VOILE : DES DUNKERQUOIS AMBITIEUX MALGRÉ DES ENNUIS DE DERNIÈRE MINUTE

Dunkerque Voile 2024
Les Dunkerquois veulent le trophée (photo Jean-Marie Liot/Tour Voile 2024)

15 bateaux participent au 45ème Tour Voile, qui commence à Dunkerque ce week-end. Une centaine de marins sont ainsi dans la cité Jean Bart du 26 au 30 juin pour la célèbre course estivale, qui renoue cette année avec ses racines. Dunkerque Voile est bien sûr présent sur l’évènement 2024. Deuxièmes l’an passé, les jeunes Dunkerquois visent clairement la victoire dans un contexte relevé. Malgré le handicap d’un voilier qui sort de chantier, après avoir perdu sa quille à une semaine du départ de la course.

L’an passé, Dunkerque Voile alignait un jeune équipage sur le Tour Voile, qui s’appuyait sur le Tour de Bretagne pour relancer l’épreuve. Sur des eaux peu connues, et à la barre d’un navire qu’ils découvraient, les jeunes Nordistes ont créé la surprise en prenant la tête sur la partie bretonne du parcours. Avant de conserver quand même la 2è place finale derrière « Bretagne Jeunes Habitable » de Paul Morvan, mieux préparé à cette course sur la partie Atlantique.

Tour Voile 2023 Dunkerque
Dunkerque Voile a bien apprivoisé le Figaro Beneteau (photo Liot Images/Tour Voile)

Pour le skipper dunkerquois Arthur Meurisse (29 ans), l’objectif demeure inchangé. « Nous souhaitons avant tout nous faire plaisir, continuer de découvrir, bien naviguer et faire de belles manœuvres. Évidemment, nous aimerions bien marcher cette année encore, mais la compétition dure 15 jours, tout peut se passer durant ce laps de temps. Il y aura des offshores, du vent, des passages à niveau… Nous avons hâte de commencer à naviguer. »

Une quille à remplacer d’urgence

Cependant, la préparation des corsaires dunkerquois a été contrariée par une fortune de mer. La semaine dernière, le Figaro Beneteau loué pour ce Tour Voile a perdu sa quille en pleine navigation. Il a donc fallu en trouver une; la ramener de Nantes à Dunkerque, avant de la monter sur place. Heureusement, le savoir faire dunkerquois est bien connu en matière maritime. « On a la chance d’être aidés par l’ensemble des institutions à Dunkerque, USHIP, Voile Ambition Dunkerque. Tout le monde était derrière nous pour que le bateau soit prêt pour le prologue vendredi. » Il y a donc eu une vraie mobilisation locale.

 » A une semaine près, on ne pouvait pas prendre le départ du Tour « 

Arthur Meurisse, skipper de Dunkerque Voile

Cette fortune de mer n’entame pas le moral de l’équipage pour autant. « Bien sûr, on perd la semaine d’entraînement qu’on avait prévu à Dunkerque, poursuit Arthur Meurisse. Mais on s’est entraîné toute l’année. Cela ne remet donc pas en cause les performances du bateau. On est d’attaque. On arrive même avec une motivation supplémentaire car à une semaine près, on ne pouvait pas prendre le départ du Tour. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62 TV. L’interview du skipper de Dunkerque Voile Arthur Meurisse avant l’édition 2024.

Un renfort breton important

Les ambitions sont d’autant plus fortes que l’équipage s’est renforcé durant le « mercato hivernal« . Paul Morvan (21 ans), le skipper du Bretagne Jeunes Habitables » vainqueur l’an passé sera à la barre cette année. Avec Morvan et Meurisse, six Dunkerquois, dont jeunes filles, complètent l’équipe: Félix Michelet (29 ans), Basile Gautier (21 ans), Antoine Bresson (22 ans), Mary Boinet (23 ans) et Valentine Lauret (19 ans). Tous se relaieront sur les différentes étapes. Il n’y a en effet que quatre navigants sur le Figaro Beneteau 3, lors des régates.

L’an passé, Dunkerque Voile avait aussi bénéficié d’un renfort important. Thomas Ruyant, depuis son port d’attache à Lorient, avait navigué sur les étapes bretonnes. Pris par la préparation du Vendée Globe, le skipper dunkerquois n’embarquera pas cette année. Mais il sera ce week-end au départ pour distiller ses conseils à ses jeunes « héritiers ».

Tour Voile Dunkerque
Thomas Ruyant est venu apporter son expérience aux jeunes Dunkerquois en 2023 (photo François Van Maleghem/Tour Voile)

Après une semaine d’arrêt forcé, les Dunkerquois sont avides d’en découdre dès le prologue vendredi. Ce sera le dernier test pour les 15 concurrents du Tour Voile 2024.

Les étapes du Tour Voile 2024

Dunkerque : du 26 au 30 juin
Blankenberge (BEL) : du 30 juin au 2 juillet
Dieppe : du 3 au 5 juillet
Deauville : du 6 au 8 juillet
Le Havre : du 9 au 11 juillet
Saint-Cast Le Guildo : du 12 au 14 juillet

Retrouvez aussi l’interview de Yann Eliés sur Dailymotion SPORTS 59/62 TV.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour Voile Dunkerque Blankenberge, 1è étape

Les commentaires sont fermés.