RUGBY : L’OLYMPIQUE MARCQUOIS EN FINALE DE NATIONALE 2

Rugby OMR - Mâcon
Les Marcquois se qualifient pour la finale de Nationale 2 (photo archives JMD/Sports 5962)

L’Olympique Marcquois Rugby (OMR) bat l’AS Mâcon 28-16 à Massy (Essonne) en demi-finale du championnat de Nationale 2. Le club métropolitain, pourtant qualifié de justesse durant la phase de poules (5è de la poule 4) se qualifie ainsi pour la finale qui aura lieu dimanche 12 mai de nouveau à Massy (15h). L’OMR marche ainsi sur les traces de feu le LMR, et peut espérer l’accession en Nationale, premier échelon du rugby professionnel.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Le manager de l’OMR Philippe Caloni fixait ainsi les objectifs en début de saison pour SPORTS 59/62.

Sorti à la 5è place de la terrible poule A, l’OMR avait déjà réalisé l’objectif de sa saison. Dès lors, les joueurs de Philippe Caloni pouvaient ainsi totalement se lâcher. Surfant sur une bonne série, ils sont ainsi allés s’imposer à Rumilly en barrage (26-52), puis à Salles en quart de finale 16-13). Cette demi-finale s’annonçait bien aussi puisqu’elle se jouait en terrain neutre, à Massy. Vu la courte distance, 500 spectateurs ont ainsi fait le déplacement en région parisienne.

Les Nordistes, sans leur habituel capitaine Nino Maso, vont faire la différence en première mi-temps, en profitant notamment d’un carton jaune infligé au demi d’ouverture adverse (10è). Grâce à deux essais transformés de Paddy Dewhirst et Charles Ekwah Elimby, et un drop du même Dewhirst, l’OMR mène ainsi 23-6 à la mi-temps.

Le second essai de Paddy Dewhirst, l’homme du match

Une 2è mi-temps en infériorité numérique

Les Marcquois vont en effet subir en seconde période, à cause de deux cartons jaunes, dont celui de Jones (70è), qui vont les obliger à jouer en infériorité numérique durant presque 22 minutes. Mais la défense tient bon et ne lâche qu’une fois en toute fin de match pour un essai mâconnais marqué par Favier (79è).

Mais l’OMR était simplement plus fort et s’impose finalement 23-6 face à Mâcon, qui a reconnu sa défaite. Les Bourguignons de toutes façons n’étaient pas éligibles à la montée en Nationale.

C’est pas le cas du Stade Langonnais, vainqueur de Rennes 25-8. Marcq et Langon se sont affrontés dans la Poule 1 et se sont partagés les victoires. 23-18 pour l’OMR le 14 octobre au Stadium; 35-10 pour Mâcon le 18 février au match retour.

Autant dire qu’on s’attend à une finale très équilibrée et indécise. Celle-ci aura lieu à nouveau à Massy. Et l’ont peut logiquement penser que les supporters nordistes seront nombreux pour ce déplacement. En sachant que Langon aussi à un quarteron de fidèles important dans ce fief du rugby. Mais les Marcquois, en pleine spirale positive, ne sont plus qu’à une victoire de la Nationale. Une chance par conséquent à saisir immédiatement.

La feuille de match

OMR Lille Métropole / AS Mâcon : 28-16 (23-6)

Demi-finale du championnat de France de Nationale 2. Stade Jules Ladoumègue à Massy.

Arbitre: Benjamin Beuriot

Pour l’OMR: 3 essais de Dewhirst (15è, 54è) et Ekwah Elinby (27è). 2 transformations de Antunés (15è, 27è). 1 drop de Dewhirst (31è). 2 pénalités de Antunés (11è, 40è). 2 cartons jaunes (58è, 70è).

Pour l’ASM: 1 essai de Favier (79è). 1 transformation (79è) et 3 pénalités de F.Lavaux (5è, 13è, 45è). 1 carton jaune (10è).

OMR : Ekwah Elimby (Vliegen 50è), Iglesias (Reynaud 56è), Balas Burel (Jones 50è)- Delaporte (Simonet 67è), Lefebvre (Du Preez 61è)- Simonet (Carvalho 40è), Kafotamaki (Balas Burel 79è), Yonkeu (Bruges 57è)- Cazanave (cap, Nocete 77è), P.Decavel (Crespo 72è)- Crespo (Ouassiero 61è), L.Decavel, Dètre, Antunés – Dewhirst. Entraîneur: Philippe Caloni.

ASM : Vuli, Pépin, Koroi – Fernandés, Birembaut (cap) – Angels, Martinez, Favier – Debrach, Brechenmacher – Martin, Mioche, A.Lavaux, Court – F.Lavaux.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.