ATHLÉTISME : HUGUES-FABRICE ZANGO VEUT FRAPPER FORT SUR SES TERRES

Meeting de Liévin 2024 Hugues-Fabrice Zango
Hugues-Fabrice Zango lors de la conférence de presse à Liévin (photo JMD/Sports5962)

Le meeting international d’athlétisme en salle Hauts-de-France/Pas-de-Calais a lieu ce samedi 10 février à l’Arena Stade Couvert de Liévin. En cette année olympique, quelques pointures, comme les Américains, font l’impasse sur la saison indoor. Mais il y aura quand même un beau plateau pour le premier meeting mondial en salle. L’une des vedettes du meeting de Liévin 2024 sera le champion du Monde du triple saut Hugues-Fabrice Zango. Le Burkinabé d’Artois Athlétisme tient à briller sur ses terres, avant de viser le titre olympique cet été à Paris.

 » A chaque fois que le triple saut figure au programme du meeting de Liévin, j’essaie d’être présent », rappelle Hugues-Fabrice Zango lors de la conférence de presse d’avant-meeting. » Et être présent pour moi, cela signifie gagner devant mon public. Mais aussi afficher mes ambitions pour cette année 2024 qui sera juste magnifique avec les Jeux Olympiques ».

Le sympathique champion burkinabé rappelle ainsi clairement son attachement à son club et à la région. Il est venu pour ses études il y a quelques années. Des études d’ingénieur suivies à Béthune, et qui viennent de s’achever par l’obtention du doctorat en ingéniérie hydroélectrique. Ce qui le libère totalement du poids des études de haut-niveau pour préparer cette année cruciale sur le plan sportif.

Un Artésien d’adoption

Mais il reste fidèle au club d’Artois Athlétisme, qui l’a accueilli à son arrivée en France. Il restera aussi en contact avec l’Université d’Artois, et l’entreprise qui l’a formé, pour lancer son projet professionnel après les Jeux. Il consiste à assurer un transfert de technologie entre l’Afrique et l’Europe. «  Mais pour les 6 mois à venir, je vais mettre ce diplôme de côté pour préparer au mieux les Jeux Olympiques. »

 » La médaille d’or à Paris est à portée de main « 

Hugues-Fabrice Zango

Hugues-Fabrice ne cache pas non plus son ambition sportive. Il vise ainsi la médaille d’or sur le triple saut à Paris. Ce serait effectivement une première pour un athlète africain dans cette discipline. Mais cela passe avant par les championnats du Monde en salle, qui ont lieu du 1è au 3 mars à Glasgow. « Avec mes précédents résultats, c’est clair que la médaille d’or est à portée de main. Je suis plutôt confiant. Je travaille tranquillement pour afficher mes ambitions. Demain, le message sera très clair. »

Vidéo DailymotionSPORTS 59/62. L’interview de Hugues-Fabrice Zango avant le meeting de Liévin

Zango continue aussi à s’entraîner sous la férule de Teddy Tamgho. L’ancien champion du Monde (en 2013) tente lui-même un pari étonnant à 34 ans. Participer aux Jeux 5 ans après avoir arrêté la compétition. « Nous nous entraînons chacun l’un l’autre. C’est enrichissant pour moi. Quant à Teddy, on devrait le voir prochainement en compétition. J’espère que Teddy pourra aussi se qualifier mais pour l’instant il se prépare. Il a encore beaucoup de choses à faire à travers et les étapes à accomplir pour qu’il revienne. Nous verrons ce qu’il fera dans un mois. Et au fur et à mesure, nous nous adapterons à lui. Mais ce qui est sûr, c’est que je vais le battre. » Difficile de le contredire sur ce point.

Une étape sur la route de Paris 2024

Mais le meeting de Liévin ne sera qu’une étape dans la quête olympique de Hugues-Fabrice Zango.  » Pour les Jeux Olympiques, je veux clairement remporter la première médaille d’or du Burkina Faso et du Afrique dans la discipline du triple saut. Je dois dire que j’ai des arguments pour cela. Tous mes progrès ces dernières années me rend plus ou moins confiant que je ne le suis. Cette année, j’ai 99,99% de chance de gagner.« 

C’est ce qui s’appelle avoir totalement confiance en soi. Premier point d’étape: ce samedi, sur la piste aux étoiles de Liévin.

