HANDBALL: L’USDK INNOVE POUR ATTIRER LES JEUNES ET ESPERE UNE NOUVELLE SALLE

USDK projets
Le président de l'USDK Jean-Pierre Vandaele et l'entraîneur Patrick Cazal (photo JMD/Sports 5962)

Ce vendredi soir 3 décembre, Dunkerque Handball joue à Chartres pour le compte de la 12ème journée de Starligue. Alors que le parcours s’avère laborieux, l’USDK propose des innovations pour faire des matches de championnat un véritable spectacle à Dunkerque. Les idées ne manquent pas pour moderniser l’image de ce sport et attirer un public plus large et plus jeune. En attendant la construction d’une nouvelle salle.

 » Le public des sports de salle, pas seulement le handball, a une moyenne d’âge de 50 ans », affirme d’entrée Jean-Pierre Vandaele, le président de l’USDK. C’est le résultat d’une étude de fréquentation effectuée sur les grandes salles de sport en France. Et même si le handball français est au sommet de l’Olympe, avec ses deux titres conquis à Tokyo cet été, il a du mal à étendre sa clientèle et surtout à la renouveler. Notamment auprès des plus jeunes.

Le développement digital en pointe

Face à ce constat conforté par la première partie de saison marquée par le retour du public, les dirigeants du club ont choisi de diversifier les innovations. «  Une expérience cliente de qualité est essentielle pour fidéliser nos partenaires et nos supporters », affirme le président. Les deux entités sont restées fidèles, malgré la crise sanitaire. Celle-ci n’est pas terminée et elle inquiète Jean-Pierre Vandaele.

Vidéo. Jean-Pierre Vandaele confie ses craintes avec la 5è vague.

En espérant que le covid n’entraîne pas un retour des jauges publiques ou pire, du huis clos, l’USDK poursuit sa politique d’innovations.

Afin d’attirer les jeunes, le club accélère son développement digital  » Depuis plusieurs années, nous sommes un club éco-responsable et nous voulons minimiser l’utilisation du papier« . Le club a recruté des agents de développement la saison dernière. Ceux-ci ont notamment modernisé le site internet, avec l’introduction de contenus vidéos. On peut ainsi voir des vidéos « inside » qui permettent de découvrir la vie et les coulisses du club. Pas seulement les pros.

 » Ici, nous voyons surtout des habitués de longue date », appuie l’entraîneur Patrick Cazal. » Si on veut attirer les jeunes, il faut une offre différente, avec une autre attractivité. »

Une restauration à la place

Cette numérisation va aussi s’étendre à la salle Dewerdt, qui accueille les matches. L’habillage de la salle est ainsi modifié avec l’instauration d’une charte graphique. L’USDK va aussi entamer une numérisation des sièges, repérables avec un QR code, ce qui ne constitue pas la moindre des innovations.

Cette numérisation va permettre la mise en place de services comme la restauration dans la salle. Les spectateurs pourront commander des boissons ou des sandwiches sur leur smartphone. Ils seront ensuite servis sans quitter leur siège par des étudiants recrutés les soirs de matches.  » Ce système a déjà été testé en fin de saison dernière, quand il a fallu mettre en route des mesures anti-covid et limiter les déplacements et points de concentration du public, comme la buvette », explique ainsi l’ancien directeur sportif Régis Giunta.

C’est ainsi que que ces étudiants avaient des sacs-à-dos glacières, avec lesquels ils rechargeaient les éco-cups des spectateurs. Ces éco-cups qui participent aussi au développement durable. » Nous avons découvert ce service lors de déplacements en Allemagne. Il fonctionne très bien », selon le président Vandaele.

Des services nouveaux pour le public dans la salle Dewerdt (photo JMD/Sports5962)

Des jeux de pronostics, le programme de chaque match et l’élection du meilleur joueur alimentent aussi l’application digitale du club.

Pour aller plus loin dans les innovations, l’USDK va aussi organiser des matches-évènements avec des animations particulières. Le premier aura lieu le 15 décembre à l’occasion de la venue de Cesson/Rennes . Ce sera le match de Noël. et une fête de la solidarité. Parmi les innovations, une garderie sera mise en place aux Stades de Flandre pour attirer les familles (article à venir).

 » Depuis le début de la saison, notre remplissage est de 80%. C’est pas mal compte-tenu du fait qu’il n’y a pas eu de grandes affiches », poursuit le président de l’USDK. » Mais aujourd’hui, le développement du club passe par une nouvelle salle ».

Une salle obsolète

La salle Dewerdt ne peut accueillir que 2500 personnes, dans un confort moyen. » La visibilité est excellente pour 50% des places », explique ainsi Régis Giunta.«  Mais il y en a 11% où on ne voit pas l’ensemble du terrain. Nous n’avons que 5 places PMR (pour l’accueil des personnes en fauteuil roulant). La salle date de 1968. Clairement, aujourd’hui, elle est obsolète. »

 » La nouvelle salle, c’est un sujet brûlant »

Jean-Pierre Vandaele, président de l’USDK

Après l’enterrement du Grand Palais des Sports de Michel Delebarre, un projet d’une aréna de 5000 places l’a remplacé. Mais il semble toujours au point mort. » C’est un sujet brûlant« , affirme Jean-Pierre Vandaele, qui est également adjoint à la mairie de Dunkerque. Mais visiblement, ce projet piétine malgré le soutien de la Région. Et apparemment, il est en cours de modification, même si le président de l’USDK ne veut pas en dire plus.

 » On essaye de tirer le maximum de l’équipement actuel. Mais on arrive au bout du bout, en ce qui concerne notre taux de remplissage. Notre développement passe obligatoirement par la construction d’une nouvelle salle », conclue Jean-Pierre Vandaele.

En attendant ce match-évènement du 15 décembre, l’USDK jouera deux fois à l’extérieur, ce soir à Chartes, et le 12 décembre à Limoges.

Chartres-USDK, vendredi 3 décembre (19h), 12ème journée de Starligue.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. USDK Cesson: un match au profit des enfants du centre Oscar Lambret

Les commentaires sont fermés.