PARIS 2024

Paris 2024 brèves
@Paris 2024 / Raphaël Lafargue / ABACA Press

A 500 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques Paris 2024, SPORTS 59/62 ouvre sa page spéciale sur l’organisation de cet évènement que la France n’a plus connu depuis un siècle. Dans cette rubrique permanente, vous retrouverez les dernières informations sur l’organisation du plus grand évènement sportif planétaire. Cela en plus des articles que vous pourrez lire dans notre rubrique Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques (voir menu).

  • Dimanche 15 juillet. Ces 14 et 15 juillet, l’esprit de fête des Jeux Olympiques était déjà présent à Paris, à onze jours de la cérémonie d’ouverture. Au lendemain d’une première journée de Relais riche en émotions et après avoir été veillée par 2 000 visiteurs toute la nuit dans la Salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville de Paris, la Flamme Olympique a repris son exploration de la capitale. Au total, ce sont près de 500 000 personnes qui ont pris part à ces deux journées de fête inédites. D’Ysaora Thibus au départ de l’Arena Porte de La Chapelle jusqu’à Nikola Karabatic qui embrasé le chaudron sur la Place de la République, en passant par Clarisse Agbégnénou au sommet de la tour Eiffel, la Flamme a déambulé toute la journée dans les mains de 340 relayeurs.
  • Jeudi 11 juillet. Mélina Robert-Michon (athlétisme) et Florent Manaudou (natation) sont désignés porte-drapeaux de l’équipe de France Olympique par leurs pairs sélectionnés pour les JO de Paris. Nantenin Keita (para athlétisme) et Alexis Hanquinquant (para triathlon) emmèneront l’équipe de France aux Jeux Paralympiques. Ces deux binômes, ont été élus simultanément pour la première fois par l’ensemble des athlètes qui composent la délégation française et selon les mêmes règles pour représenter la France. Ces quatre porte-drapeaux auront l’honneur et la responsabilité de guider les athlètes français lors de cet événement historique, incarnant ainsi l’unité et les valeurs de l’Équipe de France.
Page Paris 2024 brèves Paris 14 juillet
Anne Hidalgo, Thomas Bach et Bernard Arnault assistaient à la cérémonie (photo Paris 2024 / Philémon Henry / SIPA PRESS)
  • Lundi 8 juillet. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) valide la sélection de l’ensemble de la délégation française pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. A Paris 2024, ce seront 571 athlètes et 51 athlètes remplaçants qui porteront les couleurs de la France, dans 32 sports et 45 disciplines. Pour la première fois, à Paris 2024, les 32 fédérations olympiques françaises engagent des athlètes et la France sera alignée dans toutes les disciplines au programme. Le CNOSF atteint cette année la quasi parité au sein de sa délégation sportive avec 282 femmes (49,4%) et 289 hommes titulaires (50,6%) ainsi que 22 athlètes remplaçantes (43,1%) et 29 remplaçants (56,9%). La moyenne d’âge des athlètes est de 26,8 ans avec des athlètes âgés de 14 à 48 ans. Du côté des femmes, l’athlète la plus jeune a 14 ans (skateboard) et la plus âgée a 47 ans (sports équestres), tandis que chez les hommes, le plus jeune a 17 ans (tir à l’arc) et le plus âgé, 48 ans (sports équestres).
  • Samedi 6 juillet. Le cavalier roubaisien Karim Laghouag est officiellement sélectionné pour le concours complet en équitation, avec son cheval Triton Fontaine. Il disputera donc ses 3èmes JO consécutifs après avoir remporté l’or par équipes à Rio (2016) et le bronze à Tokyo (2021).
Karim Laghouag
Karim Laghouag avec son cheval fétiche Triton Fontaine (photo FFE/PSV)
  • Jeudi 4 juillet. Situé au cœur du triangle Paris-Bruxelles-Londres, le département de la Somme, avec sa baie légendaire, son patrimoine et son attrait culturel, est une destination à nulle autre pareille. Cette étape du relais de la flamme était axée sur la paix, traversant les mémoriaux de la Première Guerre mondiale. Un relais par équipes mettait à l’honneur le hockey sur gazon. Parmi les plus de 150 relayeurs qui ont porté la torche olympique, Jérémy Stravius, champion olympique de natation né dans le département, a également allumé la vasque à Amiens en fin de journée.
Paris 2024 brèves
Stravius
Jérémy Stravius a allumé la vasque à Amiens (photo Paris 2024 / Maxime Le Pihif / SIPA PRESS)
  • Mardi 2 juillet – Le Relais de la Flamme Olympique traverse le Nord pour s’achever en grandes pompes à Lille. Devant des milliers de personnes rassemblées sur l’esplanade du Champ de Mars. En présence notamment de la Ministre des Sports et des JO, Amélie Oudéa-Castera, dont c’était certainement la dernière apparition.
Paris 2024 brèves
Pascal Sergent, Amélie Oudéa-Castera et Hélène Denis-Cortin lors du Relais de la Flamme à Lille (photo DR Paris 2024)
  • Vendredi 28 juin. 16è liste de sélectionnés du CNOSF avec 39 nouveaux athlètes, dans 8 sports. Côté Nordistes, on y trouve Victoire Berteau, remplaçante sur piste dans la poursuite par équipes. On y retrouve aussi son équipière de Cofidis Valentine Fortin; les poursuiteurs de Roubaix Thomas Boudat et Valentin Tabellion et le rouleur de Cofidis Benjamin Thomas.
  • Jeudi 27 juin. La Communauté Urbain de Dunkerque présente son programme d’animations pour les JO. Il y aura d’abord le passage de la Flamme Olympique le 2 juillet. L’ancienne médaillée olympique Hélène Cortin, ainsi que le champion olympique de volley-ball Barthélémy Chinenyeze, figurent dans le relais. Le dernier relayeur sera l’haltérophile Romain Imadouchène, qui allumera la vasque.
  • 847 places ont également été acquises par la CUD pour les habitants de l’agglo. Un village olympique sera installé aussi place Jean Bart, du 26 juillet au 11 août, avec un écran géant pour suivre les Jeux.