Le teaser du meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais 2024

Le programme du meeting

  • Poids Hommes: 18h15
  • 800m Femmes 19h55
  • Perche H: 20h
  • 1 500m H 20h25
  • Perche F: 20h30
  • 3 000m H: 20h45
  • Triple saut H: 21h
  • 1 500m F: 21h20
  • 400m F: 21h30
  • 200m H: 21h45
  • 60m haies F: 21h55
  • 3 000m H: 22h05
  • 800m H: 22h20
  • 60m haies H: 22h30
  • 2 000m H: 22h40

Les records du meeting

FEMMES

60m : Irina PRIVALOVA (RUS) 1994 – 6”93
200m : Merlene OTTEY (JAM) 1993 –21”87
RECORD DU MONDE / WORLD RECORD
300m : Patricia HALL (JAM) 2012 – 35’’69
400m : Femke BOL (NED) 2023 – 50”20
800m : Maria MUTOLA (MOZ) 1999 – 1’57”06
1000m : Maria MUTOLA (MOZ) 2003 – 2’34”61
1500 m : Gudaf TSEGAY (ETH) 2021 – 3’53’’09
RECORD DU MONDE / WORLD RECORD
Mile : Gudaf TSEGAY (ETH) 2022 – 4’21”72
2000m : Gabriella SZABO (ROM) 2000 – 5’38”76
3000m : Seyaum DAWIT (ETH) 2022 – 8’23”24
60m haies/hurdles Michelle FREEMAN (JAM) 1997 – 7”77
Hauteur/high jump Stefka KOSTADINOVA (BUL) 1992 – 2,02m
Perche/pole vault : Yelena ISINBAYEVA (RUS) 2005 – 4,89m
Longueur/long jump : Heike DRESCHLER (GER) 1995 – 7,09m
Triple saut/triple jump : Inna LASOVSKAYA (RUS) 1994 – 14,90m
Poids/shot put : Auriol DONGMO MEKEMNANG (POR) 2021 – 19,18m
2000m steeple : Winfred YAVI (BRN) 2021 – 5’45”09 

HOMMES
60m : Ronnie BAKER (USA) 2020 – 6”44
200m : Franck FREDERICKS (NAM) 1996 – 19”92
RECORD DU MONDE / WORLD RECORD
300m : Greg NIXON (USA) 2009 – 32”38
400m : Karsten WARHOLM (NOR) 2023 – 45”51
800m : Adam KSZCZOT (POL) 2012 – 1’44”57
1000m  Mehdi BAALA (FRA) 2004 – 2’17”06
1500m : Jakob INGEBRIGTSEN (NOR) 2022 – 3’30”60
RECORD DU MONDE / WORLD RECORD
Mile : Bernard LAGAT (USA) 2009 – 3’51”34
2000m : Venuste NYONGABO (BUR) 1996 – 4’54”76
3000m : Lamecha GIRMA (ETH) 2023 – 7’23”81
RECORD DU MONDE / WORLD RECORD
2 miles : Hicham EL GUERROUJ (MAR) 2003 – 8’06″61
60m haies/hudles : Grant HOLLOWAY (USA) 2021- 7”32
Longueur/long jump : Ivan PEDROSO (CUB) 1997 – 8,60m
Hauteur/high jump : Javier SOTOMAYOR (CUB ) 1995/96 – 2,38m
Perche/pole vault : Sergueï BUBKA (UKR ) 1993 – 6,14m
Triple saut/triple jump : Hugues-Fabrice ZANGO (BUR) 2021 – 17,82m
Poids/shot put : Pavel SOFIN (RUS) 1990 – 20,27m
5 000m marche/walk : Frantz KOSTIUKEVICH (BLS) 1993 – 18’28”50

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1513 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Meeting de Liévin 2024 en demi-teinte

Les commentaires sont fermés.