VOILE : LE TOUR DE FRANCE RETROUVE SES BASES À DUNKERQUE

Tour Voile 2024 à Dunkerque
Les Figaro Beneteau amarrés au quai des Hollandais (photo JMD/Sports 5962)

Après deux années d’absence, le Tour Voile revient à Dunkerque pour le Grand Départ. Un retour à la base accompagné aussi d’un retour aux sources. Après plusieurs éditions contestables en mode animation de plage, puis les problèmes du covid, la course créée par Bernard Decré se dispute à nouveau avec de vrais voiliers de course au large, les Figaros Beneteau 3. 15 équipages figurent en effet dans cette édition du renouveau, on l’espère. Le Tour Voile 2024 ouvrait ses portes ce mercredi dans son site originel de la Citadelle, au coeur même de Dunkerque.

On se voyait revenir dix ans en arrière, quand le Tour Voile se disputait sur de vrais bateaux, les M34. Ces monocoques conçus pour la course au large étaient déjà amarrés au quai des Hollandais, en pleine ville. Et ils passaient l’écluse tous les jours pour aller régater, pour le plus grand plaisir des Dunkerquois; nombreux à assister à leur sortie le matin, et leur rentrée dans le bassin du Commerce le soir.

Après quelques années » d’errance » sur de petits catamarans (les Diams 24) sur la plage de Malo-les-Bains, la course créée par Bernard Decré en 1978 renoue enfin avec ses racines. Amaury Sports Organisation (ASO), qui avait repris l’épreuve, l’a confié l’an passé à Ultim Sailing. Les organisateurs ont choisi, à juste titre, de changer de support et de format.

Le Figaro Beneteau pour la relance

Retour aux monocoques marins donc avec le Figaro Beneteau 3, le bateau de la mythique Solitaire du Figaro. Mais sur le Tour Voile, pas de solo. Les bateaux embarquent 4 navigants à la fois pour les régates inshore, les parcours côtiers ainsi que les étapes de ralliement. Comme au bon vieux temps…

 » On revient à l’origine du Tour », explique ainsi Yann Eliés. L’ancien vainqueur de la Solitaire du Figaro et de la Transat Jacques Vabre est devenu cette année le directeur de course. « Si possible faire tout le tour de la France en parcours côtiers. Mais aussi de former tous ces marins sur de petits parcours aller-retour. Tous les grands marins actuels sont ainsi passés par le Tour Voile. »

Cette année, une quinzaine de voiliers sont ainsi alignés, comme antan, sur les pontons du quai des Hollandais, face à l’imposant bâtiment de la Communauté Urbaine de Dunkerque (CUD). Cette fois encore, des stands forment un petit village de la course, pour accueillir le public généralement friand de cette animation estivale.

Lors de l’inauguration ce mercredi midi, les élus de Dunkerque ont rappelé leur attachement à l’épreuve. C’est en effet la 35è fois, en 47 éditions que la ville de Jean Bart accueille la course. La plupart des fois pour le Grand Départ. « On est accueillis ici à bras ouverts, affirme aussi Yann Eliés. On sent une vraie ferveur. Que ce soit les clubs, la mairie; tout le monde a envie de participer à cette fête. Le Tour 2024 ne pouvait démarrer qu’à Dunkerque. »

Tour Voile 2024 à Dunkerque
Yann Eliés lors du briefing des équipages (photo Jean-Marie Liot/TFV 2024)

La fête à terre et en mer

Et cette année, vu la météo exceptionnelle depuis dimanche, la fête promet d’être encore plus belle. Après la relance de 2023 avec 12 bateaux, il y en a 15 cette année. Preuve d’un intérêt qui n’a jamais quitté l’épreuve. Après deux jours de jauge et de vérifications, un prologue lancera le Tour Voile vendredi. Avec en bouquet final, une parade au retour de la régate pour rejoindre la Citadelle qui sera en fête pour ses traditionnelles Bordées du Port. Une manifestation musicale à laquelle les marins ne sont pas les derniers à participer.

Samedi, premières régates sur le difficile plan d’eau de Dunkerque. Et dimanche, le grand départ vers Blankenberge, terme de la première étape de ralliement. Et pendant ce temps, le village accueillera les visiteurs toute la journée (de 10h à 20h), pendant que les concurrents en découdront sur l’eau.

Tour Voile 2024, Village au quai des Hollandais à Dunkerque, du 26 au 30 juin.

Retrouvez aussi l’interview de Yann Eliés sur Dailymotion SPORTS 59/62 TV.

LA SOLITAIRE DU FIGARO DE RETOUR À DUNKERQUE ?

En l’absence de Patrice Vergriete et Jean Bodart, la ville de Dunkerque était représentée par Franck Gonsse, conseiller municipal délégué à l’accompagnement des bénévoles dans les clubs sportifs, et Gérard Gourvil, adjoint au maire en charge du personnel. Lors de cette inauguration, ce dernier a annoncé que Dunkerque accueillerait à nouveau la Solitaire du Figaro, peut-être en 2025.

Tour voile 2024 à Dunkerque
Gérard Gourvil avec le président d’Ultim Sailing Emmanuel Bachellerie (photo Jean-Marie Liot/ Tour Voile 2024)

On se souvient que la cité corsaire était pour la première fois ville étape de cette grande classique de l’été en août 2020. C’était juste après le confinement. Et Dunkerque avait servi de test avant le départ du Vendée Globe, qui s’est finalement fait à huis clos il y a 4 ans. Mais cette année là, le Tour Voile avait été annulé à cause de la pandémie.

Affaire à suivre donc, car personne n’a entendu parler de cette candidature jusqu’à présent. Cette année, le grand départ de la Solitaire du Figaro sera donné le 17 août de Rouen. Une première pour la capitale normande.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Dunkerque Voile 2024 à l'abordage !

Les commentaires sont fermés.