Inauguration de l’Olympium

  • Lundi 24 juin. La résidence olympique du Stadium de Villeneuve-d’Ascq, l’Olympium, est inaugurée par la Métropole Européenne de Lille. 495 chambres pour un total de 550 lits seront mis à la disposition des athlètes durant les JO pour le basket et le handball. L’Olympium deviendra ensuite une résidence universitaire.
  • Dimanche 23 juin. Plus de 150 athlètes ont assuré leur place aux Jeux Olympiques de Paris 2024 via la première série de qualification olympique (OQS). La Journée olympique – le 23 juin – a marqué la fin des qualifications en skateboard, BMX freestyle, escalade sportive et le nouveau sport olympique qu’est le break, après quatre jours de compétitions de haut niveau à Budapest. Au cours du week-end, 60 000 spectateurs ont regardé les athlètes s’affronter dans un parc urbain de la capitale hongroise, les athlètes rapportant leurs points lors de la première qualification des séries olympiques à Shanghai. La foule a pu tester les sports dans une atmosphère de festival avec de la musique, de l’art et de la culture pour célébrer le mode de vie sportif.
  • Dimanche 16 juin.  Les duos Julien Lyneel/Rémi Bassereau et Arnaud Gauthier-Rat/Téo Rotar remportent à Jurmala (Lettonie) la finale de la Nations Cup, en battant l’Autriche sur le fil . Cette victoire offre à la France un deuxième quota olympique pour les Jeux de Paris 2024. Au terme d’une compétition intense de quatre jours, les Bleus de Lissandro Carvalho sont parvenus à décrocher le seul ticket olympique délivré au vainqueur du tournoi ! Ce qui signifie que tant chez les femmes que chez les hommes, la France présentera aux Jeux de Paris 2024 deux paires, l’objectif affiché au début de l’olympiade et une grande première pour le beach-volley tricolore.
Paris 2024 brèves beachvolley
Les deux paires françaises décrochent chacune un quota olympique (photo Artur Spierins/CEV)
  • Samedi 15 juin. Le Maxi Banque Populaire XI s’est amarré à Pointe-à-Pitre après plus de 7 jours en mer devant une foule venue en nombre. Dans une ambiance de fête, l’équipage longuement applaudi, a eu le droit à un accueil inoubliable et riche en émotions. Il a contribué à amener la Flamme Olympique de Paris 2024 aux Antilles tout en portant un message fort en matière de préservation des milieux aquatiques. Cette traversée a également permis de mettre en valeur l’excellence à la française à travers quatre personnalités : Marie-José Pérec, Marine Lorphelin, Alexis Michalik et Hugo Roellinger. Aux côtés des marins Armel Le Cléac’h, Sébastien Josse et du mediaman Tanguy Conq, ils ont participé à rapprocher les territoires, à sensibiliser sur la préservation des océans et à promouvoir les valeurs de l’olympisme.
Paris 2024 Flamme olympique en Guadeloupe
Marie-José Pérec et Armel Le Cléac’h à leur arrivée en Guadeloupe (photo Vincent Currutchet/Vanque Populaire)
  • Vendredi 14 juin. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) valide la sélection de 8 nouveaux athlètes qui intègrent la délégation française en canoë-kayak, en gymnastique et en haltérophilie. On trouve deux Nordistes dans cette 14è liste : la Calaisienne Hélène Karbanov, en gymnastique rythmique; et le Dunkerquois Romain Imadouchène, en haltérophilie.

Le stade Pierre Mauroy livré au COJO

  • Mercredi 12 juin. Olivier Baudry, Directeur du Stade Pierre Mauroy et Fabien Sirondelle, Responsable des Grands Projets pour le Stade Pierre Mauroy, ont remis symboliquement les clés du stade à Yannick Le Borgne, Event General Manager du site pour Paris 2024, officialisant la gestion exclusive du site par Paris 2024 du 10 juin au 18 août 2024.
Paris 2024 brèves stade Pierre Mauroy
  • Mercredi 12 juin. La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a proposé à la Session du CIO l’élection des Alpes françaises comme hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2030 et de Salt Lake City-Utah comme hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2034. La décision sera prise par tous les membres du CIO lors de la 142e Session du CIO qui se tiendra à Paris du 22 au 24 juillet.
  • Mercredi 12 juin. Lors d’une cérémonie officielle, journalistes et parties prenantes se sont réunis pour dévoiler l’avancée des travaux et la configuration unique du site qui accueillera les compétitions de natation, water-polo et para natation pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Après la remise des clés entre Paris La Défense Arena le 15 mai dernier et le dévoilement des anneaux olympiques le 5 juin, cet événement marque la dernière étape avant le remplissage des bassins et les événements tests. Les travaux d’installation, commencés il y a deux mois, s’achèveront le 20 juin, juste avant l’arrivée de la flamme olympique le 24 juillet 2024.
  • Vendredi 7 juin. Un chapitre unique du Relais des Éclaireurs de Paris 2024 s’est ouvert avec Le Relais des Océans. La traversée de l’Atlantique à bord du Maxi Banque Populaire XI, fameux Ultim emmené par le skipper Armel Le Cléac’h, grand visage de la course au large et navigateur le plus rapide autour du monde en monocoque. A ses côtés pendant la traversée, son binôme, Sébastien Josse, autre grand nom du milieu de la voile ainsi qu’un équipage de légende composé de personnalités incarnant la réussite et le savoir-faire à la française, comme Marie-José Perec.
Paris 2024 brèves Le Cleac'h Brest
Armel Le Cléac’h et Marie-José Pérec ont été chaleureusement accueillis par le public de Brest (photo Paris 2024 / Cédric Michel / Sipa Press)
  • Vendredi 7 juin. Dans moins de 50 jours, le monde aura les yeux rivés sur Paris et la France qui accueilleront, 100 ans après, la 3e édition des Jeux d’été de son histoire. A moins de deux mois de cet évènement, la ville hôte continue de se mettre aux couleurs des Jeux avec la pose cette nuit des anneaux olympiques sur la tour Eiffel.
Paris 2024 brèves Tour Eiffel
Les anneaux olympiques posés sur la Tour Eiffel (photo DR Paris 2024)
  • Mercredi 6 juin. Le CNOSF annonce sa 13è liste de sélection. 27 athlètes rejoignent la délégation française en aviron, triathlon, BMX et VTT. On trouve deux Nordistes: le Tourquennois Benoît Brunet en aviron dans le quatre sans barreur; et le Steenwerckois Romain Mahieu en BMX Racing.
Paris 2024 brèves Romain Mahieu
Romain Mahieu disputera ses seconds JO (photo FFC)
  • Mardi 28 mai. Le CNOSF publie sa 11è liste de sélection. La Lambrésienne Victoire Berteau (Cofidis) est retenue pour l’épreuve sur route avec Audrey Cordon-Ragot et Juliette Labous.
  • Mercredi 15 mai. Après avoir accueilli 180 000 personnes venues de France et du monde entier pour les quatre concerts de Taylor Swift du 9 au 12 mai 2024, Paris La Défense Arena, a officiellement remis les clés à Paris 2024 ce mercredi 15 mai, marquant ainsi une étape majeure dans la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques et les compétitions de natation, water-polo et de para natation qui s’y dérouleront. Il y aura ainsi 26 jours de compétitions; 178 épreuves de natation et water-polo; 1736 athlètes prenant part aux compétitions. Près de 30 000 spectateurs sont attendus par jour au cœur de Paris La Défense Arena.

