CYCLISME. EVENEPOEL REMPORTE LE CHRONO DU TOUR DE BELGIQUE A KNOKKE-HEIST

Remco Evenepoel est monté trois fois sur le podium (photo JMD)

Situé à deux pas de la frontière hollandaise, Knokke-Heist, c’est le « Saint-Tropez belge ». Et ce jeudi de juin, c’est à un temps estival que les coureurs du 90ème Tour de Belgique ont eu droit pour le chrono de 11,4 km tracé dans les rues de la station balnéaire flamande. Un tournant dès la 2ème étape de l’épreuve.

Comme prévu, Remco Evenepoel a gagné ce contre-la-montre sans l’écraser. Son co-équipier Yves Lampaert lui a donné du fil à retordre. Doublé pour la Deceuninck-Quick Step avec un triple podium pour le prodige flamand qui conserve le maillot rouge de leader.

Brian Coquard termine son chrono (photo Jean-Marc Devred)

Un air de vacances flottait ce jeudi sur la côte belge. Pourtant, le confinement n’était pas si loin et une fois encore, un huis clos a été imposé sur ce circuit de 11 km tracé dans le centre de Knokke. Un huis clos finalement léger car une centaine de personnes ont quand même pu s’approcher du podium protocolaire en fin de journée. Certains ont pu aussi profiter du spectacle en buvant une bière en terrasse.

Un podium sur lequel Remco Evenepoel est monté trois fois: en tant que vainqueur de l’étape; de leader du classement par points et surtout, pour porter du maillot rouge du 1è au classement général.

VIDEO. L’arrivée d’Evenepoel, vainqueur du chrono de Knokke-Heist

Pourtant, il s’en est fallu de deux petites secondes seulement pour que Evenepoel (21 ans) remporte ce chrono devant Yves Lampaert, son équipier. Le jeune Néo-Zélandais Finn Fisher-Black (19 ans) termine 3ème à la surprise générale à 18 secondes du vainqueur. Autre bonne surprise: le Français Thibault Guernalec prend la 6ème place à 21 secondes.

L’Arrageois Adrien Petit lui est loin, 30ème à 52 secondes. Mais il a disputé le chrono à fond et a mis un peu de temps à récupérer à la fin de cet effort total.

VIDEO. Adrien Petit à l’issue de sa course (entretien JMD)

Déjà leader de ce Tour de Belgique grâce aux bonications remportées lors de la 1ère étape, Remco Evenepoel retrouve la victoire après sa grave chute dans le Tour de Lombardie. Il devrait conserver son maillot après la 3ème étape car il possède déjà 45 secondes d’avance sur Lampaert et 53 sur Gianni Marchand. Après l’arrivée, il s’est exprimé sur ce mano à mano avec Lampaert, co-équiper et ami.

VIDEO. La réaction de Remco Evenepoel après son duel avec Yves Lampaert

 » Ca me fait beaucoup de bien et cela me donne du plaisir aussi », a également déclaré Remco aux media dans un excellent français, après son chrono victorieux. » Après le Giro, je n’ai presque pas roulé sur le vélo normal, mais plutôt sur le vélo de contre-la-montre. Il me fallait beaucoup de travail avec la perte de poids et c’était dur de m’entraîner là-dessus, vu que je savais que je perdais de la force sur le plat. C’est sûr que ce n’est pas mon chrono préféré, 11km tout plat. Mais l’avantage pour moi c’est que le parcours était tout droit avec peu de virages. J’ai bien utilisé mon aéro et à la fin nous faisons premier et deuxième. De nouveau une belle étape pour l’équipe ».

Après ces deux premières étapes décisives, les sprinters auront un terrain à leur convenance ce vendredi et dimanche. Et ils sont nombreux à viser la victoire dans cet exercice particulier, tandis que Remco Evenepoel conforte sa position de leader.

Le classement général après la 2ème étape

  1. Remco Evenepoel (Bel- DQS)
  2. Yves Lampaert (B – DQS) à 45 secondes
  3. Gianni Marchand (B- Tarteletto) à 53 sec.
  4. Finn Fisher-Black (NZ – Jumbo Visma) à 1’01
  5. Koen Bouwman (PB- Jumbo Visma) à 1’07
Yves Lampaert, 2ème de l’étape et du classement général (photo JMD)

Les Français

15) Brian Coquart ( B&B Hôtels) 15ème à 1’34

18) Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) à 1’45

19) Cyril Lemoine (B&B Hôtels) à 1’45

20) Geoffrey Soupe (Team Total Direct Energie) à 1’46

40) Adrien Petit (Team TDE) à 5’41

Nacer Bouhanni a réalisé un bon chrono (photo JMD)

Vendredi: 11 juin, 3ème étape du Tour de Belgique, Gingelom – Scherpenheuvel-Zichem, 174,4 km.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*