EDITORIAL

DJOKO LE PLUS GRAND ?

Le forfait de Novak Djokovic avant son 1/4 de finale contre Casper Ruud a assommé le tournoi de Roland Garros. Plus que la défaite attendue de Rafael Nadal face à Alexander Zverev. Mais le n°1 mondial quitte Paris invaincu, après deux matchs monstrueux de résilience et de bravoure face à l’Italien Musetti et l’Argentin Cerundolo. Deux victoires à la Pyrrhus en largement plus de 4 heures. Ensuite, son genou droit l’a lâché.

A 37 ans, la question de son avenir se pose clairement. Et on craint une fin de carrière comme celles de Roger Federer et de Rafael Nadal, qui ne sont pas parvenus à terminer leurs fantastiques carrières sur un dernier succès en compétition.

Et une autre question se pose: quel est le meilleur de ces trois « fantastiques » qui auront marqué l’histoire du tennis. Chacun aura sa préférence. Mais en tous cas, Novak « le mal aimé » a les chiffres en sa faveur. 98 titres dont 24 en grand chelem; 7 Masters et 40 Masters 1 000. 425 semaines à la place de numéro 1 mondial. Et aussi, le plus grand nombre de victoires en grand chelem (370). Il ne manque à ce palmarès extraordinaire qu’un titre olympique. Ce qu’il essaiera certainement d’aller chercher cet été à Paris.

On lui souhaite de tout coeur, même si le temps ne travaille pas pour lui.

Jean-Marc Devred

Editorial Djokovic
Novak Djokovic ne gagnera pas une 4è fois à Roland-Garros (photo archives JMD/Sports 5962)