La Flamme olympique arrive en France

  • Mercredi 8 mai. Après 12 jours de navigation en mer Méditerranée à bord du Belem, la Flamme Olympique a fait une entrée magistrale dans le Vieux-Port de Marseille à 19h, où un trio emblématique de premiers relayeurs sur le sol français l’attendait : Florent Manaudou, Nantenin Keita et JuL. L’arrivée de la Flamme a été célébrée par plus de 150 000 personnes dans le Vieux-Port en présence du Président de la République, à l’occasion d’une journée spectaculaire et festive dans la cité phocéenne, première ville-étape du Relais de la Flamme en France.
Paris 2024 brèves arrivée Belem Marseille
Le Belem s’est amarré dans le vieux port de Marseille (photo Fanny Magot/Paris 2024)
  • Lundi 6 mai. L’arrivée de la flamme à Marseille ce mercredi 8 mai ouvre la dernière ligne droite vers les Jeux de Paris 2024. Pour accompagner cet élan et l’engagement des territoires au service des Jeux à la maison, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques a consacré 6,5 millions d’euros en 2024 au financement d’animations sportives, partout en France. Et, afin que chacun puisse découvrir les évènements et festivités programmées, le Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques lance une carte interactive de l’offre d’animations autour du sport et des Jeux, qui vont rythmer le quotidien des Françaises et des Français sur l’ensemble du territoire jusqu’en septembre.
  • Lundi 6 mai. Alors que la France attend avec impatience l’arrivée de la Flamme à Marseille le 8 mai, Paris 2024 révèle le design du Chaudron des Relais de la Flamme Olympique et de la Flamme Paralympique, imaginé par Mathieu Lehanneur. Fabriqué par ArcelorMittal, Partenaire Officiel de Paris 2024, un Chaudron sera allumé sur le site de célébrations de chaque ville-étape par le dernier porteur de la Flamme de la journée, véritable moment apogée !   
Paris 2024 brèves Chaudron
Le chaudron qui accueillera la Flamme Olympique @Felipe Ripon 4
  • Vendredi 3 mai. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a validé la sélection de 12 nouveaux athlètes qui intègrent la délégation française en cyclisme sur piste, taekwondo et trampoline. L’Artésienne Mathilde Gros est sélectionnée en sprint du cyclisme sur piste. En revanche, les chances du Roubaisien Tom Derache semblent annihilées avec la sélection de 4 sprinters chez les hommes. Mathilde Gros est la 4è Nordiste sélectionnée après le boxeur Djamili Aboudou, et les nageurs de Dunkerque Natation Marc-Antoine Olivier et Océane Cassignol.

La Flamme olympique en route vers la France

  • Jeudi 2 mai. Trente-six athlètes originaires de 11 pays différents, accueillis par 15 Comités Nationaux Olympiques (CNO) hôtes et en lice dans 12 sports, ont été nommés aujourd’hui membres de l’équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour Paris 2024. L’annonce a été faite par le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, lors d’une cérémonie retransmise en direct de la Maison Olympique à Lausanne, Suisse. Concourant aux Jeux Olympiques pour la troisième fois, l’équipe olympique des réfugiés représentera les plus de 100 millions de personnes déplacées dans le monde.
Paris 2024 brèves réfugiés
Thomas Bach, Masomah Ali Sada et Yiech Pur Biel ont présenté l’équipe des réfugiés (photo CIO/Greg Martin)
  • Samedi 27 avril. Ce matin, Tony Estanguet a apporté la Flamme Olympique, précieusement conservée dans la lanterne, à bord du Belem, fameux trois-mâts dont Caisse d’Epargne est le mécène principal. En plus des 16 membres de l’équipage professionnel du Belem emmené par Aymeric Gibet, capitaine du Belem depuis 2016, un équipage unique avec 16 jeunes Eclaireurs sélectionnés par Caisse d’Epargne a accueilli la Flamme. A leurs côtés, 3 gardiens de la Flamme veilleront jour et nuit à la préservation du feu originaire d’Olympie. 
Paris 2024 brèves Belem au Pirée
Le Belem quitte le port du Pirée avec la Flamme à bord (photo Paris 2024)
  • Vendredi 26 avril. Trois mois exactement avant le début des Jeux Olympiques, la flamme olympique a été transmise, passant de ses origines grecques à la scène française, signant le prochain chapitre de son voyage vers Paris. La cérémonie, organisée par le Comité olympique hellénique , s’est déroulée dans l’emblématique stade panathénaïque d’Athènes, qui a accueilli les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne en 1896, incarnant un message de paix et d’unité. La cérémonie de remise, concluant l’étape grecque de 11 jours du relais de la flamme olympique, a vu la flamme entrer dans le stade en compagnie de l’athlète olympique grec Antigoni Ntrismpioti . Elle l’a transmis à la médaillée d’or et d’argent olympique française en patinage artistique, Gabriella Papadakis , d’origine grecque, avant qu’il ne soit ensuite remis à la multiple médaillée d’or paralympique française de natation, Béatrice Hess. La cérémonie a culminé avec l’allumage de la vasque du stade panathénaïque par la grande prêtresse, qui a reçu la flamme olympique des mains du Grec Ioannis Fountoulis , médaillé d’argent olympique en water-polo.
Paris 2024 brèves Estanguet
Tony Estanguet a reçu la Flamme à Athènes (photo CIO/Milos Bicaski)
  • Jeudi 25 avril. La Communauté urbaine et le Département du Nord arrivent bientôt au terme d’une longue et enthousiasmante préparation de l’accompagnement des Jeux de Paris 2024 sur le territoire. Etape festive mais solennelle avant l’ouverture : le passage de la flamme olympique ; cette dernière passera par Dunkerque le mardi 2 juillet. A J-100, l’installation d’une borne de décompte du passage de la flamme marque le point d’étape ultime d’un compte à rebours que la Communauté urbaine a eu à cœur de célébrer tous les cent jours depuis 2021.
Paris 2024 nouvelles en bref Dunkerque
Les élus Dunkerquois ont entamé le décompte pour le passage de la Flamme Olympique (photo CUD)
  • Mercredi 17 avril. Plus de 250 000 nouveaux billets pour les Jeux Olympiques sont mis en vente ce mercredi, à partir de 10 heures sur le site officiel de la billetterie tickets.paris2024.org Une des dernières opportunités de voir en action les stars des Jeux ! Plus de la moitié de ces 250 000 nouveaux billets sont proposés à la vente à 100€ et moins. Et parmi eux, près de 20 000 billets à 24€.

La flamme olympique allumée à J-100

  • Mardi 16 avril. La Flamme est allumée artificiellement devant un parterre de personnalités du monde olympique et sportif. Parmi les dignitaires présents aujourd’hui à cet événement historique figuraient le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, le président de la République hellénique, Son Excellence Katerina Sakellaropoulou, le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, le président du comité d’organisation de Paris 2024, Tony Estanguet, Le président du Comité National Olympique français et membre du CIO, David Lappartient, les membres du CIO en France, Guy Drut et Jean-Christophe Rolland, la ministre française des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, la présidente du comité Commission de coordination Paris 2024, Pierre-Olivier Beckers Vieujant et la Maire de Paris, Anne Hidalgo.
Brèvesz Paris 2024 allumage de la flamme
Stefanos Douskos était le 1è porteur de la Flamme Olympique (photo CIO/Greg Martin)
  • Lundi 15 avril. Alors que la Flamme Olympique sera allumée demain dans la matinée à Olympie selon la tradition antique, le visage de la toute première porteuse française de la Flamme sur le sol grec est désormais dévoilé. Paris 2024 a choisi Laure Manaudou, triple médaillée olympique en natation et Capitaine du Relais de la Flamme. Celle-ci recevra la Torche de Paris 2024 allumée des mains du tout premier porteur de la Flamme, Stefanos Douskos, rameur d’aviron grec, champion Olympique aux Jeux de Tokyo 2020.

