CYCLISME : JANNIK STEIMLE VAINQUEUR SURPRISE DU GRAND PRIX DE DENAIN 2024

Grand Prix de Denain 2024 Jannik Steimle
Jannik Steimle remporte le Grand Prix de Denain (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

L’Allemand Jannik Steimle (Q36.5) remporte le Grand Prix de Denain 2024 devant les Belges Cériel Desal (Bingoal WB) et Dries van Gestel (TotalEnergies). Les pavés de la course ont provoqué une impitoyable sélection et une course animée, dans cette seconde manche de la Coupe de France.

136 coureurs ont prix le départ de ce 65è Grand Prix de Denain. Sous le soleil et avec un peu de vent. Rapidement, une échappée va se former dans les circuits ultra-plats autour de Denain. Cette échappée atteint les premiers pavés avec le Belge Cériel Desal (Bingoal), le Néo-Zélandais James Fouché (Euskatel), l’Allemand Jannik Steimle (Q.36), et deux Français: Paul Hennequin (Nice Côte d’Azur) et Maxime Jarnet (Van Rysel Roubaix). Ce groupe comptera jusqu’à 6 minutes d’avance.

Les pavés, boueux par endroits, vont provoquer un écrémage impitoyable. Le peloton éclate en deux, tandis que Hennequin est victime d’une crevaison dans le 3è secteur pavé; Fouché également dans le suivant. Il ne reste donc plus que 3 coureurs à l’avant.

Stefan Küng héros malheureux à Denain

Le Suisse Stefan Kung sort du peloton seul à 70 km de l’arrivée. Le rouleur de Groupama se lance à la poursuite des trois derniers échappés. Un beau numéro mais qui semblait voué à l’échec. Kung tiendra ainsi 30 km en « chasse-patates », avant d’être rejoint par un groupe d’une vingtaine d’unités. L’Helvète aura bien roulé en vue de Paris-Roubaix.

Sur ces pavés de Paris-Roubaix justement, les chutes sont fréquentes. Celle de Valentin Tabellion (Van Rysel Roubaix) et Milan Fretin (Cofidis), à 30 km est la plus spectaculaire.

Grand Prix de Denain Jannik Steimle
Les 12 secteurs pavés ont provoqué une sélection impitoyable (photo Bruno Bade/ LNC)

On assiste alors à un mano-à-mano entre les trois échappés, et un groupe de poursuivants de 9 coureurs, 9 costauds comme Arnaud De Lie (Lotto), Stefan Küng, Hugo Page (Intermarché) et le vainqueur 2023 Juan Molano (Movistar). Et bonne surprise, deux coureurs de Cofidis, les deux flandriens Piet Allegeaert et Aimé de Gendt. Ceux-ci ont visiblement reçu le message lancé lundi dans la presse par leur patron Cédric Vasseur.

 » Même si nos objectifs sont plus lointains, que nous avons connu beaucoup de malchance et que le niveau des courses est très élevé sur ce début de saison, nous évoluons réellement en deçà de nos moyens. L’ensemble de l’équipe est sensibilisé et mobilisé pour permettre à nos coureurs de retrouver au plus vite leur meilleur niveau et leur vraie place dans la hiérarchie mondiale. »

Une chute fatale pour les favoris

Mais à 11 km de l’arrivée, Küng provoque un « strike » sur le dernier secteur pavé. 8 des 9 poursuivants tombent à cet endroit très glissant. Cette chute laisse le champ libre au trio de tête, réduit ensuite à un duo quand Maxime Jarnet renonce à suivre Desal et Steimle après plus de 3 heures d’efforts.

Le « strike » provoqué par Stefan Küng sur le dernier secteur pavé

La victoire se joue donc en duel entre l’Allemand et le Wallon. Jannik Steimle démarre à 300m et plante Cériel Desal 2è. Tandis que le malheureux Maxime Jarnet est repris dans les 100 derniers mètres. Le Roubaisien termine donc 6è derrière Dries van Gestel, Arnaud De Lie et Hugo Page, premier Français.

Le 65è Grand Prix de Denain voit la victoire d’un gregario, Steimle, qui remporte quand même sa 7è victoire pro. Mais la course a été très animée, à défaut de d’ajouter un nom prestigieux au palmarès de la classique nordiste.

Classement du Grand Prix de Denain 2024

1. Jannik STEIMLE (Q36.5 Pro Cycling Team) 
2. Cériel DESAL (Bingoal-WB) 
3. Dries VAN GESTEL (TotalEnergies) 
4. Arnaud DE LIE (Lotto-Dstny) 
5. Hugo PAGE (Intermarché-Wanty) 
6. Maxime JARNET (Van Rysel-Roubaix) 
7. Brent VAN MOER (Lotto-Dstny) 
8. Aimé DE GENDT (Cofidis) 
9. Simon DEHAIRS (Alpecin-Deceuninck Development Team) 
10. Amaury CAPIOT (Arkéa-B&B Hôtels) 

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.