HALTEROPHILIE: ROMAIN IMADOUCHENE, UN DUNKERQUOIS SUR LA ROUTE DE PARIS 2024

Romain Imadouchène
L'haltérophile dunkerquois Romain Imadouchène reçu à la Vitrine Sport

Désigné « athlète n°1 français » en 2021 et licencié au Club Athlétique de Rosendaël,
l’haltérophile Romain Imadouchène fait partie des grands espoirs de médaille aux JO de Paris 2024. L’occasion pour Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la Communauté
urbaine, d’apporter son soutien au sportif dunkerquois ainsi qu’à l’équipe de France de para
haltérophilie, en stage du 31 mars au 2 avril à la ferme Marchand à Saint-Pol-sur-Me
r.

Être haltérophile de haut niveau et n°1 français de sa catégorie ne permet pas forcément de
concilier vie professionnelle et carrière sportive. Fort heureusement, grâce au soutien de la
Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et de l’Agence Nationale du Sport (ANS), le Club
Athlétique de Rosendaël a pu embaucher Romain Imadouchène le 1er mars 2022 dans le cadre du
plan « Sportifs de Haut niveau » porté par l’ANS dans l’optique des Jeux Olympiques.

Ce type de contrat de travail, propre aux sportifs de haut niveau classés à potentiel olympique,
permet ainsi à l’haltérophile dunkerquois de s’entrainer désormais à temps plein et de se concentrer
sur ses ambitions olympiques tout en ayant un statut social. Un dispositif de subventionnement des
clubs d’autant plus précieux pour l’intéressé que l’Agence Nationale du Sport pourra le renouveler
jusque 2024 ; ce qui présente l’avantage de sécuriser la situation du sportif concerné jusqu’aux Jeux
Olympiques.

Compte tenu que deux athlètes haltérophiles iront aux JO 2024, Patrick Lefevre, président du
C.A.R, et Philippe Geiss, directeur technique national estiment que Romain Imadouchène a de très
grandes chances de représenter la France aux prochains Jeux Olympiques à Paris, sauf blessure.

Le parcours de Romain Imadouchène

Né le 5 septembre 1995 à Saint Pol Sur Mer, Romain fait ses premiers pas au Club Athlétique de Rosendaël en novembre 2010 alors qu’il s’y rendait avec le club de judo de Téteghem pour pratiquer la musculation. Très vite, Patrick Lefevre, président et entraineur au C.A.R détecte le potentiel athlétique de ce jeune et lui propose de pratiquer l’haltérophilie à la place de la musculation, en plus du judo. Pris au jeu, Romain devient assidu à la salle et progresse alors rapidement.

En mai 2011, après seulement six mois de pratique, Romain Imadouchène atteint déjà les 100 kg au jeté, avant ses 16 ans. Depuis, il est licencié au C.A.R, à l’exception d’une brève parenthèse à Villeneuve Loubet
(2019/2020). Après son bac professionnel, il rejoint le Pôle France de Chatenay Malabry en
septembre 2013. Si bien qu’après cinq ans à l’INSEP, il brille avec une 13ème place aux Mondiaux de Pattaya en 2019, améliorant au passage le record de France. Blessé, il ne pourra cependant pas
se qualifier aux Jeux de Tokyo.

A ce jour, Romain détient le record de France avec 212 kg à l’épaule jeté (seuls 23 haltérophiles en
France ont atteint les 200 kg depuis les années 1950 !).

Romain Imadouchène lors des derniers championnats de France à Istres (photo DR Haltéro club Figeacois)

Le palmarès de Romain Imadouchène

Recordman de France à l’arraché et à l’épaulé jeté en 89kg et 96kg
Résultats internationaux
– 2021 : Championnat du Monde sénior : 9ème (5ème place à l’épaulé jeté) en 96kg
– 2019 : Championnat du Monde sénior : 13ème en 89kg
_ 2017 : Championnat Monde sénior : 6ème (médaille de bronze épaulé jeté) en 85kg
– 2016 : Championnat Europe des -23 ans : médaille de bronze au total – médaille d’argent à
l’épaulé jeté en 85kg
– 2015 : Championnat d’Europe junior (médaille de bronze à l’épaulé jeté) en 85 kg
Résultats nationaux
4 titres de Champion de France sénior (2016 / 2018/ 2019 / 2021)
3 titres de Champion de France junior (2013 / 2014 / 2015)

Les objectifs de Romain Imadouchène

Pour les trois prochaines saisons, ses ambitions portent sur :
– Des médailles au Championnat d’Europe 2022 et 2023 (total et épaulé jeté) en 89kg
– Une médaille à l’épaulé jeté au Championnat du monde 2022 et 2023 en 89kg
– Une participation au JO Paris 2024 et médaille en 89kg
– Un titre de Champion de France en 2022, 2023 et 2024.

L’équipe de France de para haltérophilie à Dunkerque

L’EQUIPE DE FRANCE PARALYMPIQUE EN STAGE A SAINT-POL-SUR-MER

Labélisé Centre de Préparation aux Jeux avec le soutien financier de la CUD (notamment dans l’achat de matériel spécifique à la pratique paralympique de l’haltérophilie), la Ferme Marchand accueillait aussi en stage l’équipe de France de para haltérophilie.
Composée de 10 athlètes, la délégation française compte dans ses rangs deux médaillés aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 :Axel Bourlon (-52kg) et la Lilloise Souhad Ghazouani (-73 kg).

Parmi les autres athlètes présents, plusieurs d’entre eux sont actuellement non licenciés et pratiquent
l’haltérophilie dans le cadre de leur rééducation à l’hôpital maritime de Zuydcoote (Whitney
Beuraert, Léa Hamy, Iliés Bouchentouf, Romain Leplat, Thomas Romby, Kyllian Bardoux, André Louis Guyot) sous l’encadrement de Philippe Savage et Juliette Dubois.

Au-delà de la mise en lumière de l’haltérophilie et de sa pratique paralympique, ce stage était
l’occasion pour la Ferme Marchand et la commune de Saint-Pol-sur-Mer de valoriser la qualité des
infrastructures mises à disposition et d’envisager un partenariat plus large avec le comité
paralympique sportif français, notamment à travers l’accueil d’autres stages de préparation aux JO.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.