FOOTBALL: LE RETOUR DES NORDISTES EN EQUIPE DE FRANCE FEMININE

Nordistes équipe de France féminine
Deux Nordistes retrouvent l'équipe de France féminine (photo DR FFF)

La sélectionneure nationale Corinne Diacre a communiqué ce mardi 8 février une liste élargie de vingt-cinq éléments pour disputer le Tournoi de France (16 au 22 février à Caen et Le Havre). Elle y affrontera la Finlande, le mercredi 16 février, le Brésil, le samedi 19, et les Pays-Bas, le mardi 22. Pour ces trois rencontres amicales internationales, la Crucienne Corinne Diacre a convoqué une équipe de France féminine composée de vingt-cinq joueuses avec parmi elles les deux Nordistes Kheira Hamraoui et Ouleymata Sarr qui font leur retour (mais pas Amandine Henry…)

Les bleues vont donc se retrouver pour le Tournoi de France féminin, qui aura lieu en Normandie. La première édition elle, s’était tenue dans le Nord-Pas-de-Calais (à Calais et Valenciennes)… juste avant la pandémie et le confinement en mars 2020. Les derniers matches s’étaient d’ailleurs joués à huis clos.

Après avoir battu le Canada (1-0) à Calais le 4 mars, puis le Brésil (1-0) à Valenciennes trois jours plus tard, les Bleues ont conclu le premier Tournoi de France par un nul spectaculaire (3-3) devant les Pays-Bas (n°3 FIFA), champions d’Europe et vice-champions du monde en titre, mardi 10 mars au stade du Hainaut de Valenciennes.

Kheira Hamraoui et Ouleymata Sarr dans la liste

25 joueuses composent donc la première sélection de l’année: 3 gardiennes, 9 défenseures, 6 milieux de terrain et 7 attaquantes). On note une surprise: le retour de la joueuse du Paris Saint Germain Kheira Hamraoui.

La liste des joueuses sélectionnées pour le Tournoi de France en vidéo

Crucienne comme Corinne Diacre, Kheira Hamraoui a été victime il y a trois mois d’une agression qui a fait couler beaucoup d’encre. On ne connaît toujours pas l’épilogue de ce faits divers. La joueuse nordiste est restée longtemps sur la touche, dans son club, et vient à peine de reprendre le championnat. C’est pourquoi sa sélection constitue une surprise.

L’affaire Hamraoui oubliée

Mais lors de la conférence de presse, Corinne Diacre a mis les choses au point. « J’avais décidé de l’appeler en octobre mais elle s’était blessée lors de son dernier match de championnat. En novembre, ce n’était pas possible par rapport à l’histoire que l’on connaît. C’est l’occasion d’autant que ses dernières performances me poussent à la voir en équipe nationale. On travaille sur la vie de groupe depuis quelques temps mais les joueuses qui composent l’équipe de France sont professionnelles. L’intérêt supérieur, c’est l’équipe de France.

 » Kheira est performante. L’histoire sortie relève du domaine privé. »

Corinne Diacre

 » Kheira est performante. L’histoire sortie relève du domaine privé » précise tout aussi clairement la patronne des Bleues. » Il faudra faire preuve de respect car Kheira est une victime, on l’oublie un peu ces deniers temps. Nous devrons montrer humilité et cohésion afin de continuer à travailler et performer dans les objectifs qui sont les nôtres. Ses qualités ? Kheira a une capacité athlétique impressionnante, elle possède un jeu long très intéressant surtout quand on observe celui de nos futurs adversaires. Elle peut jouer dans les pieds, au sol, ce qu’elle avait un peu perdu au FC Barcelone qui adopte un jeu de possession. »

Kheira Hamraoui retrouve l’équipe de France (photo DR)

Autre retour: celui de la Cambrésienne Ouleymata Sarr. L’ancienne joueuse du LOSC évolue cette saison au Paris FC. Elle manque de temps de jeu. Mais là aussi, la sélectionneure nationale justifie son choix.   » On ne peut pas dire qu’Ouleymata (Sarr) ait beaucoup de temps de jeu car elle évolue dans une équipe (le Paris FC) qui tourne bien mais c’était le moment de la voir alors qu’elle a été pas mal touchée par des blessures. C’est l’un des derniers moments pour faire des essais. »

Amandine Henry toujours à l’écart

En revanche, si Wendie Renard revient également en sélection, ce n’est pas le cas pour Eugénie Le Sommer ni Amandine Henry. La rupture semble définitive entre Corinne Diacre et la Lilloise, longtemps capitaine de l’équipe de France féminine. Mais depuis la Coupe du Monde 2019, il n’y avait plus eu deux Nordistes sélectionnées en équipe de France féminine.

Les premières Bleues sont attendues à partir de samedi 12 février pour le début du rassemblement mais le groupe ne sera au complet que lundi 14 février, après les matches du week-end disputés dans les championnats étrangers. 

Ce stage s’intercale avant les qualifications à la Coupe du monde 2023 que les Françaises, en tête de leur poule (I), reprendront en avril avant d’entamer leur préparation à l’UEFA Euro féminin qui aura lieu du 6 au 31 juillet en Angleterre

Le programme du Tournoi de France

MERCREDI 16 FÉVRIER 2022

– Brésil – Pays-Bas (19h00, stade Michel-d’Ornano de Caen)
– France – Finlande (21h10, au stade Océane du Havre, en direct sur W9)

SAMEDI 19 FÉVRIER 2022

– Finlande – Pays-Bas (18h00, au stade Océane du Havre)
– France – Brésil (21h10, au stade Michel-d’Ornano de Caen, en direct sur W9)

MARDI 22 FÉVRIER 2022

– Brésil – Finlande (18h30, au stade Michel-d’Ornano de Caen)
– France – Pays-Bas (21h10, au stade Océane du Havre, en direct sur W9)

La sélection française pour le Tournoi de France

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.