ATHLÉTISME : WILHEM BELOCIAN ET THOMAS JORDIER CHAMPIONS DE FRANCE A MIRAMAS

Miramas Wilhem Belocian
Wilhem Belocian apporte un 3è titre au LMA (photo KMSP/FFA)

La seconde journée des championnats de France d’athlétisme en salle a été aussi prolifique que la première, pour les concurrents des Hauts-de-France. Après Cyrena Samba-Mayela et Jeff Erius, Wilhem Belocian apporte dimanche un 3è titre au LMA sur la piste de Miramas. Les Amiénois Konate et Thomas Jordier s’imposent aussi au saut en longueur et sur le 400m. Ce dernier est devenu, sur la piste bleue du Stadium Miramas Métropole, le troisième meilleur performeur français de tous les temps. Agathe Guillemot et Azeddine Habz, qui ont brillé au meeting de Liévin, ont également confirmé.

La finale du 60 m haies masculin a tenu toutes ses promesses ce dimanche en clôture des Championnats de France, avec la victoire de Wilhem Belocian en 7’’44. Un centième devant Just Kwaou-Mathey, très performant au meeting de Liévin. Ils réalisent deux chronos de classe mondiale.

Le duel attendu a donc bien eu lieu. Dans l’Arena de Miramas, Wilhem Belocian a pris le meilleur sur Just Kwaou-Mathey en finale du 60 m haies masculin. En clôture de la deuxième journée des Championnats de France Elite en salle, le Guadeloupéen du Lille Métropole Athlétisme a mis à profit sa « hargne » accumulée après sa frustrante course du Meeting de Paris Indoor, avortée après avoir heurté le troisième obstacle.

Thomas Jordier impérial

Crédité de 7’’44, contre 7’’45 à son voisin du jour, Belocian a produit à Miramas le deuxième meilleur chrono de sa carrière, derrière les 7’’42 de son titre européen en 2021. Le voilà replacé au quatrième rang des bilans mondiaux de l’hiver, derrière le monstre américain Grant Holloway, Trey Cunningham et Just Kwaou-Mathey.

Miramas Thomas Jordier France Indoor
Thomas Jordier a survolé le 400m (photo My Capture Sport/FFA)

Impérial lors de la finale du 400 m, Thomas Jordier a nettement amélioré son record indoor, avec un chrono de 46’’06. Une demi-satisfaction, seulement, pour le sprinter de l’Amiens UC, qui voulait « battre le record de France de Leslie Djhone ». Il a probablement manqué « deux courses de plus » au taulier du 400 m français pour mener à bien sa mission.

La conséquence, sans doute, de la construction originale de sa saison hivernale, faite de stages et de compétition aux antipodes : d’abord en Afrique du Sud puis en Australie, où il a couru en 45’’52 en extérieur le 10 février. « Cela faisait longtemps qu’un Français n’avait pas couru en 45’’ en salle, ça aurait été drôle de faire ça aujourd’hui, mais le plus important, c’est de courir en moins de 45’’ cet été ».

Un autre athlète d’Amiens UC devient également champion de France ce dimanche. Il s’agit de Erwan Konaté, au saut en longueur. Pourtant, le sauteur picard a raté 5 de ses 6 essais. Mais le seul réussi, le 3è, atteint 7m97. Et Konaté s’impose ainsi avec 30 cm d’avance sur son suivant.

Sur la lancée de Liévin

Agathe Guillemot avait battu le record de France du 1 500m une semaine auparavant au meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais à Liévin. A Miramas la demi-fondeuse du Haute Bretagne Athlétisme est devenue championne de France sur cette distance. Cette fois-ci, la Rennaise a fait la différence à deux tours de l’arrivée, en accélérant progressivement. Vainqueure en 4’16’’15, l’athlète de 24 ans venue des épreuves combinées a fait le plein de confiance à deux semaines des Mondiaux indoor.

Une compétition qu’Azeddine Habz avait déjà aussi en tête, quelques minutes après avoir franchi en vainqueur la ligne d’arrivée sur la même distance, en 3’38’’07. Un chrono synonyme de record des championnats, puisque le sociétaire du Val d’Europe Montevrain Athlétisme a effacé des tablettes les 3’38’’42 de Simon Denissel en 2013. Pour ce qui était seulement sa deuxième course de l’hiver, après son record de France à Liévin (3’34’’39) il y a une semaine, le miler de 30 ans a couru à sa main, en contrôlant dans le dernier tour. Le Catésien Simon Denissel participait d’ailleurs à cette finale. Mais il finit 7è, loin de son successeur, en 3’43″69.

Infos FFA

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Mondiaux athlétisme Glasgow Zango remporte le triple saut

Les commentaires sont fermés.