AUTOMOBILE : STÉPHANE LEFEBVRE AU RALLYE D’YPRES AVEC … TOM BOONEN !

Rallye d'Ypres 2024 Stéphane Lefebvre
Stéphane Lefebvre à Ypres avec sa Hyundai i20 (photo JMD/Sports 5962)

Programmé ces vendredi 21 et samedi 22 juin, le Ardeca Ypres Rally constitue la quatrième manche du Championnat de Belgique des Rallyes Division 1. La 59e édition de la classique du Westhoek propose un plateau très attractif avec pas moins de 93 participants en Division 1 et encore 47 en Division 2, une épreuve se tenant sur la seule journée du samedi. Le rallye d’Ypres ne fait plus partie du championnat du Monde. Mais il attire quand même d’anciens pilotes du WRC comme l’Artésien Stéphane Lefebvre, le Britannique Chris Ingram; et même une ancienne star cycliste, Tom Boonen en personne; trois attractions du rallye d’Ypres 2024.

Et on pourrait y ajouter aussi le nom de Jos Verstappen, ancien pilote de Formule 1; le père de Max, qui écrase actuellement le championnat du Monde de F1. Sans oublier le Belge Freddy Loix, recordman de victoires à Ypres (11 !). Mais un seul a une chance de monter sur le podium, voire même de gagner. C’est Stéphane Lefebvre. Le pilote de Noeux-les-Mines a en effet gagné le rallye d’Ypres en 2022, en WRC 2, en s’immisçant en plus parmi les stars du WRC comme Rovanperä, Tänak ou Neuville. Champion de Belgique cette année là, l’ancien pilote officiel Citroën courre assez peu depuis, et a du mal à trouver des partenaires.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62 TV. Stéphane Lefebvre avant le départ du rallye d’Ypres 2024.

C’est pourquoi il a accueilli avec joie la proposition du team Autosport-BMA, qui lui confie une Hyundai i20 N Rally2. Une voiture qu’il découvrait. Son co-pilote n’était pas le Boulonnais Andy Malfois mais le Belge Xavier Potier, qu’il connaît bien aussi.

Une sortie de route pour commencer

Malgré le manque de compétition, Stéphane Lefebvre a montré qu’il va toujours aussi vite, lors du shakedown (essais chronométrés) de Nieuwkerke jeudi. Auteur des deux meilleurs temps, il est malheureusement sorti de route lors du 3è passage, à la suite d’une crevaison. Mais les dégâts était finalement limités, et les mécaniciens ont remis la voiture en état. Ce vendredi matin avant le départ, le Nordiste semblait assez confiant quand même. Au point de ne pas évoquer la sortie de la veille.

 » Je me sens à l’aise au volant de la Hyundai »

Stéphane Lefebvre

« La confiance vient quand on se sent bien avec la voiture », confie ainsi Stéphane avant le départ. « Je me sens à l’aise au volant. La voiture est performante. Il y a bien sûr des choses à travailler pour mon style de pilotage. Mais en héritant de la voiture seulement vendredi, et s’y sentir aussi à l’aise, c’est déjà un bon point. »

Avant le départ de la course a lieu une tradition sympathique. Les principaux pilotes viennent dédicacer leurs photos et posters pour les nombreux spectateurs présents sur la Grand’Place d’Ypres. C’était encore le cas ce vendredi midi, malgré le temps morose. Et le plus sollicité n’était pas une figure du sport auto, mais un coureur cycliste ! Tom Boonen est même une star: champion du Monde en 2005, 4 fois vainqueur de Paris-Roubaix et de 3 Tours des Flandres notamment.

Tom Boonen en vedette

Le coureur de Mol s’est lancé dans les rallyes l’an passé, dans l’écurie BMA qui accueille Stéphane Lefebvre sur ce rallye d’Ypres. Et il dispute cette année la totalité du championnat de Belgique au volant d’une Skoda Fabia RS Rally2, aux côtés d’Erwin Mombaerts, un co-pilote très expérimenté. Lors de cette séance de dédicaces, Tom Boonen a logiquement volé la vedette aux autres pilotes.

Rallye d'Ypres Tom Boonen
Tom Boonen au micro du chef de presse Ugo van Opstal sur le podium départ à Ypres (photo JMD/Sports 5962)

Boonen définissait ainsi ses ambitions en début d’année. « 2023 a été une saison de découverte et 2024 est la deuxième partie de mon plan sur trois ans où je vais essayer de convertir ce que j’ai appris l’an dernier en vitesse. Notre objectif, comme l’année dernière, est d’être régulier, de marquer des points et de terminer les rallyes. Je veux maintenant tenter de revendiquer une place dans le top 5.« 

Mais sur la route l’après-midi, le champion cycliste n’a pas l’efficacité des rallymen pros ou privés. Lors de la première étape, Boonen se classe à une lointaine 79è place, à plus de 50 minutes des leaders. Cela à cause d’une violente sortie de route.

Lefebvre domine la première journée

Cette première journée, avec 8 spéciales au programme, a été dominée par Stéphane Lefebvre. Le Noeuxois remporte en effet les trois premières spéciales, avant de rester à l’affût dans les 5 suivantes. Si bien qu’à l’issue de vendredi, Lefebvre est en tête avec 7″7 secondes d’avance sur le Wallon Maxime Potty (Toyota), et 23 sur son équipier belge Cédric Cherrain. Freddy Loix (Toyota) est 4è à 30 secondes. Jos Verstappen, vainqueur de 2 spéciales, pointe à la 9è place à 49 secondes de Lefebvre.

Stéphane Lefebvre et les autres favoris dans le shakedown de Nieuwkerke.

Mais comme le rappelle le pilote noeuxois, « à Ypres, rien n’est jamais gagné avant la fin. » C’est pourquoi cette 2ème journée, avec ses 9 épreuves spéciales, s’annonce passionnante, car décisive.

Première journée du rallye d’Ypres.

Leaders: Stéphane Lefebvre (Hyundai) ES 1 à 8. Vainqueurs scratchs: Lefebvre (ES1, ES2, ES3); Niels Reynvoet (Citroën) ES4; Jus Verstappen (Skoda) ES5 et ES7; Maxime Potty (Toyota) ES6.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Ypres 2024 Stéphane Lefebvre vainqueur

Les commentaires sont fermés.