Olivier et Cassignol sélectionnés

  • Vendredi 12 avril. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a validé la sélection de 7 nouveaux athlètes qui intègrent la délégation française en judo, natation et voile. Le Denaisien Marc-Antoine Olivier est sélectionné pour la natation marathon (eau libre). C’est le 2è Nordiste officiellement qualifié pour les JO, après le boxeur dunkerquois Djamili Aboudou. Sa compagne Océane Cassignol, licenciée comme lui à Dunkerque Natation, est également sélectionnée.
  • Lundi 8 avril. Paris 2024 présente le Relais des Océans. Du 7 au 17 juin 2024, la Flamme Olympique réalisera une épopée en se rendant dans 6 territoires ultramarins situés dans trois des cinq océans que compte le globe : en Guyane dans l’Océan Atlantique (9 juin), en Nouvelle-Calédonie (11 juin) dans l’Océan Pacifique, tout dernier territoire à rejoindre l’aventure du Relais de la Flamme Olympique, à la Réunion dans l’Océan Indien (12 juin), en Polynésie française (13 juin) ainsi qu’en Guadeloupe (15 juin) et en Martinique (17 juin) dans l’Océan Atlantique. Un premier équipage est constitué avec Marie-José Perec et Armel Le Cléac’h, qui transportera la flamme sur son maxi-trimaran Banque Populaire XI jusqu’aux Antilles.

Le centre aquatique fuit…

  • Jeudi 4 avril. Emmanuel Macron inaugure à Saint-Denis le Centre Aquatique Olympique (CAO).C’est le seul équipement sportif pérenne construit pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Il accueillera les épreuves olympiques de plongeon, de natation artistique et les phases qualificatives de water-polo, avant de devenir le centre d’entraînement de la para natation le temps des Jeux Paralympiques. Malheureusement, des fuites sont constatées lors de cette inauguration.
Paris 2024 brèves
Le centre aquatique olympique à Saint-Denis @Paris 2024
  • Vendredi 29 mars. Le CNOSF publie sa 7è liste de sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Paris. Elle comprend 26 athlètes en surf, en escrime et en boxe. On y trouve ainsi le boxeur dunkerquois Djamili Aboudou Moindze. C’est le premier Nordiste officiellement sélectionné.
TQO Boxe Djamili Aboudou
Djamili Aboudou est le premier Nordiste officiellement qualifié pour les JO de Paris (photo FFB)
  • Mercredi 20 mars. Le tirage au sort des tournois de football a lieu au siège de Paris 2024 à Saint-Denis. L’équipe de France masculine, affrontera la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis et le vainqueur du barrage entre la Guinée et un pays issu du continent asiatique. Chez les femmes, les Bleues seront opposées à la Colombie, la Nouvelle-Zélande et le Canada, champion olympique en titre.
Paris 2024 brèves. Tirage football
Arsène Wenger, Fabien Lévèque et Tony Estanguet, avant le tirage au sort (photo DR Paris 2024)
  • Mercredi 20 mars 2024. 14 jeunes sélectionnés par les Caisses d’Epargne, en collaboration avec des associations d’insertion locales, vont escorter la Flamme Olympique de Paris 2024, à bord du Belem, de la Grèce jusqu’à la France. Ils quitteront ainsi Athènes le 27 avril pour une traversée de 12 jours, avant une arrivée triomphale à Marseille, le 8 mai prochain. Chacun de ces jeunes s’est illustré lors d’un stage d’insertion en mer par son abnégation, sa capacité d’adaptation, son goût des autres et sa force d’initiative. Une jeune fille des Hauts-de-France, Clara Labruyère (22 ans), fait partie de l’équipe. Originaire de Seclin, Clara a été choisie par l’association Unis-Cité.

On connaît le programme du basket à Lille

  • Mardi 19 mars. Le tirage au sort des tournois de basket-ball a lieu à Mies, en Suisse. Les Bleus affronteront l’Allemagne et au Japon au Stade Pierre Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. Plus le vainqueur du TQO de Riga (Lettonie). Les Françaises, elles, retrouveront le Canada, l’Australie et le Nigéria lors de la phase de poules au Stade Pierre-Mauroy.
Page Paris 2024 brèves
Astrid Guyart, David Lappartient et Marie-Amélie Le Fur ont présenté le processus de désignation des porte-drapeaux (photo CNOSF)
  • Mercredi 13 mars. A la Maison du sport français, le Président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), David Lappartient, et la Présidente du Comité paralympique et sportif français (CPSF), Marie-Amélie Le Fur, accompagnés par Astrid Guyart, secrétaire générale et co-présidente de la Commission des athlètes de haut niveau du CNOSF, ont dévoilé le processus de désignation des porte-drapeaux, qui emmèneront les délégations françaises lors des cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le 26 juillet et le 28 août prochains et tout au long de l’événement.
  • Le vote (un athlète – une voix) des athlètes de la fédération se fera par voie électronique et sera soumis au contrôle d’un huissier. Les athlètes, ayant recueilli le plus de voix seront élus porte-drapeaux de la délégation olympique et de la délégation paralympique.
  • Vendredi 8 mars. Dernière réunion de la commission de coordination avant les Jeux. Il a été confirmé à cette occasion que la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 débuterait à 19h30 heure locale (CEST) le 26 juillet. Elle sera en principe ouverte à 326 000 spectateurs, comme l’a annoncé le 4 mars le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Loin des 600 000 spectateurs espérés au départ. Une réduction drastique pour des raisons de sécurité. Et cela se fera sur invitation.
  • À l’issue de la réunion, le président de la commission de coordination, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, a fait le point sur les progrès accomplis. Ainsi qu’il l’a déclaré : « Paris 2024 est en bonne voie pour concrétiser sa vision de Jeux exceptionnels. Avec le soutien sans faille des parties prenantes, les organisateurs sont extrêmement concentrés sur ce qui les attend et sur l’objectif ultime, à savoir offrir des Jeux spectaculaires, responsables et à fort impact. »

Une affiche qui oublie Lille

  • Lundi 4 mars. Tony Estanguet, Président des Jeux de Paris 2024, révèle les Affiches Officielles des Jeux de Paris 2024 au Musée d’Orsay. Jusqu’au 10 mars, les visiteurs seront invités à les découvrir dans la Grande nef du Musée d’Orsay où elles seront exposées. Le dessinateur Ugo Gattoni a créé ces 3 affiches. Elles sont la représentation rêvée d’une ville-stade en écho au slogan de Paris 2024 « Ouvrons grand les Jeux » et en référence au concept des Jeux de Paris: amener le sport au cœur de la ville. A Paris, à Marseille ou encore à Tahiti, Paris 2024 invite le spectateur à une promenade dans un univers foisonnant, joyeux où chaque détail raconte sa propre histoire. Rien cependant sur Lille…
Paris 2024 affiche officielle
L’affiche officielle des Jeux Olympiques @Paris 2024 Tous Droits Réservés
  • Ce même jour, de nouveaux billets pour les épreuves d’Athlétisme des Jeux Olympiques, qui se tiendront au stade de France, du 2 au 1O août 2024, seront mis en vente le lundi 4 mars prochain, à partir de 10 heures, sur le site officiel de la Billetterie Paris 2024 tickets.paris2024.org
  • À six mois de l’événement, Paris 2024 et l’IPC ont confirmé que les détenteurs de droits médias de plus de 160 pays et territoires se sont engagés à diffuser les Jeux Paralympiques de Paris 2024 qui débuteront le 28 août 2024. 
  • Outre l’intérêt accru des diffuseurs, les recettes globales tirées de la vente des droits médias ont augmenté de plus de 20 % par rapport à Tokyo 2020, des Jeux qui ont été diffusés dans 154 pays et territoires pour un total cumulé de 4,1 milliards de téléspectateurs. 
  • Paris 2024 entrera dans l’histoire en étant les premiers Jeux Paralympiques à proposer une couverture en direct de chacun des 22 sports. À Tokyo 2020, 19 sports ont été diffusés, et aux Jeux paralympiques de Rio 2016, 15 sports ont été retransmis en direct. 
  • Jeudi 29 février. Le Village Olympique et Paralympique est inauguré en grande cérémonie. Érigé en 5 ans – un record pour un chantier de cette ampleur – cet ensemble dantesque de 52 hectares incarne de façon monumentale la nouvelle vision des Jeux. Celle qui place en son cœur les générations futures et inscrit ce grand rendez-vous en moteur du changement.

