LIGUE 2: LES DEBUTS REUSSIS DE CHRISTOPHE DELMOTTE

début Christophe Delmotte
Première conférence de presse pour Christophe Delmotte @JMD/Sports5962

Le Havre, Jean-Marc Devred

Débuts plutôt réussis pour Christophe Delmotte au Valenciennes FC. Pour le match samedi soir au Havre, il dirigeait l’équipe sur le banc de touche, trois jours après l’éviction de Olivier Guégan. Le résultat (0-0) met fin à une série inquiétante de défaites. Mais surtout, les Valenciennois ont retrouvé une certaine stabilité défensive encourageante pour la suite.

Pour un peu, on aurait pu se croire à Valenciennes pour ce match de la 15ème journée de Ligue 2. Même stade au niveau de l’architecture et de l’époque. Même sensation de tribunes vides (5500 spectateurs pour une capacité de 25 000 places). Seule différence: là où le stade du Hainaut est tout rouge, celui de la Porte Océane est tout bleu.

C’est dans ce décor « familial », sans pression du public local, que Christophe Delmotte effectuait ses débuts sur le banc de l’USVA. L’ancien défenseur lensois assurait l’intérim (pour le moment) au poste d’entraîneur, deux jours seulement après le limogeage d’Olivier Guégan.

Pour cette « première », Delmotte a dirigé la manoeuvre debout, gestes à l’appui. Et pas vraiment en tenue de saison… Le nouvel entraîneur valenciennois était en bas de survêtement et en polo dans une soirée pourtant fraîche. Peut-être s’attendait t’il à des débuts « chauds »…

Le choix de l’expérience pour Christophe Delmotte

Toujours est-il qu’il n’a pas commencé par chambouler l’équipe. Christophe Delmotte, pour ses débuts, jouait le carte de l’expérience en rappelant Floyd Ayité (33 ans) en attaque. Un ancien qui s’ajoutait à Mathieu Debuchy (36 ans), Joffrey Cuffaut (34 ans) et Sambou Yatabaré (33 ans). Seule petite surprise: la titularisation de Ilyés Hamache, qui rajeunissait la composition d’équipe avec ses 19 ans.

Vidéo. L’entrée des équipes du HAC et du VAFC.

Mais le maheureux Ayité se blesse au bout de 8 minutes seulement et laissera sa place de titulaire à Abou Ouattara.

Une assise défensive retrouvée

Visiblement, l’ancien défenseur Sang et Or voulait déjà assurer la défense. Les Hennuyers ont subi en première période avec une possession de balle aux 2/3 en faveur des Normands qui ont tiré six fois au but contre deux fois seulement pour les Nordistes. Mais ces deux tirs étaient cadrés et le gardien Fofana a dû s’employer pour stopper le tir de la tête de Ntim à la 35ème minute. Logiquement, les deux équipes regagnent le vestiaire sur un score de parité (0-0).

Le stade de la Porte Océane bien peu garni pour les débuts de Christophe Delmotte (photo JMD/Sports5962)

En 2ème période, Christophe Delmotte fera du coaching. Notamment en remplaçant Baptiste Guillaume (un attaquant) par Laurent Dos Santos (un défenseur). Et en faisant aussi rentrer des jeunes qu’il a formé en Nationale 3: Noah Diliberto et Mathis Picouleau.

Le match reste fermé et très défensif. Logiquement, aucun but n’est marqué et les deux équipes, en difficulté en ce moment, se quittent sur ce score de 0-0. Un premier résultat encourageant pour Christophe Delmotte qui tenait ensuite sa première conférence de presse de coach en Ligue 2.

 » De repartir du Havre avec un clean-shit (0-0), pour moi c’est satisfaisant », confiait d’emblée le nouveau coach. » C’est ce que je cherchais dès ce premier match: de retrouver de la solidité. Je suis content aussi des rentrants. Ils ont vraiment fini le travail des copains qui ont commencé. C’est top. L’idée, c’était comme la phrase de Ibra la semaine dernière: avoir le goût du sang. Mes joueurs avaient le goût du sang ce soir avec les efforts qu’ils ont pu fournir. »

Des joueurs convaincus

A la sortie du vestiaire, les joueurs étaient également soulagés par leur prestation sur le terrain. Sans faire bien sûr de triomphalisme car ce match nul ne change pas grand chose au classement. Mais l’hémorragie est stoppée. Et surtout, le contact semble bien passer avec Christophe Delmotte, comme le confiait Mathieu Debuchy.

Vidéo. Mathieu Debuchy parle de Christophe Delmotte après le match.

Même constat pour le gardien lillois Lucas Chevalier, qui va aussi le découvrir.  » Il a de bonnes idées, et il nous transmet l’expérience qu’il a pu accumuler durant sa carrière. J’ai de bonnes impressions. Je le trouve très enthousiaste. Il n’a pas peur de dire les choses. On va continuer avec lui et on va commencer vraiment à bosser avec lui la semaine prochaine parce que là on ne l’a eu que la veille de match. Mais j’ai vraiment confiance en lui ».

Les joueurs valenciennois auront d’ailleurs un peu de temps pour travailler. Une nouvelle trêve internationale arrive. Ce qui permettra à Christophe Delmotte, s’il poursuit sa mission, de bâtir son système avec ses propres idées. Et de faire connaître son fonctionnement.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.