LES HUIT COUREURS DE COFIDIS POUR LE TOUR DE FRANCE

team cofidis
Guillaume Martin, vainqueur ici au Mercantour, sera le leader (photo William Canarella).

L’équipe nordiste Cofidis participe au 108ème Tour de France cycliste , qui partira de Brest. samedi. Une sélection sans surprise basée autour de Guillaume Martin. Mais sans son sprinter italien Elia Viviani , qui a beaucoup déçu depuis son arrivée l’an dernier. L’objectif: gagner au moins une étape.

« Nous abordons cette édition du Tour de France avec pour mission de nous concentrer sur les victoires d’étapes », affirme ainsi Cédric Vasseur, le manager de l’équipe basée à Bondues. » Même si le choix final a été difficile, nous avons sélectionné les coureurs en fonction de cet objectif. Nous avons confiance dans les qualités de chacun pour relever ce défi. Le Tour de France est l’épreuve cycliste la plus prestigieuse au monde et nous voulons la marquer de notre empreinte cette année. Notre équipe Cofidis continue sa progression en UCI World Tour. Nous sommes désormais prêts à renouer avec le succès sur la Grande Boucle. » 

Priorité aux grimpeurs

La dernière remonte au 25 juillet 2008, avec la victoire de Sylvain Chavanel dans le 19è étape. Roanne – Montluçon . Deux semaines après celle de son équiper Samuel Dumoulin. dans la 3ème étape Saint-Malo – Nantes le 7 juillet.

L’équipe aura comme chef de file Guillaume Martin. Meilleur Français du dernier Tour de France, il avait tutoyé la victoire à Orcières-Merlette (3e). Depuis, il a remporté le maillot de meilleur grimpeur à la Vuelta et terminé 6e de Paris-Nice. Le Normand, qui s’est imposé à la Mercan’Tour Classic Alpes-Maritimes en mai dernier, fera tout pour confirmer les espoirs placés en lui.

En montagne, Cofidis pourra également compter sur Jesus Herrada, Ruben Fernandez et Simon Geschke.

L’équipe Cofidis, en stage d’avant-saison (photo Mathilde l’Azou)

Pour sa 2ème saison en World Tour, le team nordiste a retrouvé des couleurs, notamment lors d’un prolifique mois de mai. Quatre bouquets ont été ramenés, grâce à Christophe Laporte au Circuit de Wallonie; Jesus Herrada au Challenge de Majorque; Guillaume Martin au Mercan’Tour Classic et surtout le jeune Victor Lafay, vainqueur de la 8ème étape du Tour d’Italie. Sans nul doute la plus belle victoire de la saison.

 » J’ai décidé en accord avec l’équipe d’être un peu plus détaché du classement général… et me focaliser sur une victoire d’étape »

Guillaume Martin, 13ème du Tour 2020

Le grimpeur normand Guillaume Martin a confié sur le site de son équipe son intention de changer d’objectif.  » C’est toujours un grand plaisir et un honneur de participer au Tour de France. C’est ma 5e participation et on ne s’y habitue pas tellement il s’agit d’un événement à part. Par rapport à l’an dernier, on s’attend à retrouver une configuration un peu plus normale avec des spectateurs et ce sera plaisant de retrouver cette ambiance. Au-delà de la fête, il y a une dimension plus sportive. À ce propos, j’ai décidé en accord avec l’équipe d’être un peu plus détaché du classement général pour la première fois et me focaliser davantage sur une victoire d’étape. C’est l’objectif de l’équipe et on a une belle armada pour aller chercher ce succès. »  

Le grimpeur normand sera entouré pour les parcours en montagne par Jesus Herrada, qui vient de prendre la 2ème place au championnat d’Espagne. et à la Route d’Occitanie. L’Espagnol sera un co-leader, plus qu’un leader de rechange. » Je suis très content d’être à nouveau présent sur le Tour de France qui est assurément la course la plus importante au monde. Et c’est un sentiment très spécial de le disputer sous les couleurs d’une équipe française. Je pense que je suis dans une bonne forme. Mes ambitions, comme celles de toute l’équipe Cofidis, viseront à essayer d’obtenir une victoire d’étape et d’être l’un des acteurs majeurs de ce Tour de France. »  

La carte de l’expérience

Malgré l’absence de Viviani, Cofidis se réserve une petite possibilité au sprint avec Christophe Laporte, auteur d’un excellent début de saison avec notamment deux victoires et plusieurs podiums. Mais le routier-sprinter du Vaucluse n’aura pas de poisson-pilote puisque le Luxembourgeois Jempy Drucker n’a pas été retenu, pas plus que Viviani et Consonni., qui ont participé tous les deux au Giro.

« Forcément, c’est toujours très agréable d’apprendre que l’on va faire le Tour de France. Ça va être ma 7ème participation et il y a toujours beaucoup d’excitation et la motivation est grande quand on dispute la plus grande course à étapes du monde. J’aborde ce Tour de France 2021 avec beaucoup d’ambition. Je vais tout faire pour aller chercher une victoire d’étape. C’est difficile pour moi de l’emporter à l’issue d’un sprint massif mais j’espère qu’il y aura des étapes un peu difficiles où les gros sprinteurs seront décrochés. Et je ferai tout mon possible pour lever les bras dans cette Grande Boucle ! »  

Christophe Laporte après sa 2ème place à Waregem (photo JMD)

Clairement, c’est dans les étapes intermédiaires propices aux échappées et les étapes de montagne que les coureurs de Cédric Vasseur comptent le mieux s’exprimer, en allant cette fois jusqu’au bout. Pour cela, la carte de l’expérience a été choisie. Les deux plus jeunes sont en effet Martin et Laporte avec leurs… 28 ans. Tous les autres ont 30 ans ou plus, le vétéran étant Simon Geschke, 35 ans et 9 Tours de France, avec une victoire d’étape en 2015.

Deux bizuths de 30 ans

Malgré leur âge (30 ans), il y aura quand même deux « bizuths » dans cette 108ème édition: Ruben Fernandez et Jelle Wallays.

Le coureur espagnol, qui s’est signalé par une 9ème place à l’UAE Tour, sera un renfort de poids dans les étapes de montagne. Jelle Wallays, lui, sera précieux pour aider Christophe Laporte dans les sprints et les arrivées musclées.

Anthony Perez sera également de la partie et tentera sa chance dans les longues échappées .Il avait fait à deux reprises au début du dernier Tour de France.

Le dernier sélectionné n’est autre que Pierre-Luc Périchon, récent 2ème de Paris-Camembert. Il disputera à 34 ans son 6ème Tour de France. Périchon fait aussi figure de capitaine de route.

Le parcours du Tour 2021 (ASO)

Avec un Allemand, deux Espagnols, un Belge et quatre Français, Cofidis aura aussi une allure internationale. Une nécessité aujourd’hui dans le calendrier World Tour, notamment pour les grands Tours.

L’effectif 
Ruben FERNANDEZ (30 ans), Simon GESCHKE (35 ans), Jesús HERRADA (30 ans), Christophe LAPORTE (28 ans), Guillaume MARTIN (28 ans), Anthony PEREZ (30 ans), Pierre-Luc PÉRICHON (34 ans), Jelle WALLAYS (32 ans)
Remplaçants : Jempy DRUCKER (34 ans), Kenneth VANBILSEN (31 ans)

Les Directeurs Sportifs 
Thierry MARICHAL, Bingen FERNANDEZ, Christian GUIBERTEAU

A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Cofidis vise les étapes dans le Tour de France 2021
  2. Guillaume Martin 2ème du Tour de France après la 14ème étape

Les commentaires sont fermés.