5ème sélection française

  • Vendredi 23 février. Cinquième sélection pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 :six athlètes rejoignent la délégation française en judo et voile. Il s’agit de Joan-Benjamin Gaba (-73 kg), Maxim-Gaël Ngayab Hambou (-90 kg) et Aurélien Diesse (-100 kg) en judo. De Hélène Noesmen et Nicolas Goyard en planche à voile; de Jean-Baptiste Bernaz en laser.
  • Samedi 17 février. Le tirage au sort des épreuves de Water-polo des Jeux Olympiques de Paris 2024 a été effectué ce jour à Doha, par World Aquatics (la Fédération Internationale de Natation), en marge des Championnats du monde organisés actuellement au Qatar. Les 22 équipes qualifiées pour les Jeux (12 masculines et 10 féminines) connaissent à présent leur poule de qualification et donc leurs futurs adversaires, du 27 juillet au 11 août 2024, au Centre Aquatique (Saint-Denis) et à la Paris La Défense Arena (Nanterre), théâtres des compétitions olympiques. La France figure dans le groupe B du tableau masculin avec la Hongrie, Espagne, Serbie, Australie et le Japon. Chez les dames, les Bleues affronteront les Etats-Unis, Italie, Grèce et Espagne dans le groupe B.

Les médailles dévoilées

  • Jeudi 8 février. Paris 2024 dévoile les médailles des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques. Elles incarnent la créativité de Paris 2024 avec un concept exceptionnel : la rencontre de l’objet le plus convoité des Jeux avec le symbole iconique de la France et de Paris, la tour Eiffel. Chaque médaillé recevra un morceau de fer d’origine de la tour Eiffel placé au cœur de sa médaille. Pour imaginer son design, Paris 2024 a fait appel à sa Commission des Athlètes et au savoir-faire de Chaumet, Maison du groupe LVMH, Partenaire Premium des Jeux de Paris 2024. 
Paris 2024 les médailles olympiques
Les trois médailles de Paris 2024 @LVMH/Thomas Deschamps
  • Mercredi 31 janvier. 6 mois avant le début des Jeux de Paris 2024, Paris 2024 et Orange, parrain officiel du Marathon Pour Tous, présentent les visages de celles et ceux qui auront la chance de s’élancer sur le même parcours que les marathoniens et marathoniennes olympiques le soir du 10 août 2024. Course exceptionnelle en plein cœur de Paris avec un départ – à partir de 21h pour le 42km et 23h30 pour le 10km – sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris et une arrivée sur l’Esplanade des Invalides, le parcours du Marathon Pour Tous sillonnera quelques-uns des plus beaux sites et monuments de Paris et de sa région. 42,195 km d’une course spectaculaire, avec pour décor la Pyramide du Louvre, le Grand Palais, le Château de Versailles, la Tour Eiffel, etc. 
Paris 2024 brèves Marathon pour Tous
@Paris 2024
  • Vendredi 26 janvier. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) valide la sélection de Louise Cervera (YC Cannes-Mandelieu) qui intègre la délégation française en voile pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

La tenue des Français

  • Mardi 16 janvier. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), le Comité paralympique et sportif français (CPSF), et Paris 2024 ont donné rendez-vous, ce 16 janvier, à plus de 150 athlètes de l’Equipe de France pour une étape symbolique dans la perspective des Jeux de Paris 2024 : la révélation des tenues de l’Equipe de France olympique et paralympique signées Le Coq Sportif. A 192 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Paris 2024, cette présentation dédiée aux athlètes constitue une étape supplémentaire sur le chemin de ce rendez-vous historique. Stéphane Ashpool, Directeur Artistique des collections de l’Equipe de France chez Le Coq Sportif, a pu détailler, lors de la soirée, le processus de création et de conception des tenues, mais aussi le défi artistique et technique que celui-ci représentait.
Page Paris 2024
Les tenues officielles des athlètes français (photo CNOSF)
  • Lundi 15 janvier. Sur les 11 000 porteurs de la Flamme (10 000 personnes pour le Relais de la Flamme Olympique et 1 000 pour le Relais de la Flamme Paralympique), 80% ont reçu ce jour la confirmation qu’ils porteront la Flamme sur l’un des deux Relais de Paris 2024. Les derniers profils seront dévoilés d’ici le mois d’avril ou parfois tenus secrets jusqu’au dernier moment pour préserver les surprises, notamment lorsqu’il s’agit de sportifs et personnalités.  
  • Mercredi 10 janvier. Plus d’un mois après la publication polémique d’Émilie Gomis, le Conseil d’Administration et l’Assemblée générale de Paris 2024 ont voté pour l’exclure de son rôle d’ambassadrice pour les prochains Jeux olympiques. Selon Le Parisien, l’ancienne basketteuse de l’ESBVA et de Valenciennes devra aussi quitter son poste au Conseil d’administration des Jeux de Paris.

Emilie Gomis exclue

  • Mercredi 10 janvier 2024. Paris 2024 révèle les premiers noms des premiers porteurs de la Flamme en relais collectifs. Ces derniers, anonymes ou sportifs célèbres porteront la Flamme en tant que capitaines de leur équipe. Sur le Relais de la Flamme Olympique, les 34 fédérations olympiques et paralympiques dont le sport est inscrit au programme des Jeux d’été, ainsi que la fédération tahitienne de surf, organiseront avec le soutien du Comité National Olympique et Sportif Français et du Comité Paralympique et Sportif Français, 69 relais collectifs composés de leurs licenciés. Dans la région, les capitaines de ces relais seront Benjamin Brun (Nord), Régine Le Gleut-Le Turc (Pas-de-Calais), Annemieke Fokke (Somme) et l’ancien boxeur Benjamin Thomas (Aisne).
Relais collectifs de la flamme olympique Paris 2024
@Paris 2024
  • Vendredi 14 décembre. World Rugby confirme que le tournoi de repêchage de rugby à sept pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 se déroulera à Monaco du 21 au 23 juin 2024. Cet événement revient au Stade Louis II, qui a également accueilli les épreuves de qualification finale avant les Jeux de Rio 2016 et Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le repêchage de World Rugby Sevens représente la dernière chance pour les équipes de remporter une place très convoitée aux Jeux Olympiques de Paris 2024, avec 22 des 24 équipes confirmées. Une seule équipe masculine et une équipe féminine auront le droit de s’aligner au Stade de France à Paris.

