AUTOMOBILE: FOURMAUX, LEFEBVRE ET DELECOUR AU RALLYE DE MONTE-CARLO

Monte Carlo les Nordistes
Adrien Fourmaux (2ème en partant de la droite) lors de la présentation de la Ford hybride à Salzburg (photo Predag Vuckovic / Red Bull Content Pool)

Le championnat du Monde des rallyes WRC 2022 démarre cette semaine avec le rallye de Monte-Carlo. La 90ème édition de rallye mythique a lieu du 20 au 23 janvier sur les routes enneigées des Alpes du Sud. Ce championnat 2022 marque un tournant historique dans l’histoire des rallyes avec l’arrivée des voitures hybrides. Les trois meilleurs pilotes nordistes de ces 30 dernières années, François Delecour, Stéphane Lefebvre et Adrien Fourmaux participent à ce rallye de Monte-Carlo « historique. »

La 50ème saison du championnat du Monde des rallyes sera bien historique. Le WRC connaît des changements environnementaux majeurs . Les nouvelles réglementations techniques de la FIA conduisent la série vers un avenir plus durable. C’est l’arrivée dès cette année des voitures à moteur hybride (voir encadré).

Pour cette grande première, les écuries de pointe Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport et M-Sport Ford ont présenté leurs toutes nouvelles voitures. Celles qui participeront à 13 manches sur quatre continents. Cela se passait samedi à Salzburg.

Trois pilotes nordistes au rallye de Monte-Carlo

Parmi les participants figuraient le vice-champion du Monde Elfyn Evans (Toyota) en 2021, et son coéquipier Kalle Rovanperä. Ce dernier est devenu le plus jeune vainqueur de rallye WRC de l’histoire la saison dernière

Adrien Fourmaux attaque une saison complète en WRC avec M-Sport

Étaient également présents les pilotes Hyundai, Thierry Neuville et Ott Tänak. La nouvelle recrue de M-Sport Ford, Craig Breen, est également là aux côtés d’u, des trois Nordistes engagés dans le rallye de Monte-Carlo 2022, Adrien Fourmaux,

Le pilote de Seclin disputera le championnat WRC complet pour Ford en 2022. L’année dernière, il avait terminé 10ème au classement mondial, en ne disputant que la moitié des épreuves. C’est dire qu’il a convaincu l’écurie britannique M-Sport, soutenue par Redbull , de lui confier un volant officiel toute la saison.

Adrien Fourmaux, avec son nouveau co-pilote Alexandre Coria, conduira une Ford Puma Hybrid Rally 1, avec laquelle il a effectué ses premiers essais sur les routes enneigés de l’arrière-pays niçois. L’écurie britannique alignera ses trois pilotes officiels (Adrien Fourmaux, Graig Breen, Gus Greensmith) avec le renfort exceptionnel sur le Monte-Carlo de … Sébastien Loeb, à peine rentré du Dakar où il a pris la 2ème place.

L’élève retrouvera donc le maître. dans ce rallye de Monte-Carlo 2022. Les deux hommes sont très proches depuis la révélation du jeune Nordiste. Mais dans cette première manche du championnat du Monde WRC, chacun jouera sa carte personnelle. Après plusieurs top 5 en 2021, Adrien Fourmaux vise un premier podium et, pourquoi pas, une première victoire. Il a démontré l’an passé qu’il en avait le potentiel.

Après les retraites partielles de Sébastien Loeb et de Sébastien Ogier, le Nordiste devient le nouveau leader français en rallye, et la FFSA attend beaucoup de lui.

Delecour, le retour d’une légende

Adrien Fourmaux retrouvera un autre maître, chez les Nordistes cette fois, sur ce rallye de Monte-Carlo. C’est François Delecour. A 59 ans, le Casselois revient sur ce rallye qu’il aime tant. « Freine Tard » (c’est le surnom de Delecour) a participé à son premier Monte Carlo en … 1984. Depuis, il l’a disputé 23 fois et l’a même gagné en 1994. après avoir frôlé la victoire en 1991 avec sa co-pilote, nordiste comme lui, Anne-Chantal Pauwels.

François Delecour lors du rallye du Touquet 2021 (photo JMD/Sports 5962)

Le vice-champion du Monde 1993 s’alignera cette année au volant d’une Alpine A110 RGTb. Il a participé à sept rallyes avec cette dernière depuis deux ans. Lors du dernier rallye du Var, le natif d’Hazebrouck avait terminé à une bonne 7e place scratch. Comme l’an passé, François sera épaulé par Jean-Rodolphe Guigonnet.

