CYCLISME : UNE ÉTAPE HISTORIQUE POUR LE TOUR DE FRANCE AVEC GIRMAY ET CARAPAZ

Tour de France 2024 Biniam Girmay
Biniam Girmay vainqueur au sprint à Turin (photo ASO/Charly Lopez)

La 3ème étape du Tour de France entre Plaisance et Turin a été particulièrement ennuyeuse. Mais le résultat est historique. Pour la première fois, un coureur d’Afrique Noire, Biniam Girmay, gagne en effet une étape du Tour de France. Pour la première fois aussi, un coureur équatorien, Richard Carapaz, endosse le maillot jaune. L’équipe de Tournai Intermarché-Wanty décroche à son tour son titre de gloire, après les deux victoires françaises de Bardet et Vauquelin.

La dernière étape 100 % italienne de l’édition 2024 a sans surprise donné lieu à une explication au sprint dans les rues de Turin. Dans le sprint final dont Jasper Philipsen a été privé sur chute, c’est le sprinteur d’Intermarché-Wanty qui s’est imposé en puissance devant Fernando Gaviria. En même temps qu’il offre à son équipe sa première étape sur le Tour de France, Birniam Girmay  signe aussi la première victoire d’un Erythréen sur l’épreuve, qui est aussi la première d’un coureur noir africain. Il était déjà le premier à gagner une grande classique, Gand-Wevelgem, en 2022.

Alors que l’on attendait plutôt Gerben Thyssen pour ce sprint massif, l’équipe de Tournai a joué la carte Girmay dans cette étape du Tour de France. L’Erythréen réussit un sprint magistral, devant les cracks du finish, à l’exception de Philipsen. Avant cette arrivée royale, on a assisté à une longue procession du peloton. Seulement secouée sur la fin par Fabien Grellier (TotalEnergies), échappé seul durant une vingtaine de kilomètres. Le coureur vendéen sera d’ailleurs récompensé par le prix de la combativité. Le jury n’avait de toutes façons guère le choix…

Le résumé de cette étape historique.

La frustration de Bryan Coquard

Du côté des équipes nordistes, deux coureurs figurent dans le top 10. Sam Bennett (Décathlon-AG2R) se classe 9è, devant Bryan Coquard (Cofidis), 10è. Le sprinter nantais était désolé après ce sprint. « Il y a forcément beaucoup de déception et de frustration pour nous. Dans le rush final, Alexis Renard a déraillé et je l’ai fait tomber en voulant prendre la roue de Pedersen. Ce n’est jamais agréable de faire tomber un coureur, encore moins un coéquipier. Après, c’était un peu chaotique. J’ai essayé de faire de mon mieux mais je ne pouvais pas gagner aujourd’hui. Il y a forcément de la frustration parce qu’on a toujours envie de bien faire. Je ne fais pas de sprint pour terminer 10e ! »

Derrière la lutte pour le bouquet du jour, le Maillot Jaune a changé d’épaules, puisque Richard Carapaz, 14e sur la ligne d’arrivée, devance suffisamment Tadej Pogacar, 38e, pour prendre la tête du classement général, tout en restant dans la même seconde. Le coureur d’EF Education-Easypost, qui a déjà gagné le maillot rose du Giro et porté le maillot rouge de la Vuelta, devient le premier porteur équatorien du Maillot Jaune. Tadej Pogacar, Remco Evenepoel et Jonas Vingegaard restent dans le même temps que Carapaz, en tête du classement.

Après cette étape de transition qui restera quand même dans l’histoire du Tour, reprise des choses sérieuses mardi avec l’arrivée en France. Et surtout, l’escalade du Galibier. Le peloton va de nouveau souffrir après cette journée de récupération.

Classement de la 3ème étape du Tour de France

1 – GIRMAY Biniam (Intermarché – Wanty) les 230,8 km en 5:26:48 (42,3 km/h)
2 – GAVIRIA Fernando (Movistar Team) m.t
3 – DE LIE Arnaud (Lotto Dstny) m.t
4 – PEDERSEN Mads (Lidl – Trek) m.t
5 – GROENEWEGEN Dylan (Team Jayco AlUla) m.t
6 – BAUHAUS Phil( Bahrain – Victorious) m.t
7 – JAKOBSEN Fabio (Team dsm-firmenich PostNL) m.t
8 – BALLERINI Davide (Astana Qazaqstan Team) m.t
9 – BENNETT Sam (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
10 – COQUARD Bryan (Cofidis) m.t

Classement général

Tour de France 3è étape Carapaz
Richard Carapaz est le premier Equatorien à porter le maillot jaune (photo ASO/Billy Cleusters)

1 – CARAPAZ Richard (EF Education – EasyPost) en 15:20:18
2 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) m.t
3 – EVENEPOEL Remco (Soudal Quick-Step) m.t
4 – VINGEGAARD Jonas (Team Visma | Lease a Bike) m.t
5 – BARDET Romain (Team dsm-firmenich PostNL) + 0:06
6 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:21
7 – MARTIN Guillaume (Cofidis) m.t
8 – BERNAL Egan (INEOS Grenadiers) m.t
9 – HINDLEY Jai (Red Bull – BORA – hansgrohe) m.t
10 – VLASOV Aleksandr (Red Bull – BORA – hansgrohe) m.t

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.