JEUX OLYMPIQUES : UN MILLIER DE VOLONTAIRES A LILLE POUR PARIS 2024

Paris 2024 volontaires
La campagne de recrutement débute le 22 mars @Paris2024

La campagne de recrutement des volontaires pour les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 démarre ce mercredi 15 mars. A la veille de l’ouverture du portail des candidatures, le comité d’organisation a présenté le dispositif mardi matin à la presse. Un millier de volontaires seront recrutés sur le site de Lille, pour le basket et le handball au stade Pierre-Mauroy. De plus, la société nordiste Décathlon va concevoir les uniformes des volontaires.

 » Recruter 45 000 volontaires, c’est un vrai défi collectif« , confie en ouverture de conférence de presse le président de Paris 2024 Tony Estanguet. On connaissait ce chiffre depuis le début. Alexandre Morenon-Condé, directeur du programme des volontaires à Paris 2024, a précisé les modalités et les objectifs de la campagne de recrutement, qui s’étalera donc du 22 mars au 3 mai.

Sur ces 45 000 volontaires, 2/3 seront affectés aux Jeux Olympiques et 1/3 aux Jeux Paralympiques. « Nous tenons à respecter la parité », affirme aussi Tony Estanguet. C’est pourquoi au moins 3 000 personnes en situation de handicap seront recrutées, à l’image de la championne de paratennis française Charlotte Fairbank, présente à cette conférence.

Des missions variées

Onze typologies de missions sont définies. 60% de l’équipe sera au service de l’expérience; 35% de la performance (encadrement des athlètes) et 5% sur la fluidification de l’organisation. « Les missions sont variées« , dit ainsi Alexandre Morenon-Condé. « Nous voulons un programme ouvert à tous. »

Sur ces 45 000 postes, il y en aura 5 000 en dehors de l’Ile-de-France. Dont un millier pour le site de Lille, qui recevra les tournois de basket en première semaine, et de handball en 2ème semaine, à l’Aréna Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. Les missions proposées seront les mêmes qu’à Paris.

Volontaires Paris 2024
L’Aréna Pierre-Mauroy en configuration handball @Paris2024/ Elisa/Valode et Pistre Architectes/ Atelier Ferret Architecture)

Le portail de candidatures ouvre donc ce mercredi 15 mars sur le site web de Paris 2024. « Pas besoin de se précipiter, il restera ouvert jusqu’au 3 mai. Il n’y a pas de principe de -premier arrivé, premier servi-« , avertit tout de suite le directeur du programme.

Mieux vaut en effet prendre son temps pour entrer sa candidature. Il faudra en principe de 35 à 45 minutes pour remplir le formulaire. Les conditions sont plutôt simples. Il faut être âgé au minimum de 18 ans. Parler le français ou l’anglais. « Le français suffit« , affirme même Alexandre Morenon-Condé. Mais il est évident que le bilinguisme sera un atout pour les candidats. Ceux-ci devront aussi être disponibles 10 jours complet, soit pour les JO, soit pour les Paralympiques.

Décathlon fournira les tenues

Après cette campagne de recrutement de 6 semaines, le COJO examinera ces candidatures du mois de mai jusqu’à fin août. Les notifications, positives et négatives, seront envoyées à tous les candidats de septembre à décembre 2023. Les heureux élus se retrouveront durant le premier trimestre 2024 pour les conventions (en particulier la charte des volontaires), suivre des formations et recevoir leur tenue.

A ce sujet, l’entreprise nordiste Décathlon, spécialisée dans l’équipement sportif et partenaire de ces Jeux, est chargée de concevoir les uniformes des volontaires. « Nous avons été contactés par l’association nordiste Résilience pour cette mission », explique ainsi Virginie Sainte-Rose, chargée du partenariat à Décathlon. 47 magasins sont engagés dans ce travail. Un million de produits seront ainsi fabriqués puis distribués aux volontaires avant les Jeux. Mais on ne pourra pas les trouver en vente en dehors. Ce seront donc des collectors, comme lors des Jeux précédents.

« Vivre les Jeux en tant que volontaire, c’est une expérience unique et inoubliable » atteste aussi Alexandre Morenon-Condé, qui l’a lui-même connu aux Jeux d’Athènes en 1996. Certains seront déjà sollicités pour l’organisation des épreuves-tests, comme la voile à Marseille. De nombreux volontaires se sont déjà manifestés au sein des fédérations qui ont anticipé la campagne. Celles-ci devraient fournir un fort contingent grâce à l’expérience de leurs pratiquants. « Il y aura forcément des déçus« , confie enfin le directeur du programme.

Une expérience inoubliable malgré les contraintes

Les Parisiens auront cependant une chance supplémentaire. L’adjoint aux sports de la Ville de Paris, l’ancien rugbyman Pierre Rabadan, révèle ainsi que la capitale française recrutera en plus 5 288 volontaires. Des missions surtout pour l’accueil et d’aide des spectateurs durant cette période d’effervescence.

« Tout le monde aura sa chance« , affirme aussi Tony Estanguet. « Un maximum de volontaires viendra du mouvement sportif, ainsi que des territoires hôtes. » Rappelons en effet que ces bénévoles auront l’hébergement à leur charge. Dans ces conditions, il vaut mieux résider sur place pour s’éviter des frais importants.

Malgré cela, il faut savoir que 92% des volontaires présents aux JO de Londres en 2012 étaient satisfaits de leur accueil et de leur expérience. Paris 2024 espère faire au moins aussi bien. Le Comité d’organisation a déjà été sollicité par 50 anciens champions, comme le champion olympique d’équitation Pierre Durand, désireux d’être volontaire à Paris.

Pour candidater au programme volontaires, aller sur le portail de candidature unique de Paris 2024 à partir du 22 mars

Les chiffres-clés du programme volontaires

  •  Les Jeux Olympiques de Paris 2024 se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 et les Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024. 45 000 volontaires seront mobilisés à cette occasion, dans le cadre d’un programme 100% ouvert et accessible à tous les profils, à condition d’avoir 18 ans au 1er janvier 2024. Les volontaires de Paris 2024 seront mobilisés pour accueillir des millions de spectateurs, les 15 000 athlètes olympiques et paralympiques et près de 20 000 journalistes et médias.
  •  Ils seront mobilisés dans une quarantaine de sites de compétitions : à Paris et en Ile-de-France, à Marseille, Lille, Nice, Lyon, Saint-Etienne, Nantes, Bordeaux, Châteauroux, et même à Tahiti. Ils pourront également être mobilisés dans d’autres sites clés des Jeux Olympiques et Paralympiques, comme le Village des athlètes, le centre des médias, les sites d’entrainement, les gares et aéroports.
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Volontaires Paris 2024 : un millier à Lille – SPORTS 59/62 | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.