ATHLÉTISME : SEPT NORDISTES SÉLECTIONNÉS POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE PARIS

Rome Cyrena Samba-Mayela
Cyrena Samba-Mayela sera la principale chance nordiste à Paris (photo MyCaptureSport/FFA)

A moins de trois semaines de l’ouverture des JO de Paris, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) accélère la publication de ses listes officielles de sélectionnés. Celle de l’athlétisme est tombée ce dimanche matin. Elle est sans surprise. Parmi les 90 athlètes retenus, on retrouve pas moins de 7 concurrents originaires ou licenciés dans le Nord-Pas-de-Calais (plus un Picard). Un record, avec peut-être des espoirs de podium pour les athlètes nordistes à Paris 2024.

La liste est pléthorique: 82 sélectionnés , plus 8 remplaçants. Mais le chiffre est logique pour un pays organisateur et nombreux ont été les Français a réaliser les minima avant les derniers championnats de France Elite à Angers. Les Hauts-de-France fournissent un bon quota à la sélection tricolore, avec sept athlètes nordistes à Paris. On y trouve ainsi 5 représentants du Lille Métropole Athlétisme (LMA): Cyrena Samba-Mayela (100m haies), Wilhem Belocian (110m haies), Jeff Erius (relais 4x100m), Wilfried Happio (400m haies) et David Sombé (relais 4x400m hommes et mixte).

S’y ajoutent aussi les deux Chtis de naissance, licenciés aussi dans la région: le Boulonnais Jimmy Gressier (5 000m et 10 000m) et la Fourmisienne Chloé Galet (relais 4X100m). La sprinteuse sambrienne a confirmé sa sélection à Angers (2è du 100m avec un record personnel explosé). Et le président de la Ligue régionale Philippe Lamblin était tout heureux de nous l’annoncer mercredi 3 juillet à Lens lors du Relais de la Flamme auquel il participait.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62 TV. Philippe Lamblin lors du Relais de la Flamme à Lens.

Des chances de médailles

Philippe Lamblin pouvait aussi être satisfait de voir un 8è athlète des Hauts-de-France dans la liste: l’Amiénois Thomas Gogois au triple saut. Son équipier d’Amiens UC Thomas Jordier en revanche n’est que remplaçant sur les deux relais 4x400m et ne rentrera qu’en cas de blessure d’un titulaire.

La Fédération française d’athlétisme a cependant défini des minima élevés avec l’obligation de confirmer aux derniers championnats de France à Angers, à l’image des trails américains; ou de la natation en France. Comme on l’a déjà vu lors des derniers championnats d’Europe à Rome, les athlètes français seront donc compétitifs et viseront un maximum de finales. Pour les podiums, ce sera plus difficile. Mais des possibilités existent.

Ce sera le cas pour Cyrena Samba-Mayela, championne d’Europe du 100m haies et 4è temps mondial cette année. Vice-champion du Monde du 400m haies à Eugene (USA) en 2022, Wilfried Happio devra lui retrouver son meilleur niveau après une saison compliquée par les blessures. Quant à David Sombé, il peut rêver à une médaille sur le relais 4X400m comme l’an passé aux Mondiaux de Belgrade. Et peut-être aussi Jeff Erius sur le 4x100m avec un relais français traditionnellement toujours compétitif dans les grandes compétitions.

Sept athlètes nordistes à Paris Gressier
Jimmy Gressier disputera le 5 000m et le 10 000m (photo KMSP/FFA)

Jimmy Gressier lui aura du mal à lutter contre les coureurs africains qui dominent le demi-fond. Tout comme Wilhem Belocian qui n’est pas dans la meilleure forme de sa vie. Chloé Galet enfin va découvrir les Jeux Olympiques. Une récompense magnifique qu’elle espérait à peine en début d’année.

Une partie de ces athlètes se retrouve dès ce dimanche au stade Charléty pour le meeting Diamond League de Paris. Une des dernières compétitions avant les JO de Paris.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.