JEUX OLYMPIQUES: LE CIO APPORTE SON SOUTIEN AUX SPORTIFS UKRAINIENS

CIO Ukraine
Sergii Bubka, Vadym Guttsait et Thomas Bach à Aigle (photo CIO/Christophe Moratal)

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, et le ministre ukrainien de la Jeunesse et des Sports, Vadym Guttsait, ont rencontré jeudi des athlètes ukrainiens vivant et s’entraînant actuellement en Suisse. Le président Thomas Bach et le ministre Vadym Guttsait, tous deux champions olympiques d’escrime, étaient accompagnés de Sergii Bubka, président du Comité National Olympique (CNO) ukrainien, membre du CIO en Ukraine et champion olympique de saut à la perche;

Les athlètes ukrainiens qui s’entraînent actuellement à l’étranger ne sont pas retournés dans leur pays depuis le 24 février 2022 – date du début de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, avec le soutien du Bélarus. Depuis le début du conflit, le CIO mène les efforts de solidarité déployés par le Mouvement olympique afin de venir en aide à la communauté olympique d’Ukraine. Le CIO a ainsi créé un fonds de solidarité  et versé – en collaboration avec la Solidarité Olympique – la somme d’un million de dollars américains.

Les Comités Olympiques Européens (COE) ont pour leur part débloqué des fonds à hauteur de 500 000 dollars. Si l’on ajoute les dons effectués par les autres parties prenantes du Mouvement olympique, ce fonds s’élève désormais à plus de deux millions de dollars, lesquels sont en cours de distribution.

Une aide financière et logistique pour les sportifs ukrainiens

Les initiatives lancées par le CIO et le Mouvement olympique sont coordonnées par un groupe de travail dirigé par Sergii Bubka . Ce soutien entend permettre aux athlètes ukrainiens de continuer à participer aux compétitions internationales. Il prend la forme non seulement d’une aide financière, mais aussi d’un appui en termes de logistique et de déplacements, en mettant à disposition des installations d’entraînement et d’hébergement, ainsi que des équipements et des uniformes notamment.

Jeudi, le président du CIO, Thomas Bach, le ministre Vadym Guttsait et le président du CNO ukrainien, Sergii Bubka, ont été reçus au Centre Mondial du Cyclisme UCI (CMC) à Aigle, Suisse, par le président de l’Union Cycliste Internationale (UCI) et membre du CIO en France, David Lappartient. Ensemble, ils ont assisté à des séances d’entraînement en BMX et cyclisme sur piste et ont rencontré 30 spécialistes du BMX, du cyclisme sur piste et du mountain bike. Trois d’entre eux s’entraînent actuellement au CMC, tandis que les 27 autres s’entraînent et résident au Centre national suisse.

La rencontre avec les sportifs ukrainiens qui s’entraînent actuellement en Suisse (photo CIO/Christophe Moratal)

Le ministre Vadym Guttsait a informé le président du CIO de la proposition que l’Ukraine avait faite à tous les acteurs du secteur sportif, à savoir de devenir les sponsors de la renaissance des clubs sportifs et des infrastructures sportives en Ukraine à la fin de la guerre. « C’est une excellente initiative. Le CIO soutient pleinement ce projet », a déclaré le président du CIO.  » L’aide apportée par le CIO à la communauté olympique en Ukraine se poursuivra. Nous proposons de coordonner ces efforts de concert avec la communauté olympique mondiale. Nous les encouragerons à continuer et nous montrerons l’exemple. »

Un appel à de nouvelles sanctions contre la Russie

Ainsi que l’a confié le président du CIO, Thomas Bach :  » C’était émouvant de rencontrer et d’entendre les témoignages de ces athlètes ukrainiens touchés par la terrible guerre qui fait rage dans leur pays. Des dizaines de cyclistes et des centaines d’athlètes ukrainiens d’autres sports peuvent continuer à participer à des compétitions internationales grâce à l’aide du CIO et de nombreuses parties prenantes du Mouvement olympique, à l’instar de l’UCI. Je tiens à leur adresser à tous mes sincères remerciements. »

Le président du CIO, le ministre Vadym Guttsait et Sergii Bubka ont par ailleurs discuté des appels à de nouvelles sanctions dans le secteur sportif. Comme l’a clairement indiqué le président Thomas Bach, le CIO est favorable à des sanctions à l’encontre de toute personne de la communauté olympique qui soutient la guerre contre l’Ukraine, et  continue à suivre l’évolution de la situation comme formulé dans son message du 11 mars 2022 intitulé « Give peace a chance  » (Donnez une chance à la paix). Il a également réaffirmé que le Mouvement olympique respectait bien entendu les mesures prises par les gouvernements respectifs.

Infos CIO

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.