ATHLETISME : UNE REVANCHE DES CHAMPIONNATS DU MONDE AU MEETING HERCULIS

Metting Herculis 2022
Grant Holloway sera l'une des têtes d'affiche du meeting Herculis 2022 (photo Pierre Fitte)

Le meeting Herculis 2022 comptant pour la Ligue de Diamant a lieu ce mercredi 10 août au stade Louis II de Monaco. Deux semaines après les championnats du Monde, on retrouve beaucoup de stars qui ont brillé à Eugene comme Shelly-Ann Fraser-Pryce, Yulimar Rojas, Grant Holloway ou encore Shaunea Miller-Uibo. Voici les temps forts du meeting Herculis 2022.

18h30 – Longueur H : Du beau monde

Militiadis Tentoglou et Murali Sreeshankar ont tous les deux sautés à 8m36 cette saison, et sur le papier, partent favoris. Mais ils devront se méfier de plusieurs concurrents solides : Thobias Montler, vice-champion d’Europe en salle (8m27 cette année, RP), Maykel Massó, médaillé de bronze à Tokyo, ou les Américains Marquis Dendy et Steffin McCarter. Côte français, les yeux seront rivés sur Jules Pommery, tout nouveau recordman de France espoir avec 8m17.

Un concours de perche de haute volée…

9h20 – Perche F : Les meilleures du monde

Le concours de perche aura un air de déjà vu, avec la confirmation des meilleures mondiale. Au vu des résultats de l’année, c’est Sandi Morris qui devrait mener les débats, mais la vice-championne du monde devra se méfier de l’Australienne Nina Kennedy, troisième à Eugene (4m80, SB). Attention à Katerina Stefanidi, toujours présente lors des grands rendez-vous, Holly Bradshaw, troisième à Tokyo et Tina Šutej, troisième aux championnats du Monde indoor cette année. Côté Française, il faudra garder un œil sur la finaliste mondiale Margot Chevrier, locale de l’étape, qui participera à son premier meeting Wanda Diamond League.

19h35 – Javelot F : Eugene, bis repetita

Un air de Eugene soufflera sur l’air de lancer de javelot du Stade Louis II. Kelsey-Lee Barber, double championne du monde en titre partira avec la pancarte de favorite. Elle gardera un œil sur sur ses dauphines l’Américaine Kara Winger (64m26) et la Japonaise Haruka Kitaguchi (64m32). A noter, la présence dans le concours de Barbora Špotáková, recordwoman du monde de la discipline (72m26), et détentrice du record du meeting (69m45).

L’affiche du Meeting Herculis 2022

Un concours de hauteur avec les meilleurs

19h45 – Hauteur H : Barshim et ses dauphins

Les trois premiers des championnats du monde seront présents à Monaco. Mutaz Essa Barshim partira en favori, lui qui a effacé une barre à 2m37 cette saison. Il devra se méfier de Sanghyeok Woo, qui le suit au bilan avec 2m35 et d’Andriy Protsenko, l’Ukrainien qui a terminé troisième à Eugene. Mais attention, Gianmarco Tamberi est chez lui à Monaco, soutenu par un public Italien toujours très nombreux face au sautoir en hauteur… Affaire à suivre ! 

0h04 – 400m haies F : Sans McLaughlin

Sydney McLaughlin est forfait pour Monaco. La championne du Monde a mis fin à sa saison pour se marier. En son absence, on retrouvera sa compatriote Britton Wilson, elle aussi finaliste à Eugene, tout comme la Jamaïquaine Rushell Clayton et Anna Ryzhykova. La Française Camille Séri, licenciée à Nice, profitera de cette concurrence de choix pour répéter ses gammes avant de s’envoler pour les championnats d’Europe de Munich.

20h14 – 1000m H : Flopée de médaillés

Le 1 000m est une distance peu courue chez les professionnels, mais à Monaco cela pourrait devenir un des temps forts du meeting. Au départ, le champion olympique et du monde en titre, Emmanuel Korir, face au Canadien Marco Arop, troisième à Eugene. Pour compléter ce casting, le vice-champion Olympique du 800m Ferguson Rotich et l’Américain Bryce Hoppel, troisième des championnats du monde indoor cette année. Cette opposition devrait permettre à Benjamin Robert de battre son record personnel (2’19 »59, en salle) avant de s’envoler pour Munich.

Une revanche mondiale sur le 100m feminin

20h24 – 100m F : Finale mondiale

L’une des courses à ne pas manquer, avec 5 des finalistes des derniers championnats du monde. Shelly-Ann Fraser-Pryce, la championne du monde en titre, voudra faire mieux que ses 10 »67, réalisés déjà trois fois cette saison. Elle retrouvera sa compatriote Shericka Jackson, vice-championne du monde. Derrière, elles seront encore trois pour les places d’honneur : les Américaines Aleia Hobbs (10 »83 cette année, RP) et Melissa Jefferson, championne des Etats-Unis (10 »82 cette année, RP), ainsi que l’inépuisable Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou, troisième à Doha en 2019. 

