CYCLISME. UN TOUR DE FRANCE REUSSI POUR COFIDIS

Bilan Tour de France Cofidis
L'arrivée sur les Champs-Elysées (photo ASO/ Charly Lopez)

Le Tour de France 2021 s’est achevé sur les Champs-Elysées. Le champion de Belgique Wout Van Aert a remporté au sprint cette étape de prestige. Le Slovène Tadej Pogacar gagne lui son 2ème Tour consécutif. L’équipe nordiste Cofidis tire un bilan positif de ces trois semaines, même si l’objectif initial n’a pas été atteint.

Cet objectif, c’était au moins une victoire d’étape. Malgré tous leurs efforts, et notamment les nombreuses tentatives de Anthony Perez et Pierre-Luc Périchon, les Cofidis, sur ce Tour de France, n’ont pas réussi à lever les bras sur la ligne d’arrivée. Néanmoins, le Toulousain Perez a reçu le prix de la combativité lors de l’étape royale de Saint-Lary-Soulan, remportée par Tadej Pogacar. Perez est le seul coureur de Cofidis à être monté sur le podium pour recevoir une récompense.

Guillaume Martin 8ème et 1è Français

Christophe Laporte, 2ème à Libourne, est passé le plus près de la réussite. Mais il est tombé sur un Matej Mohoric en grande forme, et revanchard.

Christophe Laporte 2ème de l’étape de Libourne (photo ASO/ Charly Lopez)

Pourtant, il y a d’autres motifs de satisfaction. La cohésion de l’équipe d’abord, qui parvient entière à Paris. Une performance dans ce Tour éprouvant. Et sur le plan résultats, Guillaume Martin termine 8ème au classement général et 1è Français. Le grimpeur normand s’est montré régulier. Il a même fait rêver les Français en parvenant à la 2ème place du général après l’étape Carcassonne- Quillan. Malheureusement, cela n’aura duré qu’une journée.

 » Ce qui est satisfaisant, c’est la manière dont le résultat a été obtenu. J’ai pratiqué un cyclisme offensif, comme j’aime le faire… »

Guillaume Martin, 8ème du Tour

Mais pour Martin, le bilan s’est totalement satisfait sur le site de son équipe. » L’objectif initial, c’était la victoire d’étape mais je ne pense pas qu’on puisse être déçu avec une 8e place au général du Tour de France. Certes, ça fait longtemps que Cofidis n’a pas gagné d’étape mais ça fait encore plus longtemps que l’équipe n’avait pas eu un coureur à cette place là au général. C’est mon 5e Tour de France et chaque année, je suis parvenu à améliorer ma place au général. Ce qui est satisfaisant, c’est la manière dont le résultat a été obtenu. J’ai pratiqué un cyclisme offensif, comme j’aime le faire, en étant présent dans les échappés. » 

A peine après avoir franchi la ligne d’arrivée, Guillaume Martin se préparait à partir pour Tokyo, où il disputera l’épreuve en ligne sur route aux Jeux Olympiques. Dans l’espoir de faire bonne figure avec toute l’équipe de France.

Un Tour réussi aussi pour les dirigeants

Cédric Vasseur a évidemment félicité Guillaume Martin. » Sa place de 8e au classement général, malgré un tracé qui ne lui était pas favorable, marque une nouvelle progression dans sa carrière et on ne peut que s’en réjouir. Tout au long de la Grande Boucle, l’équipe s’est illustrée en étant offensive et en donnant le meilleur à chaque étape.« 

Les Cofidis ont terminé le Tour au complet (photo@JMD/Sports5962)

Le manager général du team basé à Bondues, souligne, en guise de bilan général, la combativité de ses troupes.  » Tout au long de la Grande Boucle, l’équipe s’est illustrée en étant offensive et en donnant le meilleur à chaque étape. Ce Tour de France a permis de faire évoluer l’image de l’équipe Cofidis, notamment grâce à la cohésion et à la solidarité affichés par tous nos coureurs ».

Le président de Cofidis compétitions, Thierry Vittu, valide aussi ce bilan. » Il faut saluer le très bon comportement de l’équipe, des coureurs et du staff. Ayant été présent cinq jours sur la route du Tour, j’ai pu constater beaucoup de solidarité, de l’envie et surtout du plaisir à être et à vivre-ensemble, ce qui correspond en tout point aux valeurs de l’entreprise Cofidis. »

A l’exception de l’équipe AG2R – La Mondiale qui a brillé avec son grimpeur australien Ben O’Connor, les équipes françaises ne sont pas parvenues à s’imposer . Dans ce contexte de morosité, le bilan des Cofidis sur ce Tour de France est tout à fait honorable.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Présentation du Tour de Wallonie 2021 sans Arnaud Démare
  2. Cofidis à la Vuelta avec Guillaume Martin et Jesus Herrada

Les commentaires sont fermés.