PEKIN 2022: TESSA WORLEY, KEVIN ROLLAND ET BENJAMIN DAVIET PORTE-DRAPEAUX DE L’EQUIPE DE FRANCE

porte-drapeaux
Kevin Rolland, Tessa Worley et Benjamin Daviet seront les porte-drapeaux français à Pékin (photo CNOSF)

Ce mercredi 26 janvier, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a désigné les porte-drapeaux de l’équipe de France aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Pékin. Il s’agit de Tessa Worley, Kevin Rolland et Benjamin Daviet. Les deux premiers ont été élus par le grand public. Le 3ème par les athlètes.

Le Comité National Olympique et Sportif Français a lancé un processus participatif inédit mobilisant les fédérations, le grand public et les athlètes. Pour la première fois, le grand public a été invité à voter pour désigner deux ambassadeurs par discipline (1 homme et 1 femme), parmi une liste d’athlètes proposée par les fédérations de sports d’hiver. Ces 26 ambassadeurs ont constitué le collège des grands électeurs et ont également eu la possibilité, sous réserve de leur sélection olympique, de se porter candidat au rôle de Porte-Drapeau à Pékin.

Le cip officiel de l’équipe de France Olympique

Le grand public a ainsi pu découvrir les athlètes des différentes disciplines des sports d’hiver et ce sont plus de 65 000 votes qui ont été comptabilisés sur la page Facebook de l’Equipe de France. À l’issue des Commissions Consultatives des Sélections Olympiques (CCSO) officialisant la liste des 88 athlètes composant la délégation française pour cette 24ème édition des Jeux Olympiques d’hiver, les 26 ambassadeurs désignés par le grand public ont procédé au vote final (une femme et un homme) parmi les candidats déclarés ayant validé officiellement leur sélection pour Pékin 2022.

Comme à Tokyo, il y aura un duo mixte pour emmener l’équipe de France dans le défilé des athlètes. Ce couple est composé de la skieuse Tessa Worley, double championne du Monde de slalom géant, et du skieur acrobatique Kevin Rolland, médaillé en halfpipe aux JO de Sotchi.

Deux processus de désignation différents

Pour les Jeux Paralympiques de Pékin 2022, le Comité Paralympique et Sportif Français a souhaité que le choix revienne aux athlètes, selon les modalités suivantes: les athlètes éligibles (critères établis par le Conseil d’administration du CPSF) ont fait vœu de candidature auprès du CPSF. Les athlètes de la liste large Pékin 2022 ont voté pour le candidat de leur choix lors des championnats du monde de parasports d’hiver à Lillehammer (Norvège).

Le biathlète handisport Benjamin Daviet a été choisi comme porte-drapeau par ses pairs.

Tessa Worley aux JO de Pyeongchang en février 2018 (Photo CNOSF Alexis Boichard/Agence Zoom)

Les réactions des porte-drapeaux à Pékin

Tessa Worley (ski alpin): « C’est avec une grande fierté et beaucoup de joie que j’ai appris la nouvelle. Je suis très reconnaissante que les athlètes ambassadeurs m’aient fait confiance pour remplir ce rôle si important. J’ai envie de partager un maximum d’émotion, mettre notre expérience au profit de tous, et aussi de me nourrir de tous ces grands athlètes qui forment la délégation française pour ces Jeux. On part à Pékin avec énormément de détermination, de volonté, de plaisir, j’ai envie de transmettre tout cela jusqu’au public français, malgré la distance.« 

Kevin Rolland, aux Jeux Olympiques de Pyeongchang (photo CNOSF)

Le retour de Kevin Rolland

Kevin Rolland (ski acrobatique): « Être porte-drapeaux à Pékin, c’est juste une énorme fierté, jamais je ne me serais attendu à représenter la délégation française aux Jeux Olympiques ! Je suis heureux et super-motivé pour booster cette équipe de France à aller chercher le plus de médailles possible. Forcément, c’est aussi une fierté personnelle après ce qui m’est arrivé, le fait de revenir après mon accident sur les Jeux Olympiques, mais en tant que porte-drapeau, symboliquement, c’est fort. Je vais essayer de ramener de l’énergie, de la positivité. J’ai connu la médaille, mais j’ai aussi connu l’échec, donc j’espère pouvoir être de bon conseil et sinon, les athlètes pourront compter sur mon soutien.« 

Benjamin Daviet au biathlon des Jeux Paralympiques de Pyeongchang (photo CPSF /G.Picout)

Benjamin Daviet (parabiathlon): « C’est un immense honneur que d’être élu porte-drapeau et plus encore par mes pairs. Je remercie les athlètes de la confiance qu’ils placent en moi et ferai de mon mieux pour être le capitaine, le confident, le porte-parole et pour contribuer à valoriser la diversité et la richesse de cette délégation ! J’en profite pour féliciter les porte-drapeaux de la délégation olympique… deux grands champions ! Avec une mention spéciale à Tessa qui est issue de la même station que moi.« 

Infos CNOSF

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.