THOMAS RUYANT EN TETE DE LA TRANSAT JACQUES VABRE !

Ruyant en tête
Thomas Ruyant a pris la tête de la TJV en Imoca (photo Pierre Bouras/LinkedOut)

Ce vendredi matin, « LinkedOut » de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière, a pris la tête de la Transat Jacques Vabre en classe IMOCA. Pour la première fois depuis le départ de la course dimanche, Charlie Dalin et Paul Meilhat sur Apivia cèdent la première place dans une course qui a trouvé son rythme… de croisière.

Alors que les Ultimes filent à hautes vitesses en direction du Cap Vert, une partie des Class40 se retrouve à nouveau engluée dans une zone sans vent. Cela, à 1300 milles derrière, au niveau du cap Finisterre. Une infortune pénalisante qui une fois de plus met leur patience à rude épreuve et creusera davantage l’écart. A noter que pour la première fois au classement Imoca, LinkedOut s’empare de la tête de la flotte monopolisée par Apivia depuis le départ ! D’où la satisfaction du Dunkerquois Thomas Ruyant dans cette vidéo envoyée du bord. Et dans laquelle on découvre que son co-skipper Morgan Lagravière… joue au basket !

Vidéo. Thomas Ruyant vendredi matin sur « LinkedOut ».

Pour la première fois depuis le top départ, le Normand laisse sa place de leader au Dunkerquois. Les premiers poursuivent leur parcours en direction de Madère dans un vent toujours instable du fait de la cellule anticyclonique. Les 60 pieds se livrent à un véritable jeu d’empannages et de placements en bordure de dorsale. Plus ils se rapprochent du centre de l’anticyclone, plus la rotation et l’angle du vent sont favorables. Mais la force est moindre. Aussi, les équipages choisissent de faire de l’ouest tant qu’ils estiment le vent suffisamment fort. Et ils empannent vers le sud-sud-est pour retrouver de la pression dès que le vent devient trop faible. Le duo Ruyant-Lagravière espère conserver maintenant la tête de la flotte.

Sodebo a repris la course

Le maxi trimaran Sodebo Ultim 3 et son équipe technique se sont donnés rendez-vous à Funchal (Madère) pour réparer le foil tribord. L’appendice a été endommagé lors d’une collision avec un OFNI survenue 24 heures plus tôt. Cette réparation express a permis aux deux Thomas de repartir en course ce matin à 6 heures. Même si le Maxi Sodebo Ultim 3 ne repart pas avec 100% de ses capacités, les skippers eux sont motivés. Les 6 500
milles restants laissent place à beaucoup d’opportunités.

Le foil endommagé de Sodebo a été réparé

Le Class40 Project Rescue Ocean fait route vers Cascais pour une escale technique. Depuis jeudi matin, 8 h 45, le bateau est en effet touché par une casse au niveau de la rotule et de la ferrure haute du safran tribord. Après avoir un temps envisagé une escale technique sur un port portugais plus nord, Axel Tréhin et Frédéric Denis ont réussi à réaliser une réparation de fortune leur. Ils prévoient une réparation express à Cascais et un retour en course au plus vite.

Les classements à 9h vendredi

CLASS40

  1. La Manche #EvidenceNautique – Distance arrivée 3699,59
  2. Edenred – Distance arrivée 3703,34
  3. Banque du Léman – Distance arrivée 3705,37
    OCEAN FIFTY
  4. Koesio – Distance arrivée 4252,84
  5. Primonial – Distance arrivée 4299,94
  6. Solidaires En Peloton – Distance arrivée 4355,43
    IMOCA
  7. LinkedOut – Distance arrivée 4513,7
  8. Apivia – Distance arrivée 4522,34
  9. Charal – Distance arrivée 4540,9
    ULTIMES
  10. Maxi Edmond de Rothschild – Distance arrivée 5969,26
  11. SVR – Lazartigue – Distance arrivée 6072,24
  12. Banque Populaire XI – Distance arrivée 6106,53
A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Mini Transat Le Roy 1è à Saint-François
  2. Thomas Ruyant Transat J7
  3. Transat Jacques Vabre 8ème jour

Les commentaires sont fermés.