Les athlètes russes et biélorusses admis à Paris 2024

  • Vendredi 1è décembre. La commission exécutive du CIO a tenu cette semaine le dernier jour de sa réunion à Paris au Pulse, siège du comité d’organisation de Paris 2024. Le comité a également passé deux heures à visiter le chantier de construction du village olympique presque terminé. Les deux sites sont situés en Seine-Saint-Denis, l’une des régions au cœur des Jeux, qui devrait bénéficier d’un grand nombre d’initiatives en matière d’héritage de Paris 2024. « Je peux affirmer en toute sécurité que non seulement moi, mais l’ensemble de la commission exécutive du CIO, sommes également très satisfaits de l’état des préparatifs », a conclu le président du CIO Thomas Bach.
Paris 2024 visite village olympique
Thomas Bach a visité le chantier du village olympique (photo Greg Martin/IOC)
  • Jeudi 30 novembre. Toujours en session à Paris, le CIO rend hommage à Henry Kissinger, décédé la veille à l’âge de 100 ans. L’ancien Secrétaire d’Etat américain était aussi membre d’honneur du CIO depuis 2002. Ami de longue date du Mouvement olympique et passionné de sport, M. Kissinger a joué un rôle crucial en proposant de vastes réformes au CIO en sa qualité de membre du comité exécutif de la commission CIO 2000.
  • Mercredi 29 novembre. La commission exécutive du CIO invite le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et le Comité Olympique et Paralympique des États-Unis (USOPC) à un dialogue ciblé en vue d’accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2030 dans les Alpes françaises, et l’édition 2034 à Salt Lake City-Utah. Le CIO va donc entamer des discussions plus détaillées avec les hôtes pressentis. Dirigées par les Comités Nationaux Olympiques (CNO) de chaque pays, ces discussions sont organisées dans le but d’attribuer les deux éditions de Jeux lors de la 142e Session du CIO en juillet à Paris.
  • Vendredi 24 novembre. Le CNOSF valide une 3è liste de sélectionnés pour Paris 2024. Il s’agit des 10 judokas: Shirine Boukli, Amandine Buchard, la Picarde Sarah-Léonie Cysique, Clarisse Abegnenou, Marie-Éve Gahié, Romane Dicko (femmes); Luka Mkheidze, Walide Khyar, Alpha Djalo et Teddy Riner (hommes).

400 000 billets en vente

  • Mercredi 22 novembre. De nouveaux billets pour les Jeux Olympiques et Paralympiques seront mis en vente le jeudi 30 novembre prochain, à partir de 10h, sur le site de la billetterie Paris 2024 www.tickets.paris2024.org . C’est l’annonce de Paris 2024.
    Il s’agit de nouveaux billets, pour toutes les sessions, dont celles qui étaient “sold out”. Ce sont notamment les billets qui avaient été sécurisés, avant d’affiner les jauges de chaque site de compétition. Au total, cela représente plus de 400 000 billets ! Cette fois, pas de tirage au sort. Ce sera la règle du « premier arrivé, premier servi ».
  • Mardi 21 novembre. Thomas Bach, le président du Comité International Olympique (CIO), et Tony Estanguet, le président du comité d’organisation de Paris 2024, ont salué l’adoption, par la 78e Session de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), d’une résolution en vue de l’observation de la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Tony Estanguet a officiellement présenté la résolution à l’Assemblée générale au nom du gouvernement français. Thomas Bach, le président du CIO, a appelé à son adoption. Elle a été adoptée à une écrasante majorité de 118 voix pour, 2 abstentions et aucune voix contre.
Paris 2024 brèves Estanguet
Tony Estanguet a présenté la résolution de Paris 2024 pour le respect de la trève olympique (photo DR IOC)
  • Jeudi 16 novembre. Le CIO annonce que le projet de résolution pour la Trêve olympique pour Paris 2024 sera officiellement présenté aux États membres par le gouvernement français en étroite collaboration avec le CIO, le Comité International Paralympique et le comité d’organisation. Le président de Paris 2024, Tony Estanguet, présentera la résolution à l’Assemblée générale de l’ONU à l’occasion d’un discours, lequel sera suivi d’une discussion entre les États membres et d’une allocution du président du CIO, Thomas Bach.

Les Alpes candidates pour les JO d’Hiver 2030

  • Mardi 7 novembre. David Lappartient, Président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Marie-Amélie Le Fur, Présidente du Comité paralympique et sportif français (CPSF), Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avec la participation de Marie Bochet, octuple championne paralympique en para ski alpin et Martin Fourcade, quintuple champion olympique de biathlon, ont présenté officiellement, à la Maison du sport français ce mardi 7 novembre, les principes directeurs de la candidature des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2030 et le projet de carte des sites.
Paris 2024 brèves
La conférence de presse au siège du CNOSF (photo (CNOSK/KMSP)
  • Mardi 24 octobre. Paris 2024 révèle les parcours du Marathon Paralympique et du Para Cyclisme, des parcours qui feront la part belle à la Seine-Saint-Denis et valoriseront un département au cœur des Jeux de Paris 2024 depuis la candidature. L’intégralité des parcours sera accessible gratuitement, l’occasion pour les habitants des 11 communes de Seine-Saint-Denis traversées et de tout le département de venir encourager les meilleurs Para marathoniens et Para cyclistes de la planète. 
  • Mardi 17 octobre. À 282 jours des Jeux Olympiques de Paris 2024, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a validé les premiers athlètes qui représenteront la délégation française en canoë-kayak et escalade. Les 5 athlètes français sélectionnés sont le grimpeur Bassa Mawem (Gecko Club) en vitesse. Et 4 en canoë-kayak: Marjorie Delassus (Pau) slalom C1; Camille Prigent (slalom K1); Nicolas Gestin (Quimperlé) slalom C1 et Titouan Castryck (Cesson-Sévigné) slalom K1.