Les deux hommes ont effectué des essais, avec l’Alpine A110, sur les routes de l’édition 2022 il y a quelques jours.

François Delecour n’avait plus roulé au Monte-Carlo depuis 2017. A 59 ans, le Casselois a toujours la foi, et le pied toujours aussi lourd sur la pédale d’accélérateur…

Entre Delecour et Fourmaux (une génération complète), un autre pilote Nordiste a disputé le Monte-Carlo et le championnat du Monde WRC. C’est Stéphane Lefebvre, et ce n’est pas vieux. Le pilote originaire de Noeux-les-Mines était il y a quelques années le nouveau prodige français.

La résurrection de Stéphane Lefebvre

Champion du Monde et champion d’Europe juniors la même année (2014), Lefebvre était considéré comme le successeur naturel des deux Sébastien. Pilote officiel chez Citroën, Lefebvre a d’abord connu des débuts encourageants en WRC, à l’image de son cadet Adrien Fourmaux.

Il disputera trois saisons avec l’écurie française en WRC, avec des fortunes diverses. Victime d’une sortie de route violente au rallye d’Allemagne en 2016, il repartira et obtiendra des résultats. Il se classe notamment 13ème au classement final WRC en 2017. Mais il est rétrogradé en WRC2 par Citroën qui réduit son budget course en 2018.

C’est un peu le début de la galère pour Stéphane Lefebvre qui doit « bricoler » par la suite. En 2018, il remporte quand même le rallye du Touquet, devant ses supporters. Mais il a du mal à trouver un volant officiel.

L’année dernière a été celle de la relance pour le Noeuxois. Il remporte quatre rallyes en fin de saison, notamment la finale de la Coupe de France des rallyes à Châteauroux et le rallye de Béthune, dans son jardin…

Stéphane Lefebvre lors du dernier rallye du Touquet (photo JMD/Sports 5962)

A l’origine, Stéphane Lefebvre était pressenti comme co-pilote sur ce rallye de Monte-Carlo 2022. Mais sa fin de saison tonitruante lui a permis d’obtenir une Citroën C3. Son co-pilote n’est autre que l’ancien équipier de Adrien Fourmaux, le Belge Renaud Jamoul, avec qui il a gagné le rallye du Condroz.

Les 75 équipages engagés se retrouveront jeudi soir à Monaco pour le début de ce 90ème rallye de Monte-Carlo, avec déjà deux épreuves spéciales au programme.

Les trois pilotes nordistes engagés dans ce rallye de Monte-Carlo ont tous des ambitions, chacun à son niveau.

Le programme du Rallye de Monte-Carlo 2022

Le calendrier du Championnat du Monde WRC 2022

  • Rallye de Monte-Carlo (20-23 janvier)
  • Rallye de Suède (24-27 février)
  • Rallye de Croatie (21-24 avril) *
  • Rallye du Portugal (19-22 mai)
  • Rallye d’Italie (2-5 juin)
  • Rallye du Kenya (23-26 juin)
  • Rallye d’Estonie (14-17 juillet)
  • Rallye de Finlande (4-7 août)
  • Rallye à définir (18-21 août). Ypres pourrait être candidat pour la Belgique.
  • Rallye de Grèce (8-11 septembre)
  • Rallye de Nouvelle-Zélande (29 septembre- 2 octobre) *
  • Rallye d’Espagne (20-23 octobre)
  • Rallye du Japon (10-13 novembre).

LES RALLYES MONDIAUX PASSENT A L’HYBRIDE

C’est une véritable révolution que la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) lance cette année dans le championnat du Monde des rallyes WRC avec les voitures hybrides. Rechargeables, construites autour d’un châssis à cellule de sécurité amélioré, propulsées par un carburant 100% sans fossile et pourvues d’un approvisionnement énergétique durable, elles sont la clé de l’engagement du sport mécanique pour un avenir plus écologique.

Les nouvelles voitures hybrides associent un moteur électrique de 100 kW à un moteur à essence turbocompressé de 1,6 litre éprouvé en compétition, qui propulse les voitures de haut niveau du sport depuis 2011. L’ensemble augmente les niveaux de performances de pointe à plus de 500 ch tout en réduisant les émissions nocives.

rallye Monte-Carlo 2022
Sébastien Loeb (FRA) effectue son retour sur la nouvelle Ford hybride aux côtés de Adrien Fourmaux chez M-Sport (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Les Nordistes au Monte-Carlo

Les commentaires sont fermés.