TENNIS : MLADENOVIC SORTIE, IL N’A PLUS DE NORDISTES A ROLAND-GARROS

Roland Garros Kristina Mladenovic Jour 3
Kristina Mladenovic encore battue au 1è tour à Roland Garros (photo JMD/Sports 5962)

La Saint-Poloise Kristina Mladenovic s’incline en deux sets (4-6, 4-6) face à la Croate Petra Martic lors du premier tour du simple dames à Roland-Garros. Une fois de plus, la joueuse nordiste (31 ans), sort du tournoi prématurément. Et elle devra à nouveau se rabattre sur le double. Cette 3ème journée du tournoi a été fortement perturbée par la pluie.

A Roland-Garros, Jean-Marc Devred

Deux joueurs des Hauts-de-France devaient jouer ce mardi 28 mai, lors du jour 3 du tournoi de Roland-Garros. Mais la pluie, déjà présente la veille, s’est invitée. Ce qui a totalement perturbé la programmation sur les courts annexes. La Saint-Poloise Kristina Mladenovic, sur le court n°14, et l’Amiénois Constant Lestienne, sur le 11, ont ainsi dû attendre longtemps avant de jouer.

On a donc retrouvé les Roland-Garros d’antan, en ce mardi humide. Celui de longues journées où aucun match n’avait lieu. Mais durant lesquelles les organisateurs faisaient tout leur possible pour faire coller des bouts de match entre deux adverses. Cela afin de ne pas rembourser les billets du jour. Car le règlement prévoit en effet aucun remboursement s’il y a eu au moins une heure de jeu sur l’ensemble de la journée.

Une longue journée pour les joueurs et les spectateurs

Mais cela, c’était avant l’installation de toits amovibles sur le court Chatrier et le Lenglen. Ainsi que l’arrivée de l’éclairage sur les courts extérieurs. Ce qui allonge considérablement les journées à Roland-Garros; et donc, les possibilités de jouer. Mais le coup est toujours dur à digérer quand les spectateurs viennent porte d’Auteuil pour rester sous la pluie et ne pas voir un match. Surtout quand on connaît le prix des places…

Roland Garros J3
Le court n°14 bâché et sous les parapluies (photo JMD/Sports 5962)

Le match de Kristina Mladenovic (212è) contre la Croate Petra Martic (81è) était ainsi programmé en début de session à 11h sur le court n°14 du stade Roland Garros. Impossible. Une timide tentative a lieu vers 14h. Le terrain est débâché. Les ramasseurs de balle, les juges de ligne et l’arbitre de chaise s’installent. Les joueuses attendent et finalement la pluie revient, au grand dam des spectateurs venus encourager Kiki.

Le match est successivement repoussé à 15h15, puis 16h. Seules rencontres en cours: sur le Chatrier et le Lenglen, où les toits sont fermés. Pour les heureux possesseurs de billets, c’est l’occasion de voir Alizé Cornet perdre son dernier match à Roland-Garros. D’apprécier un duel serré entre Arthur Cazaux et l’Argentin Etcheverry. ou d’assister à l’entrée en lice du dernier finaliste des deux dernières éditions, le Norvégien Casper Ruud.

 » C’est sûr, ce n’était pas simple, on est là depuis ce matin« , déclarera plus tard Kristina. « On est programmé à 11 heures, et en fait, on n’avait pas un before allongé. On était décalé demi-heure par demi-heure. Jai fait beaucoup d’échauffements. On a mangé bout par bout. Et donc, oui, forcément c’était long. Mais ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé comme ça…

Kristina Mladenovic débute tard et finit tôt

Finalement, la pluie s’arrête et le match Mladenovic-Martic va débuter 16h15. Le court 14 est rempli et les supporters nombreux pour encourager Kiki. Le capitaine de l’équipe de France Julien Benneteau, et l’entraîneure (et amie de Kristina) Pauline Parmentier suivent aussi la rencontre. Le 10è duel déjà entre ces deux joueuses. Avec avantage Martic (7 victoires pour 2 défaites).

Une arrivée triomphale pour Kiki sur le court n°14

« Allez Kiki, let’s go ! » chantent les supporters des bleus tout au long de la rencontre. Mais cela ne suffira pas pour faire gagner Mladenovic. A l’image de ses dernières saisons en simple, la Dunkerquoise aligne quelques jolis coups. Mais elle flanche sur les balles importantes. Et surtout, elle commet 5 doubles fautes qui vont coûter, face à la Croate. Petra Martic ne joue pas un tennis exceptionnel. Mais elle est très régulière et commet moins de fautes.

Kristina perd ainsi son service dans le 9è jeu; et le 1è set 4-6 en 44 minutes. Le scénario est le même dans la seconde manche, où les deux joueuses ont du mal à gagner leur mise en jeu. Martic fait le break dans le fameux 7è jeu. Et elle conclue le match en 1h31 sur sa 2è balle de match (6-4, 6-4). Une fois de plus, la joueuse nordiste a cédé sur le plan mental face à une adversaire pourtant à sa portée.

 » J’ai des regrets. Après, oui, cela fait 6-4, 6-4 contre une bonne joueuse qui connaît le dernier carré ici à Roland, qui a aussi été bien mieux classée qu’elle ne l’est aujourd’hui. Il y a de l’expérience. Elle a bien su gérer aussi, il y avait une belle atmosphère sur le 14, des conditions de jeu pas simple.« 

Kristina Mladenovic en conférence de presse après le match.

Kristina Mladenovic est donc éliminée du simple dames à Roland Garros dès le 1è tour. Une fâcheuse habitude… Elle va désormais se concentrer sur le double, avec Caroline Garcia, avec laquelle elle a déjà gagné le titre.

CONSTANT LESTIENNE SORT AUSSI D’ENTRÉE

Roland-Garros Constant Lestienne
Constant Lestienne lors de son match contre Khachanov l’an passé (photo Fred VdB)

Dernier régional en lice, Constant Lestienne a attaqué encore plus tard sa journée sur le court n°11. Comme l’an passé, Constant Lestienne reste à quai d’entrée. Pour sa deuxième participation aux Internationaux de France, son sixième tableau en Grand Chelem, l’Amiénois, 91e mondial, a été évincé du tournoi dès le premier tour par l’Espagnol Roberto Carballes Baena (63e), en quatre manches (6-3, 7-5, 4-6, 6-2). Un joueur un peu mieux classé que lui à l’ATP. Mais surtout un spécialiste de la terre battue.

C’est donc lui qui aura le redoutable honneur d’affronter Novak Djokovic au 2è tour. Un tour où il n’y aura aucun Nordiste après les éliminations successives de Lucas Pouille (en qualifications); Terence Atmane, Kristina Mladenovic et Constant Lestienne. Plus le forfait de Océane Dodin.

Roland-Garros 2024: un cru à oublier pour les joueurs des Hauts-de-France…

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Roland-Garros: Nordistes en doubles : Mladenovic et Pouille

Les commentaires sont fermés.