5 nouveaux sports pour Los Angeles 2028

  • Vendredi 13 octobre. Le baseball/softball, le cricket (T20), le flag football, le lacrosse (6 x 6) et le squash sont les cinq sports soumis par la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) à la Session du CIO en tant que sports additionnels pour les  Jeux Olympiques de Los Angeles 2028 (LA28). Ces sports additionnels ont été proposés par le comité d’organisation de LA28, uniquement pour son édition des Jeux, et ont été examinés par la commission du programme olympique avant d’être soumis à la commission exécutive.
  • Les villes de Shanghai et de Budapest ont été choisies pour accueillir les Olympic Qualifier Series , un nouvel événement de type festival associant sport et culture urbaine. La décision a été confirmée le 12 octobre par la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO). Cet événement en deux parties, qui se déroulera en amont des Jeux Olympiques de Paris 2024, sera une étape importante dans la qualification des athlètes pratiquant le BMX freestyle, le breaking, le skateboard et l’escalade pour Paris 2024.
  • Dimanche 8 octobre 2023, s’est tenue la 2e édition de la Journée Paralympique en présence du Président de la République, organisée conjointement par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) et la ville de Paris. Pour cette occasion spéciale, la Place de la République s’est parée des couleurs de la Journée Paralympique 2023 et a rassemblé le public venu en nombre pour un avant-goût unique des Jeux Paralympiques de Paris 2024. Un échauffement idéal à la veille de l’ouverture de la billetterie des Jeux Paralympiques, le lundi 9 octobre 2023.
Paris 2024 les brèves
Sofiane Mehiaoui a initié le public au basket en fauteuil (photo DR Paris 2024/Boby)

Une contribution béthunoise à Paris 2024

  • Mardi 3 octobre. Paris 2024 et Voies Navigables de France (VNF) signent une convention d’association entre leurs deux structures pour mieux intégrer le fleuve dans l’organisation et le déroulement des Jeux.  Son objectif : formaliser les intentions de coopération des deux organismes en matière de recours au fluvial et de transition écologique, et fixer leurs axes de travail commun pour la préparation et la tenue des Jeux de Paris 2024. 
  • Mardi 26 septembre. En plein cœur du futur Village des athlètes, Paris 2024 et ses parties prenantes ont lancé leur campagne de recrutement dans la dernière ligne droite de l’organisation des Jeux. Près de 7 000 participants sont venus rencontrer les 50 entreprises présentes au Forum et découvrir les 16 000 offres de recrutements. Déjà près de 2 000 promesses d’embauches ont été formulées.
Paris 2024 brèves
Enorme succès du Forum de l’Emploi (photo Emeric Fohlen / Phileog Eleven)
  • 28 août 2023.  Paris 2024 s’est élancé dans la dernière année avant les Jeux Paralympiques depuis le Grand Palais Ephémère, future Arena Champs de Mars hôte des épreuves de Para Judo et Rugby fauteuil. Ce temps fort a été marqué par deux annonces pour donner rendez-vous au grand public : l’organisation de la deuxième édition de la Journée Paralympique le dimanche 8 octobre 2023, Place de la République à Paris, et l’ouverture de la billetterie officielle des Jeux Paralympiques le lundi 9 octobre 2023.
Page Paris 2024
Les ambassadeurs des Jeux Paralympiques (photo DR Paris 2024/ Tomas Stevens)
  • 17 août 2023. Finalement, le test Event de triathlon permettra de jauger la qualité de la Seine. Sans problèmes, durant 4 jours, les concurrents vont nager dans les eaux du fleuve jugées praticables. Aucun ne se plaindra ni de la température, ni de l’état sanitaire. L’examen est satisfaisant. Sauf catastrophe, les épreuves en eau libre pourront bien se tenir en plein coeur de la capitale. « On a connu bien pire ailleurs« , confie ainsi la Française Cassandre Beaugrand, 2è de l’épreuve féminine. Seul bémol: de nouvelles analyses conduisent à annuler la natation lors du paratriathlon le samedi, et du relais dimanche. Mais le bilan est jugé satisfaisant par l’ensemble des protagonistes.
Paris 2024 triathlon test Event
L’épreuve de paratriathlon lors du Test Event (photo DR Leïla Gammouh/Paris 2024)

La Coupe du Monde de natation annulée

  • 6 août 2023. Les précipitations exceptionnelles (il faut remonter à 1965 pour trouver un niveau proche) ont eu un impact sur la qualité de l’eau de la Seine. Après un premier report, la World Aquatics et la Fédération française de natation décident d’annuler la Coupe du monde de natation en eau libre 2023 prévue ce week-end. Cette épreuve devait servir de test event.
  • 24 juillet 2023. A exactement un an du début des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, LVMH (créé par le Roubaisien Bernard Arnault) devient Partenaire Premium de cet événement planétaire, au cœur de sa vocation première, celle de Savoir Faire Rêver, en écho à l’ambition portée par Paris 2024. Ce rapprochement inédit permettra aux artisans du Groupe d’apporter leur expérience et leur créativité, le meilleur du savoir-faire et de l’art de vivre à la française, à l’organisation de cette célébration du sport de haut niveau à nulle autre pareille.
Paris 2024 brèves
Tony Estanguet, Thomas Bach, Bernard Arnault et son fils, et Anne Hidalgo ont signé le partenariat (photo DR Paris 2024)
  • Le 20 juillet 2023, Air France annonce la signature d’un accord de partenariat avec le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJOP) de Paris 2024. La compagnie devient ainsi partenaire officiel des 33e olympiades de l’ère moderne et réitère son soutien à l’organisation de cet évènement mondial, après avoir été partenaire de la candidature de Paris 2024 dès 2016.
  • 5 juillet 2023. Paris 2024 annonce l’arrivée de Jo Di Bona, artiste dyonisien reconnu dans le monde entier et Anouk Garnier, double championne du monde de course à obstacle, en tant qu’ambassadeurs du programme des volontaires. Ces deux nouvelles personnalités complètent l’équipe des ambassadeurs, déjà composée de Charlotte Fairbank, athlète paralympique de tennis-fauteuil et Guillaume Gille, sélectionneur de l’équipe de France masculine de handball.
  • 4 juillet 2023. Paris 2024 révèle les parcours des épreuves en ligne et contre-la-montre de cyclisme sur route des Jeux Olympiques. Au départ du Trocadéro à Paris, le tracé des épreuves en ligne emmènera d’abord les pelotons masculin et féminin en vallée de Chevreuse, avant un circuit final du côté de la butte Montmartre. Pour la première fois, femmes et hommes partageront le même parcours pour l’épreuve chronométrée : un aller-retour spectaculaire depuis les Invalides jusqu’au Bois de Vincennes, avant de franchir la ligne d’arrivée tracée sur le pont Alexandre III.
Paris 2024 news
David Lappartient lors de son élection au CIO (photo Greg Martin/IOC)
  • 29 juin 2023. Lors du Conseil d’administration du CNOSF, David Lappartient, Membre du CIO (Comité International Olympique), est élu président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) avec 36 voix sur 44 exprimées et une abstention. Le président de l’UCI succède ainsi à Brigitte Henriqués, démissionnaire après un violent conflit au sein de l’instance olympique.
  • 22 juin 2023. Le CIO retire sa reconnaissance à la Fédération internationale de boxe (IBA). C’est l’aboutissement de 4 années de conflit entre les deux instances. Mais le Comité international olympique confirme le maintien du noble art au programme des JO de 2024 comme de 2028.
Paris 2024 news
Le siège de Paris 2024, à Saint-Denis (photo JMD/Sports 5962)
  • 19 juin 2023. Le Conseil d’Administration de Paris 2024 s’est tenu au siège du Comité d’Organisation, pour un point d’étape sur le projet olympique et paralympique à bientôt un an de l’ouverture des Jeux. Outre l’approbation des comptes 2022, ce Conseil d’Administration a été l’occasion d’une présentation des temps de célébration des Jeux, d’un point d’étape sur les épreuves sur route, le projet du Relais de la flamme et la poursuite des actions pour l’héritage des Jeux. Le lendemain, on apprenait qu’une perquisition de la police avait lieu au siège de Paris 2024, dans le cadre de deux enquêtes judiciaires ouvertes pour des faits de favoritisme et de détournement de fonds publics.
  • 16 juin 2023. Au-delà de son engagement à organiser des Jeux plus responsables, Paris 2024 souhaite contribuer à la transformation écologique du monde du sport et des évènements. Soutenu par le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Paris 2024 a développé le « Coach Climat évènements », un outil pour évaluer et réduire l’empreinte carbone des évènements sportifs en France. Cet outil a été présenté à l’occasion de Future of sport, évènement dédié à l’innovation sportive organisé conjointement par la Global Sports Week et Viva Tech. C’était une des dernières manifestations à laquelle assistait Brigitte Henriqués, en tant que présidente du CNOSF.
Paris 2024 Eclaireurs de la Flamme
11 000 Eclaireurs porteront la flamme olympique @Paris 2024
  • 30 mai 2023. Paris 2024 annonce le lancement du « Relais des Eclaireurs ». 11 000 porteurs vont être recrutés, dont 1 000 pour la flamme paralympique. Les Eclaireurs ouvriront officiellement les célébrations des Jeux. L’arrivée de la Flamme Olympique à Marseille à bord du trois-mâts, le Belem, le 8 mai 2024, marquera le début d’une fête continue à travers la France pendant plus de deux mois, qui se prolongera pendant les Jeux puis à l’occasion du Relais de la flamme Paralympique organisé en amont de la cérémonie d’ouverture, le 28 août. lls auront pour ambassadeurs des athlètes prestigieux, “les capitaines des Relais” pour impulser l’énergie du sport au travers de ces relais et ouvrir la voie des célébrations : Laure Manaudou (championne olympique de natation), Florent Manaudou (champion olympique de natation), Mona Francis (championne d’Europe de para triathlon) et Dimitri Pavadé (médaillé d’argent aux Jeux Paralympiques de Tokyo en saut en longueur).