20h26 – Triple saut F : Rojas et ses poursuivantes 

A Eugene, Yulimar Rojas n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. La Vénézuélienne, détentrice du record du monde avec 15m74 cet hiver, est chez elle à Monaco. Elle y compte deux victoires déjà. Mais elle devra faire attention à ses dauphines des Mondiaux : la Jamaïquaine Shanieka Ricketts (14m89 cette année), victorieuse l’an dernier grâce à la règle du Final 3, et Tori Franklin (14m72 cette saison). A noter, la présence dans le concours de Patricia Mamona, vice-championne olympique. Mais aussi de Maryna Bekh-Romanchuk, vice-championne du monde en salle (14m54). Sans oublier Leyanis Perez Hernandez, au pied du podium dans l’Oregon.

meeting Herculis 2022
La championne du monde de triple saut Yulimar Rojas à Monaco (photo Philippe Fitte)

Grant Holloway face aux meilleurs

20h32 – 1 500m F : Kipyegon en grande favorite

Faith Kipyegon a un boulevard devant elle pour glaner une nouvelle victoire. La championne du monde en titre survole la distance cette année avec la meilleure performance mondiale de l’année (3’52 »59). Elle devra tout de même garde un œil sur les trois Ethiopiennes descendues sous les 4 minutes cette année : Freweyni Hailu, quatrième à Eugene, Hirut Meshesha et Axumawit Embaye. La France sera représentée par Aurore Fleury, qui retrouve la piste qui lui a souri l’an dernier. L’occasion d’aller se frotter aux meilleures mondiales et chercher un nouveau record personnel…

20h47 – 110m haies : A pleine vitesse 

La startlist fait rêver, avec que du beau monde au départ. D’un côté, le double champion du monde en titre, deuxième meilleur performeur de tous les temps, Grant Holloway. De l’autre, le champion Olympique de la discipline, le Jamaïquain Hansle Parchment. Pour arbitrer ce match, Trey Cunningham, vice-champion du monde, et Daniel Roberts, vainqueur des sélections US, très en forme mais victime d’une chute en série à Eugene. Les Bleus seront représentés par Pascal Martinot-LagardeSasha Zhoya et Just Kwaou-Mathey, avec une répétition à haute intensité avant Munich.

20h56 – 800m F : Une belle densité

Il y aura du beau monde au départ du 800m, avec la présence des meilleures mondiales. En première ligne, la Jamaïquaine Natoya Goule (1’57 »90) face à Raevyn Rogers, troisième l’an dernier à Tokyo et  Jeema Reekie quatrième lors des JO. Cette belle opposition devrait permettre à la française Agnès Raharolahy de battre son record personnel établi cette année (1’59 »59).

Miller-Uibo superstar

21h06 – 400m F : La reine Miller-Uibo

La dernière fois que Shaunae Miller-Uibo a mis les pieds à Monaco en 2018 sur 400m, elle a remporté la course en 48 »97, nouveau record du meeting. Son objectif restera la victoire cette année encore. Elle devra se méfier des finalistes de Eugene, qui voudront changer la donne : Sada Williams, troisième à Eugene, (49 »75), Stephenie Ann McPherson (50 »15), Cancice McLeod (50 »05) ou encore Fiordaliza Cofil (50 »14). A ne pas manquer !

La reine du 400m, Shaunae Miller-Uibo , sera à Monaco (photo Diamond League)

21h16 – 3 000m H : Aregawi contre Krop

L’un des temps forts du meeting Herculis 2022, qui pourrait s’annoncer explosif. Au départ du 3 000m, on retrouvera les meilleurs demi-fondeurs du monde. L’attention sera particulièrement portée sur Berihu Aregawi, détenteur du record du monde du 5km route. Il devra tout de même se méfier de Grant Fisher, vainqueur des sélections américaines et Jacob Krop, médaillé d’argent à Eugene sur 5000m. Côté Français, Jimmy Gressier, qui a toujours connu la réussite à Monaco, a finalement renoncé à participer, pour mieux préparer les championnats d’Europe à Munich.

21h33 – 200m H : Les USA en force

Le 200m masculin aura des airs de finale des Trials. Sur la ligne de départ, on retrouve l’excellent Noah Lyles, impressionnant de facilité il y a quelques jours lors de son sacre mondial (19 »31, troisième performeur de tous les temps). A ses trousses, ses dauphins mondiaux, Kenneth Bednarek (19 »77, SB) et la sensation Erriyon Knighton (19 »49, PB), ainsi que Josephus Lyles (19 »93). A noter, la présence de Michael Norman, champion du monde du 400m, chronométré cette année en 19 »83.

Le champion du Monde Noah Lyles est très attendu sur 200m (photo Philippe Fitte)

21h44 – 3 000m steeple F : Jeruto, pour confirmer 

Le 3 000m steeple est une épreuve sacrée à Monaco. Le record du monde de la discipline y a été établi en 2018 par Beatrice Chepkoech. Cette année verra s’affronter la championne du monde en titre, Norah Jeruto et la championne olympique, Peruth Chemutai… Le match pourrait être arbitré par les Ethiopiennes Werkuha Getachew et Mekides Abebe, respectivement deuxième et troisième aux Mondiaux. 

Meeting Herculis 2022, au stade Louis II de Monaco, comptant pour la Diamond League. Début 18h30, sur Canal+Sport

A propos de JEAN-MARC DEVRED 826 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.