NATATION : UN LIVRE ET UN NOUVEAU DEFI POUR « STEVE LE PHOQUE »

Stève Stievenart
Stève Stievenart sur sa plage de Wimereux (photo Nicolas Peltier)

L’athlète de haut niveau, nageur de l’extrême, Stève Stievenart, 45 ans, résidant à Wimereux, est le premier Français à avoir effectué la traversée aller-retour de la Manche en 34h45, sans s’arrêter. Il est aussi l’auteur en 2022 d’étonnantes performances. Comme l’aller-retour de Santa Catalina-Los Angeles en 28h45 qui lui a permis d’établir un record du Monde et de devenir le premier nageur à réaliser la double triple couronne. Il compte faire mieux encore en 2023 et tentera de nouveaux défis hors normes, sur lesquels il reste cependant discret. En attendant, son autobiographie sort ce jeudi 23 mars en librairie.

Sur la côte d’Opale, tout le monde le connaît. Les plaisanciers comme les baigneurs croisent souvent un nageur un peu enveloppé qui n’hésite pas à s’éloigner du rivage. Stève Stievenart est en effet un nageur de l’extrême. Et il a fait de la Manche et de la Mer du Nord ses terrains d’entraînement.

A 45 ans, ce résidant de Wimereux a déjà un beau passé d’aventurier derrière lui. Mais aussi de sportif éclectique. Natif de Abbeville, Stève a ainsi découvert la mer du côté de la Baie de Somme. Mais rien ne le prédestinait à devenir un nageur de grand fond. Son grand-père était en effet cycliste semi professionnel, et son père pilote de rallye.

La passion des sports mécaniques

Son père lui a transmis sa passion des sports mécaniques. Le Nordiste a ainsi été champion du Monde de jet-ski en 2005, vainqueur du Trophée Andros dans sa catégorie en 2004. Il a aussi couru des marathons, disputé un Iron Man en triathlon, et traversé l’Atlantique à la voile avant de se mettre dans le grand bain de la nage extrême en 2018. Respect…

Depuis, cet athlète de haut-niveau, amoureux de la Nature, s’est transformé physiquement pour affronter sa nouvelle discipline. Stiévenart a ainsi appris à nager à toute époque de l’année dans la Manche, sans combinaison. Pour cela, il a volontairement pris du poids, en adoptant le régime alimentaire des phoques. Il se nourrit essentiellement de poissons gras, qui le fournissent en calories et en énergie.

 » Je m’impose deux entraînements en mer quotidiens, un de jour et un de nuit, mon agenda étant rythmé par les marées. Entre temps, je médite une heure par jour et je fais du renforcement musculaire avec mon kiné. De plus, en fonction de mes besoins et selon mes défis, je prends ou je perds du poids. Je peux très bien aller jusque 5 repas par jour selon les objectifs, tous à base de poissons gras, comme le font les phoques dont je m’inspire. »

Vidéo. Le reportage de Stade 2 sur Stève Stiévenart.

En 2022, le Wimereusien a multiplié les performances. Il valide ainsi la triple couronne, le grand chelem de la nage extrême soit un aller en Manche, le tour de Manhattan et la traversée Catalina-Los Angeles. Il était le premier Français à réussit cet exploit.

L’homme des records

Trois mois après, il réalise un record du Monde en réussissant l’aller-retour Los Angeles-Santa Catalina. Combiné à sa traversée aller-retour de la Manche réussi en 2020 et au double tour de Manhattan validé en 2021, il devient ainsi le 1er nageur au monde à obtenir la Double triple couronne.

A la fin de l’été, il valide cette fois la triple couronne des lacs des monstres avec les traversées des lacs Tahoé à 1800 m d’altitude aux Etats-Unis et Memphremagog à cheval entre les US et le Canada. Cela un an après sa traversée du mythique Loch Ness en Ecosse.

Stève Stievenart prépare maintenant un défi de nageur extrême encore supérieur en 2023. Mais il reste discret sur ce futur challenge sportif. « J’ai en tête un défi énorme que je ne veux pas totalement dévoiler dès maintenant afin de ne pas me mettre trop de pression mais je peux dire que je me prépare à nager au moins 50 heures non-stop. » Il n’en dira pas plus, soucieux d’agir plutôt que de parler. Et de ne pas se mettre une pression inutile…

« Stève le phoque » a rassemblé tous ses souvenirs dans un livre qui sort ce jeudi 23 mars.

Stève Stievenart
Stève Stievenart nage toujours sans combinaison (photo Nicolas Peltier)

Le palmarès de Stève Stievenart

2018

– 26 septembre : Traversée de la Manche 81 km, 20h55
-27 octobre : Traversée de la Manche en relais

2019

-2 juin : Tour de Manhattan New York, (Etats-Unis) « Twenty Bridges », 46 km, 7h55 
-23 juillet : Traversée de la Manche, 49 km, 17h11 
-16 septembre : Tour de l’île de Jersey, 66 km , 11h11

2020

-11-12 août : Traversée de la Manche aller- retour 105 km, 34h45 . 1er Français 

2021

-12-13 juillet : Relais au lac Baïkal (Russie), 8 nageurs ont parcouru 72 km dans une eau entre 4 et 9 degrés 
-13-14 août : Double tour de Manhattan, 93 km, 21h20 
-26 août : Traversée du lac du Loch Ness (Ecosse), 37 km, 14h50
-15 septembre : Traversée du North Channel (Irlande du Nord – Ecosse), 39 km, 14h44
-11 novembre : Record de la traversée de la Manche la plus tardive de l’histoire 16h47

2022

-2 février : Traversée Santa Catalina – Los Angeles (Californie, Etats-Unis), 13h41
-16 juin : Traversée Los Angeles- Catalina Aller/Retour en 28h45
-22 août : Traversée du lac Tahoe (Californie, Etats-Unis), 35 km, 15h46 
-12 septembre : Traversée du lac Memphremagog (Etats-Unis – Canada), 40 km, 18h22  

En résumé:

-16 traversées réussies sur 16 tentatives 
-une Triple Couronne ( la Manche , Manhattan et Catalina) , 1er Français
-une Double Triple Couronne ( Aller-retour de la Manche et de Catalina , double tour de Manhattan ) , 1er nageur au Monde à réussir ce défi
-une Triple Couronne des lacs des Monstres ( Loch Ness, Tahoe et Memphremagog)
-3 Awards du CSPF ( Channel swimming and Piloting Federation), qui gère les traversées de la Manche : Trophée Peter Adams en 2018 ( traversée la plus endurante) , Trophée Alison Streeter en 2020 ( Two Way de l’année) et Trophée Des Renford en 2021 ( traversée la plus méritoire ) 

Son livre, « STEVE LE PHOQUE »

Ce mercredi 22 mars sort en libraire le livre « Stève le Phoque, le destin exceptionnel d’un homme sauvé par la mer. » Il s’agit d’un témoignage écrit avec le journaliste de l’Equipe David Michel. Cet ouvrage de 240 pages est publié par les Editions Michel Lafon. Il est vendu au prix de 18,95 euros.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.