Les engagements du CIO

  • 18 mai 2023. A l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, Fier-Play et Paris 2024 officialisent, après plusieurs mois de travail, la création de la 24ème Pride House qui se tiendra pendant toute la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris.
  • 15 mai 2023. Le Groupe ADP, leader mondial aéroportuaire, devient Partenaire Officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Le groupe, qui accueille près de 90 millions de passagers chaque année à Paris, mettra son savoir-faire en termes d’accueil au service des athlètes, de la famille olympique et des spectateurs du monde entier.
Paris 2024 Pékin
Thomas Bach inaugure le mur olympique à Pékin. (photo IOC/Greg Martin)
  • 5 mai 2023. Le Comité International Olympique (CIO) versera sa part de l’excédent de 10,4 millions d’USD du budget d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 pour soutenir l’héritage de ces Jeux. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui à Beijing le président du CIO, Thomas Bach. La part de l’excédent revenant au CIO sera versée au Comité Olympique Chinois et est destinée à soutenir le développement du sport en Chine, en particulier l’engagement continu de 346 millions de Chinois vis-à-vis des sports d’hiver, avec une attention particulière portée aux jeunes.
  • 27 avril 2023. Le comité d’organisation Paris 2024 présente les parcours des épreuves de triathlon des Jeux olympiques et paralympiques. Des parcours innovants avec une volonté de montrer le patrimoine de la capitale, autour du pont Alexandre III.
Paris 2024
Ian Chesterman, président du AOC (Australian Olympic Committee) et Brigitte Henriques, présidente du CNOSF (photo CNOSF)
  • 22 avril 2023. Le Comité national olympique et sportif français et le Comité olympique australien ont signé samedi, en marge de l’Assemblée générale des Comités nationaux olympiques d’Océanie (ONOC) qui s’est déroulée à Brisbane (AUS), un protocole d’accord avec pour objectif de mettre en place une collaboration étroite entre les deux CNO pour le développement du mouvement sportif olympique international et échanger sur les questions d’actualité et d’intérêt commun.
  • Le 3 avril débute la semaine olympique et paralympique (POP). Associé à la tournée des drapeaux Paris 2024, les drapeaux olympique et paralympique descendront avec les pompiers de la ville en tyrolienne du beffroi de Dunkerque, sur la place Jean Bart. 700 enfants venus de l’ensemble du territoire accueilleront les drapeaux, puis passeront la journée avec les athlètes qui leurs feront découvrir sports et parasports : L’USDK – Dunkerque Handball Grand Littoral, USLD – Union sportive du littoral de Dunkerque (équipe de foot), HGD – Hockey Club de Dunkerque et Fayçal Meguenni, en équipe de France de Boccia. Les enfants et les athlètes se rendront ensuite au stade de Flandres de 10h30 à 15h30 pour découvrir des sports olympiques et paralympiques.
CIO Ukraine
Le comité exécutif du CIO en réunion le 28 mars à Lausanne (photo Greg Martin/CIO)

La polémique autour de la guerre en Ukraine

  • 28-29-30 mars: la commission exécutive se réunit durant trois jours à Lausanne. Le dossier épineux de la guerre en Ukraine est très attendu. Le CIO est favorable à la participation « sous conditions » des athlètes russes et biélorusses. Mais il diffère sa décision pour les prochains Jeux Olympiques.
  • 27 mars 2023: Paris 2024 en association avec le CNOSF et le CPSF présentent la semaine olympique et paralympique qui aura lieu du 3 au 8 avril 2023, sur le thème de l’inclusion.
@Paris 2024
  • Paris 2024 annonce un nouveau partenariat le 13 mars. Leader mondial de l’acier, ArcelorMittal fabriquera les torches olympiques qui porteront le feu sacré d’Olympie jusqu’à Paris en traversant le territoire pendant plus de deux mois, et les torches paralympiques utilisées lors du relais entre la ville de Stoke Mandeville et Paris. ArcelorMittal, qui possède une usine à Dunkerque, confectionnera également les vasques olympiques et paralympiques, allumées lors des cérémonies d’ouverture et qui brilleront pendant toute la période des Jeux de Paris 2024. Enfin, ArcelorMittal produira les grands anneaux et agitos présents dans la ville hôte, dont la localisation sera dévoilée en 2024.

Dunkerque se mobilise

  • Dunkerque. A 500 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques 2024, la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) organise du 13 au 19 mars avec l’ensemble des partenaires sportifs et culturels du territoire une semaine de programmation inédite consacrée au sport et à la culture. Expositions, spectacles, performances, ateliers seront au menu dans un chassé-croisé où les événements culturels se dérouleront dans des lieux sportifs, et inversement.
  • Le 14 mars 2023, à 500 jours du début des Jeux olympiques de Paris 2024, Paris 2024 et le ministère de l’Europe et des affaires étrangères organisent un relais sportif de 24 heures qui traversera les cinq continents, l’ensemble des fuseaux horaires de la planète et impliquera le grand public comme le monde du sport à travers la mobilisation des ambassades de France à l’étranger et les départements, régions et collectivités d’Outre-mer (DROM-COM) labellisés « Terre de Jeux 2024 ». Il s’agit d’un événement sans précédent qui démontre la capacité unique du sport à rassembler grâce à l’énergie des Jeux olympiques et paralympiques.