CYCLISME: CHUTE DE LAPORTE, VICTOIRE DE PEDERSEN DANS LA 3E ETAPE DE PARIS-NICE

Paris-Nice 3ème étape
Mads Pedersen s'impose au sprint devant Bryan Coquard à Dun-le-Palestel (photo ASO/Alex Broadway)

La 3ème étape de Paris-Nice s’est terminée par un sprint remporté en force par Mads Pedersen. L’ancien champion du Monde précède Bryan Coquard et Wout Van Aert, alors que Fabio Jakobsen et Dylan Groenewegen notamment ont lâché dans les reliefs. Pas de changement au classement général avant le début des « choses sérieuses ».

Comme la veille, l’étape a été animée par trois coureurs. Après trois kilomètres de course, Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Alexis Gougeard (B&B-KTM) et Owain Doull (EF-Easypost) s’échappent. Le trio obtient assez facilement un avantage de 5 minutes (km 24), qui incite les rouleurs d’Alpecin-Fenix à mettre en place un début de poursuite. Au km 64, alors qu’un écart est enregistré à 5’10’’, les Trek-Segafredo se joignent à l’effort en tête du peloton pour contrôler les trois attaquants, accompagnés un peu plus loin des rouleurs d’Intermarché.

Un trio d’attaque

À l’attaque du circuit final et ses trois côtes, Thomas De Gendt rafle les points de la montagne sur la côte d’Eguzon (km 120,7) comme sur la côte de Crozant (km 132,9), où le peloton n’a plus que 2’15’’ de retard. Sur le sprint intermédiaire disputé à l’occasion du premier passage à Dun-le-Palestel (km 146,9), il reste encore 1’45’’ de marge au trio de tête.

A 32 km de l’arrivée, le Danois Soren Kragh Andersen tente une contre-attaque solitaire, anéantie après une poignée de kilomètres par la formation Cofidis qui mène le peloton. Dès le début de la côte de Le Peyroux (km 168,2), l’aventure à l’avant s’achève pour De Gendt, Gougeard et Doull. La montée et son approche ont éjecté du peloton des sprinteurs comme Jakobsen, Bonifazio, Bennett et Groenewegen.

Christophe Laporte a emmené Wout Van Aert avant de chuter dans le sprint (photo ASO/Alex Broadway)

A 8 km de l’arrivée, le coureur danois de DSM récidive mais ne passe que trois petits kilomètres de plus à l’avant. Dans l’emballage final, Christophe Laporte lance Wout Van Aert, idéalement positionné dans la roue de Mads Pedersen. Mais le sprinteur danois, plus puissant, résiste au champion de Belgique et au retour de Bryan Coquard dans les cent derniers mètres. L’ancien champion du Monde prend ainsi sa revanche de Bessèges sur le sprinter de Cofidis, 2ème. devant Van Aert, 3ème.

La frustration des Jumbo Visma

Après avoir lancé Van Aert, Christophe Laporte chute dans les 200 derniers mètres. Mais il franchit la ligne sans trop de bobos et conserve son maillot jaune. Malgré la frustration de son équipe qui espérait faire gagner Wout Van Aert.

 » On a fait de notre mieux pour replacer Wout dans la roue de Pedersen« , a ainsi déclaré Laporte.  » Mais comme il y avait du vent je pense qu’il a dû fournir un effort qu’il a ensuite payé, donc il n’a pas réussi à le passer sur la fin. En ce qui me concerne un coureur est tombé devant moi, je suis tombé au niveau de la fesse mais je n’ai rien de grave, même si ce n’est jamais agréable de tomber.« 

Mads Pedersen, ancien vainqueur du Grand Prix d’Isbergues, se réjouissait lui de gagner cette 3ème étape de Paris-Nice, sa 2ème victoire de la saison. « Quand j’ai senti que c’était le moment d’y aller, j’ai attaqué et heureusement j’ai été capable de contrôler le retour des gars derrière moi. Les sprints en montées me vont très bien, donc aujourd’hui c’était parfait. »

Pas de changement au classement général. Laporte conserve le maillot jaune. Bryan Coquard , grâce aux bonifications, est 5ème à 33 secondes de Laporte. Florian Sénéchal lui, recule à la 10ème place avant la 4ème étape demain entre Domérat et Montluçon qui se terminera par une arrivée en côte.

Classements de la 3ème étape de Paris-Nice

RÉSULTAT DE L’ÉTAPE

1.     Mads Pedersen (Trek-Segafredo) à 4h23’29’’

2.     Bryan Coquard (Cofidis) mt

3.     Wout van Aert (Jumbo-Visma) mt

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1.     Christophe Laporte (Jumbo-Visma) en 11h34’44’’

2.     Wout van Aert (Jumbo-Visma) à 01’’

3.     Primoz Roglic (Jumbo-Visma) à 09’’

Le parcours de la 4ème étape

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.