EQUITATION: PENELOPE LEPREVOST CHAMPIONNE DE FRANCE DE SAUT D’OBSTACLES

Pénélope Leprévost championne
Pénélope Leprévost championne de France avec Texas (photo FFE/PSV)

Le championnat de France Pro Élite rassemblait le week-end dernier les meilleurs cavaliers français. Pénélope Leprévost, Kevin Staut, Simon Delestre, Julien Épaillard, Roger-Yves Bost, Mathieu Billot et Nicolas Delmotte participaient ainsi à la compétition. Après deux manches rondement menées, Pénélope Leprévost et Texas remportent le titre tant convoité de championne de France, au lendemain de la victoire de sa fille Eden Leprévost Blin Lebreton, sacrée en Pro 1 à 18 ans. L’argent est pour François-Xavier Boudant, aux rênes de Brazyl du Mezel, le bronze pour Philippe Léoni avec Miss Marie v’t Winnenhof remonté de la trente-quatrième place au podium ! Le Douaisien Nicolas Delmotte doit se contenter de la 14è place.

Du 20 au 24 avril, les championnats de France Pro de saut d’obstacles se sont joués à Fontainebleau (77), au Stade équestre du Grand Parquet. L’échéance nationale Pro Élite, catégorie reine, s’est déroulée sur deux jours, vendredi et samedi.

Pénélope Leprévost championne dans la 2è manche

Après la Chasse, traditionnelle épreuve de vitesse en ouverture, Julien Épaillard et Quintara étaient en tête du classement provisoire avec une légère avance sur ses plus proches poursuivants, Grégory Cottard. Le Francilien a laissé au repos Bibici, en lice dans la finale de la Coupe du monde FEI il y a deux semaines à Leipzig (GER), sellant ici Cocaïne du Val.

La cavalière normande Pénélope Leprévost a déroulé un second tour précis pour sortir un sans-faute, après une première manche pénalisée d’un seul point de temps dépassé avec Texas, prenant ainsi une belle option pour une médaille avec un score cumulé de 3,33 points.

Restait à en déterminer la couleur après les deux fautes d’Aymeric de Ponnat avec Hoover puis celles de Mégane Moissonnier et BracadabraQuintara, de retour en compétition cette année après un an et demi d’arrêt, ne peut également éviter deux erreurs, reléguant Julien Epaillard au septième rang, et laissant la médaille d’or à Pénélope Leprevost !

François-Xavier Boudant et son Selle Français, sans-faute sur le dernier tour, ont finalement pris la deuxième place. Philippe Léoni a complété le podium avec Miss Marie v’t Winnenhof, après deux manches à un puis zéro point. Trente-quatrième avant la finale, le cavalier effectue une formidable remontée grâce à ses deux beaux tours.

Le podium du championnat de France Pro Elite à Fontainebleau (photo FFE/PSV)

On se souvient qu’elle avait connu un véritable calvaire aux JO de Tokyo. L’équipe de France avec Simon Delestre, Mathieu Billot et Pénélope Leprevost était lancée pour conserver le titre olympique du saut d’obstacles, samedi 7 août à Tokyo. Mais un refus d’obstacle de Vancouver de Lanlore, sa monture, a condamné les espoirs tricolores. D’où son soulagement après ce titre inédit pour elle.

Nouveau départ pour Nicolas Delmotte

« Je suis contente de Texas, que j’adore. », a déclaré après sa victoire la championne olympique par équipes 2016. » Je l’ai depuis un an et demi, je crois beaucoup en lui et il se déclenche. Il appartient à Eric Levallois, qui nous fait confiance. C’est agréable, en tant que cavalier, d’avoir le soutien de son propriétaire. Il était présent à la remise des prix, ce qui m’a fait plaisir. C’était agréable qu’il puisse partager ce moment avec son cheval. Il a beaucoup de moyens, il est compétitif et va faire de belles épreuves. Il s’agissait de ma première participation en Pro Élite. Je compte deux titres de championne des Cavalières, le dernier en 2007. « 

Le cavalier de Frais-Marais Nicolas Delmotte termine plus loin avec Citadien du Chatellier, à la 14è place. On connaît les malheurs du Douaisien, qui avait déclaré forfait la veille de la finale olympique à Tokyo, à cause des violentes coliques qui ont affecté sa monture Urvoso du Roch. Son cheval olympique a été vendu à l’automne dernier et Nicolas Delmotte repart cette saison avec de nouveaux chevaux. Il précède néanmoins les deux autres sélectionnés olympiques Mathieu Billot (23è) et Simon Delestre (30è).

Prochain rendez-vous pour tous ces cavaliers d’élite: le jumping international de La Baule, compétition de prestige gagnée justement l’an passé par Nicolas Delmotte.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 922 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.