EQUITATION : LE ROUBAISIEN KARIM LAGHOUAG EN ROUTE POUR PARIS 2024

Karim Laghouag
Karim Laghouag avec son cheval fétiche Triton Fontaine (photo FFE/PSV)

L’évènement de l’année, c’est bien sûr les Jeux Olympiques d‘été qui ont lieu cet été à Paris. De nombreux Nordistes devraient y participer. Nous vous proposons de découvrir ces sportifs à la recherche d’une sélection pour ces Jeux à la maison. Sans doute le summum de leur carrière. Nous commençons aujourd’hui par le Roubaisien Karim Florent Laghouag, en route pour Paris 2024. Les JO, ce cavalier élégant connaît. Il a en effet obtenu l’or du concours complet par équipes en 2016 à Rio, ainsi que le bronze à Tokyo en 2021. Il a toutes les chances de disputer à Paris ses 3èmes Jeux Olympiques. Pour une 3ème médaille ?

La Fédération française d’équitation (FFE) a mis à jour ses listes de couples cavalier-cheval, susceptibles de participer aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques. Un seul Nordiste figure pour Paris 2024: c’est le Roubaisien Karim Laghouag. Champion olympique de concours complet par équipes en 2016, et médaillé de bronze en 2021, le Nordiste de naissance est candidat pour une troisième sélection olympique consécutive, avec deux chevaux: Embrun de Reno et Triton Fontaine. En revanche, le Douaisien Nicolas Delmotte, présent à Tokyo, ne figure pas sur la liste en saut d’obstacles.

En juin dernier, le Président de la FFE Serge Lecomte, annonçait ainsi la constitution de listes de couples cavalier-cheval en vue pour une sélection olympique ou paralympique en 2024. Cinq mois et de nombreuses compétitions et championnats européens plus tard, l’équipe fédérale a effectué une nouvelle revue des forces en présence. Les sélectionneurs des quatre disciplines se sont appuyés sur les épreuves de l’été et du début d’automne, ainsi que sur leurs échanges avec les cavaliers et propriétaires pour réviser les listes “À cheval pour Paris”.

Beaucoup de candidats en concours complet


Si les sélections sont encore lointaines puisqu’elles n’interviendront qu’à environ un mois de l’échéance, la révision de ces listes permet de continuer le travail d’accompagnement sur-mesure mis en œuvre par la FFE et son Fonds de dotation EquiAction depuis plusieurs mois.

En novembre dernier, la FFE a officialisé ces listes. On y compte 5 couples en dressage; 14 en saut d’obstacles; et 15 couples en concours complet. Le Roubaisien Karim Florent Laghouag y figure donc avec deux chevaux de son écurie: Triton Fontaine et Embrun de Reno.

Vidéo: le portrait de Karim Laghouag par la Fédération française d’équitation.

Karim Laghouag fait partie des tauliers sur lesquels le sélectionneur national Thierry Touzaint compte en priorité. » On dispose de six cavaliers qui sont très réguliers depuis plusieurs saisons et ont maintenant l’expérience d’un ou plusieurs championnats (JO, championnats du monde ou championnats d’Europe). Ils
sont les plus confirmés et apparaissent comme des piliers d’équipe. Nous avons également des couples un peu moins aguerris mais qui sont sur la montante et ont fait une belle saison en 2023
. » Le Nordiste d’origine possède avec sa compagne une écurie à Nogent-le-Rotrou, où il s’est installé il y a quelques années.

En vue des Jeux olympiques de Paris 2024, le staff fédéral a fait le choix d’organiser trois stages hivernaux d’une semaine au Pôle France FFE de concours complet à Saumur. Le site de l’Institut français du cheval et de l’équitation offre des infrastructures de qualité permettant aux Bleus de se préparer au mieux pour l’échéance sportive majeure de l’année. La proximité de l’hippodrome de Verrie et de son cross est un véritable atout pour faire galoper les chevaux et ainsi travailler leur condition physique à quelques jours de la reprise des compétitions.

Un stage hivernal intensif

Pour l’ultime regroupement hivernal, du 12 au 16 février, l’un des enjeux était donc la poursuite du travail sur la présentation des reprises de dressage, premier test de ce triathlon équestre. Pour cela, les cavaliers sont entourés des deux entraîneurs fédéraux Jean-Pierre Blanco et Philippe Limousin, avec le soutien du réputé juge et entraîneur allemand Christoph Hess.

Concours complet Karim Lagouag Paris 2024
Karim Laghouag au stage de Saumur avec Embrun de Reno (photo FFE/PSV)

Des séances de saut d’obstacles ont également été programmées avec Patrice Delaveau, vice-champion du monde par équipes et en individuel. Pour cet ultime stage, une journée de cross a été ajoutée pour que le staff fédéral puisse voir les couples évoluer sur les trois tests. Xavier Goupil, vétérinaire fédéral, s’est assuré du bon état de forme des chevaux avant la reprise des concours.

Le calendrier

La saison 2024 démarrera aussi à Saumur, du 28 février au 3 mars, pour la première étape du Grand National FFE – AC Print. Sur le chemin menant les cavaliers de l’équipe de France aux Jeux olympiques à domicile, le staff fédéral a également identifié des compétitions de référence :

  • 28 au 31 mars : CCI4*-S à Pompadour (19)
  • 22 au 28 avril : CCI3*-S à Fontainebleau (77) (test opérationnel pour l’équipe d’organisation)
  • 24 au 28 avril : CCI4*-L à Saumur (49)
  • 17 au 19 mai : CCI4*-S à Chatsworth (GBR)
  • 20 au 23 juin : Master Pro Championnat de France Pro Élite à Vittel (88)

Les sélections – trois titulaires, un remplaçant – seront annoncées entre le 5 et le 8 juillet prochain. Les épreuves de concours complet auront lieu du samedi 27 au lundi 29 juillet 2024 (dressage le samedi 27, cross le dimanche 28 et saut d’obstacles le lundi 29 juillet) dans le parc du château de Versailles.

Pour rappel, l’équipe de France médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 était composée de Karim Laghouag et Triton Fontaine, Christopher Six et Totem de Brecey ainsi que de Nicolas Touzaint et Absolut Gold*HDC.

Aussi, Karim Laghouag espère bien être à Paris 2024 pour conquérir une 3è médaille consécutive.

Infos FFE

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.