FOOTBALL : LA PREMIERE COUPE DU MONDE DE JONATHAN DAVID

Jonathan David Mondial
Jonathan David après LOSC-Angers (photo JMD/Sports 5962)

Peu après la victoire du LOSC contre Angers dimanche (1-0), les attaquants lillois Timothy Weah et Jonathan David ont pris l’avion pour rejoindre leur sélection pour la Coupe du Monde de la FIFA qui débute au Qatar. Pour les deux Nord-Américains de Lille, ce sera une grande première. Pour le Canadien, ce Mondial pourrait même être celui de la révélation. A condition qu’il retrouve l’efficacité du début de saison qui le fuit ces derniers matches.

Il y aura finalement peu de joueurs de la région présents au Qatar, lieu très controversé de la prochaine Coupe du Monde. Le Belge Loïs Openda, le Polonais Przemyslaw Frankowski et le Ghanéen Salis Abdul-Samed sont trois au RC Lens. Et il n’y en a que deux au LOSC avec l’Américain Timothy Weah et le Canadien Jonathan David.

A 22 ans, ce dernier disputera donc son premier Mondial. Une chance car son pays, le Canada, se qualifie rarement pour la phase finale de la Coupe du Monde. Après 1986 (élimination au 1èr tour), c’est aussi le cas cette année car David n’aura peut-être plus d’autres occasions de connaître ce bonheur suprême pour un footballeur. Pourtant, l’attaquant lillois ne semblait pas encore y penser après le match laborieux contre le SCO d’Angers. Un match où il s’est montré très discret.

Une belle chose à vivre

Face aux journalistes, Jonathan David, confiait au sujet de ce Mondial au Qatar: « Je n’ai pas encore basculé. Je pars lundi au Qatar directement. Donc je me reposerai dans l’avion et une fois arrivé, c’est là que je vais faire le switch. »

A ce sujet, le Canadien confirme que: « C’est une belle chose à vivre. La pression va venir quelques heures avant le match. Mais avant cela, je ne crois pas. Ce n’est pas chaque jour que l’on peut jouer une Coupe du Monde, surtout avec le Canada. Le plus important, c’est de prendre du plaisir. A chaque fois que l’on va en sélection, c’est un plaisir de revoir des coéquipiers parce que c’est une famille, comme on le sait tous. »

A 22 ans, Jonathan David va découvrir la Coupe du Monde (photo JMD/Sports 5962)

Né à Brooklyn de parents Haïtiens, Jonathan David avait le choix de jouer pour les Etats-Unis, Haïti ou le Canada. C’est ce dernier pays, où il a vécu le plus longtemps, qu’il a finalement choisi, à sa majorité.

Ce garçon posé mais un peu timide n’en dira pas plus. Mais il compte certainement sur ce Mondial pour retrouver le chemin des buts. David n’a plus marqué avec le LOSC depuis la victoire à Strasbourg (0-3) le 14 octobre. Et en plus, c’était sur penalty. Dans le jeu, cela remonte au 17 septembre contre Toulouse.

Jonathan David indispensable au Qatar

Depuis ses débuts avec l’équipe nationale du Canada le 9 septembre 2018, (contre les Iles Vierges) Jonathan David compte 34 sélections. Il a déjà marqué 22 buts et réussi 12 passes décisives. Ses statistiques en font un titulaire indiscutable de la sélection de John Herdman.

Jonathan David en action avec sa sélection nationale

Avant son premier Mondial, le jeune Canadien a certainement interrogé les anciens du LOSC, à commencer par José Fonte. Agé de 38 ans, le capitaine lillois, lui, n’a pas été retenu dans la sélection portugaise. Il ne disputera donc pas sa 2ème Coupe du Monde, après la Russie en 2018.

Mais le taulier du LOSC accueille ce fait avec philosophie. « Mon esprit de compétiteur est toujours là. Donc, j’ai toujours cet espoir de jouer la Coupe du Monde. Mais je comprends aussi qu’il y a des jeunes joueurs qui arrivent et qui ont des qualités. Si le coach a besoin de moi, il sait que je serais toujours là. Mais il a décidé de donner leur chance à d’autres joueurs. Maintenant, il faut soutenir l’équipe et j’espère que le Portugal ira le plus loin possible. » Une réponse qui confirme toute la classe de José Fonte.

Au Qatar, le Canada se trouve dans le groupe F avec la Croatie, le Maroc et … la Belgique. Autant de sélections nationales qui comptent des anciens Dogues dans leurs rangs.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.