TENNIS : LE CHAUDRON DU PORTEL RETROUVE LES BLEUES ET LA BILLIE JEAN KING CUP

Tennis BJK Cup au Portel France-Grande-Bretagne
Clara Burel, Diane Parry, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia,au château d'Hardelot (photo JMD/Sports 59/62).

Un an et demi après le match France/Pays-Bas qui avait fait le plein, le Chaudron du Portel retrouve la Billie Jean King Cup (ex Fed Cup, l’équivalent de la Coupe Davis pour les femmes). Il s’agit cette fois d’un duel aux allures de « crunch » entre la France et la Grande-Bretagne dans cette BJK Cup. C’est pourquoi le tirage au sort avait lieu dans un site hautement symbolique de l’entente cordiale: le centre culturel franco-britannique au château d’Hardelot.

Malgré le temps gris et humide qui enrobait la Côte d’Opale ce jeudi, les joueuses de l’équipe de France ont posé dans le décor superbe du Château d’Hardelot à Condette. Caroline Garcia, Diane Parry, Clara Burel et la « régionale de l’étape » Kristina Mladenovic avaient le sourire dans ce décor inhabituel, à quelques kilomètres du Chaudron. Un haut-lieu du basket-ball qui retrouve avec plaisir le tennis. Mais ce jeudi, elles étaient donc au tirage au sort, auquel procédait Henri Leconte en personne, natif lui-même du Pas-de-Calais.

Mais contrairement à novembre 2022, la salle a été quelque peu transformée. Après le terrain synthétique de France/Pays-Bas, un court en terre battue a été installé en quelques jours par les équipes techniques de la FFT.

Arrivées lundi à Boulogne/Mer, les Bleues ont eu l’occasion de visiter Nausicaa, et de s’entraîner sous les yeux des scolaires du Portel.

Vidéo FFT. Le stage des Bleues au Portel, avant France-Grande-Bretagne en BJK Cup.

Une revanche sur la Côte d’Opale

Ce match cette fois est qualificatif pour la phase finale de la Billie Jean King Cup. Et le capitaine Julien Benneteau aligne la meilleure équipe possible, en mixant la jeunesse (Burel, Parry) et l’expérience (Garcia, Mladenovic). Seul changement par rapport à l’équipe de 2022: Kristina Mladenovic remplace Alizé Cornet dans le quatuor. La Dunkerquoise disputera en principe le double aux côtés de sa vieille copine Caroline Garcia. Si besoin car le double doit départager les deux équipes en cas d’égalité à 2-2.

Ce que pense Kristina Mladenovic des jeunes joueuses de l’équipe de France.

Pour les simples, Julien Benneteau a fait son choix. Sans surprise, Caro Garcia jouera en n°1, et Diane Parry en n°2. Ce vendredi, elles rencontreront respectivement Emma Raducanu et Katie Boulder. La jeune Niçoise aura la lourde tâche d’ouvrir le match. « Il y a peut-être une pression supplémentaire, car on veut faire bien pour l’équipe. Mais je vais essayer de ne pas me concentrer là-dessus mais sur le match. Et essayer de ramener le premier point. »

Ce match a une allure de revanche. Il y a un an en effet, la France avait battu la Grande-Bretagne 3-1 à Coventry. Cela grâce à deux victoires en simple de Caroline Garcia contre Katie Boulder et Hariet Dart; et une de Alizé Cornet contre la même Dart. Mais pour autant, Benneteau réfute le terme de favorites pour ses joueuses. « Pour moi, cela ne change pas grand-chose. Ce que je demande aux joueuses, c’est de tout faire pour gagner les matchs. Et moi non plus je ne pose pas la question quand je fais la sélection. »

La joie de Kristina Mladenovic

Bref, on baigne dans la parfaite langue de bois avant ce crunch en raquette. On retiendra quand même la joie non feinte de Kiki Mladenovic de jouer à domicile, sur cette Côte d’Opale qui l’a vu naître. « Bien sûr, c’est spécial pour moi de revenir dans la région. C’est vrai qu’il y a très peu de tournois en France et aucun ici. C’est donc l’occasion de retrouver des personnes qui ont compté pour moi dans ma jeune carrière comme mon premier entraîneur que j’ai revu l’autre jour. Je sais aussi à quel point le public nordiste est chaleureux et passionné. Aussi, je suis heureuse de jouer cette rencontre ici. Et je n’ai qu’une hâte: voir briller l’équipe de France. »

Une autre fille de la Côte d’Opale est là, mais dans le staff. La Cucquoise Pauline Parmentier est entraîneure des Bleues, comme en novembre 2022 où elle débutait dans ce rôle aux côtés de Julien Benneteau. Depuis, elle est devenue maman avant de reprendre son rôle comme la grande soeur des Bleues.

Le programme de France/Grande-Bretagne (BJK Cup)

Vendredi 12 avril 2024 (à partir de 14h30)
Diane PARRY (FRA) – Katie BOULTER (GBR)
Caroline GARCIA (FRA) – Emma RADUCANU (GBR)

Samedi 13 avril 2024 (à partir de 13h30)
Caroline GARCIA (FRA) – Katie BOULTER (GBR)
Diane PARRY (FRA) – Emma RADUCANU (GBR)
GARCIA / MLADENOVIC (FRA) – DART / WATSON (GBR)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tennis France Grande-Bretagne : 1-1 après la 1ère journée

Les commentaires sont fermés.