TENNIS : KRISTINA MLADENOVIC RENONCE AUX JEUX OLYMPIQUES !

Paris 2024 Kristina Mladenovic
Kristina Mladenovic lors de son simple à Roland-Garros (photo JMD/Sports 5962)

Le Comité Olympique et Sportif Français (CNOSF) vient de publier sa 15ème liste de sélectionnés pour les JO de Paris. 47 athlètes de 7 sports (aviron, beach volley, golf, pentathlon moderne, tennis, tennis de table et tir) y figurent. La surprise vient du tennis. La Fédération propose 10 noms. N’y figure pas celui de Kristina Mladenovic, qu’on croyait pourtant assurée de disputer le double dames à Paris 2024 avec Caroline Garcia. Ce n’est pas un choix fédéral, mais bel et bien une décision personnelle de la joueuse saint-poloise. Un choix incompréhensible alors qu’elle annonçait encore sa volonté de jouer le double aux JO, lors du dernier Roland-Garros.

L’annonce de la sélection pour les prochains JO a surpris quand on a vu les noms de Caroline Garcia et Diane Parry associés pour le double dames. Elles qui n’ont jamais joué ensemble, alors que l’on s’attendait à voir Kristina Mladenovic aux côtés de la Lyonnaise. En conférence de presse après son élimination au 1è tour du simple il y a trois semaines à Roland-Garros, la Nordiste s’annonçait pourtant partante pour les JO. « Nous avons décidé en début d’année avec Caro de disputer le double aux Jeux Olympiques et de faire des matchs avant. Cela fait partie du programme. »

La conférence de presse à Roland-Garros de Kristina Mladenovic le 28 mai.

Un refus inattendu

Un programme tout de suite chamboulé, puisque Garcia déclarait forfait pour le double à Roland-Garros, où les deux Françaises se sont imposées deux fois. Et malgré le manque de matchs ensemble, Julien Benneteau et la DTN s’apprêtaient à présenter le double Garcia-Mladenovic au CNOSF. Mais qu’elle ne fut pas la surprise du capitaine de l’équipe de France d’essuyer le refus de la sélection de Kristina.

 » Oui, je suis surpris. J’espère qu’elle ne le regrettera pas »

Julien Benneteau, capitaine de l’équipe de France féminine

« C’était clair pour tout le monde que notre option n° 1 pour le double, quel que soit le classement, c’était Kristina et Caroline, déclare ainsi Benneteau au quotidien L’Equipe. C’est pour ça qu’elles ont fait quelques tournois ensemble cette saison. Mais Kristina nous a dit la semaine dernière qu’elle renonçait aux Jeux pour différentes raisons, notamment pour se consacrer à sa carrière personnelle et préserver son intégrité physique. Oui, je suis surpris. J’espère qu’elle ne le regrettera pas. »

Y-a t’il eu une brouille avec Caroline Garcia, comme cela s’est produit dans le passé ? Pourquoi pas. Mais Mladenovic, qui est entraînée par son frère Luka, est habituée de décisions de dernière minute. Et de choix sportifs pas toujours rationnels.

Une partenaire roumaine en double

Cette rupture avec Garcia est en tous cas entérinée puisque la Saint-Poloise disputait en effet cette semaine le double au tournoi ITF Grande-Bretagne 08A à Ilkley avec la joueuse roumaine Elena Gabriela Ruse. Avec succès puisque ce nouveau duo a gagné le double en battant notamment en finale (6-2, 6-2) la paire sino-américaine Qang-Gleason. Est-ce ce que « Kiki » appelle « se consacrer à sa carrière personnelle » ? Toujours est-il qu’elle ne disputera ses troisièmes JO de suite, après les deux échecs de Rio en 2016, et Tokyo en 2021.

Kristina Mladenovic vient de remporter un tournoi en double avec sa nouvelle partenaire.

Il n’y aura donc pas de joueurs nordistes à Paris 2024, après le renoncement de Kristina Mladenovic. Comme on s’y attendait, la Lilloise Océane Dodin n’a pas été retenue pour le simple. Cela suite à son forfait (pour des problèmes de santé) juste avant Roland-Garros. La Franco-Russe Varvara Gracheva obtient donc logiquement la 4è place disponible, derrière les 3 titulaires de BJK Cup (Caroline Garcia, Diane Parry et Clara Burel).

Après ce forfait inattendu, la Nordiste âgée de 31 ans tire certainement une croix définitive sur l’équipe de France. Une équipe nationale à laquelle elle semblait pourtant si attachée…

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.