KEVIN LE CUNFF CHAMPION PARALYMPIQUE EN CYCLISME SUR ROUTE !

Le Cunff champion paralympique
Médaille d'or pour Kevin Le Cunff (photo CPSF)

Ce vendredi 3 septembre, Kevin Le Cunff est devenu champion paralympique en cyclisme sur route, Le Dunkerquois s’est imposé en force sur l’épreuve en ligne C4- C5. Il obtient enfin cette médaille après laquelle il courrait depuis son arrivée à Tokyo. Il apporte surtout la 8ème médaille d’or à l’équipe de France paralympique, et la 5ème en cyclisme. Un succès auquel on peut associer son président de club Laurent Thirionnet.

Sur le circuit détrempé du Mont-Fuji, le coureur de Dunkerque Littoral cyclisme (il courre aussi chez les valides en Elite nationale) a réalisé la course idéale. Il a fait craquer tous ses adversaires. Le dernier à lui résister, c’était Egor Dementyev, qui est parti avec lui à 2km de l’arrivée. Mais le Nordiste a pris sa revanche sur l’Ukrainien qui l’avait privé de médaille sur la poursuite piste.

C’est une grande joie, mais aussi un vrai soulagement pour ce Francilien arrivé à Dunkerque Littoral cyclisme il y a deux ans. C’était sa dernière épreuve aux Jeux paralympiques de Tokyo. Kevin Le Cunff avait raté le podium à chaque occasion: 8ème sur le kilomètre; 4ème en poursuite individuelle et en vitesse par équipes sur piste. Il a terminé aussi 5ème du contre-le-montre. Visiblement, la médaille se refusait à cet ancien coureur professionnel, né avec deux pieds bots. Privé de contrat après son départ de l’équipe Big Mat’Auber, Le Cunff a intégré l’équipe de 1è division Dunkerque Littoral cyclisme dirigée par Charly Leconte.

Le Cunff champion paralympique grâce à Laurent Thirionnet

L’an passé, sous l’impulsion de son président de club Laurent Thirionnet, il s’est lancé dans l’aventure paralympique en basculant chez les handisports. Vu son passé de professionnel, Kevin Le Cunff venait à Tokyo avec de grosses ambitions. Mais il est passé à côté à chaque fois. « Parce qu’il se mettait la pression « , selon l’ancien champion paralympique Laurent Thirionnet, devenu sélectionneur de l’équipe de France de paracyclisme.

«  Je suis passé à côté des quatre premières épreuves. Il fallait vraiment que je me rattrape sur la dernière »

Kevin Le Cunff, champion paralympique de cyclisme sur route

 » Ça s’est bien goupillé, on s’est isolé à une petite dizaine assez vite. Un moment, il y a eu beaucoup, beaucoup d’attaques. Ç’a secoué pas mal le groupe, on s’est retrouvé à cinq-six. À chaque tour, on en perdait, on termine à deux et je sors à deux bornes. Je sentais qu’il (Dementyev) était un peu dans le dur », a t’il expliqué à l’issue de la course. « J’étais venu pour faire 2-3 médailles, dans l’idéal. Je suis passé à côté des quatre premières épreuves. Il fallait vraiment que je me rattrape sur la dernière.« 

Kevin Le Cunff échappé dans les deux derniers kilomètres avec Egor Dementyev (photo CPSF)

Cette 5è médaille d’or conclue un parcours exceptionnel de l’équipe de France de paracyclisme. Après l’échec de Rio, l’ancien champion nordiste Laurent Thirionnet a pris en mains le cyclisme handisport français. Le Dunkerquois l’a totalement relancé. Notamment en incitant Kevin Le Cunff, mais aussi des champions valides comme Corentin Ermenault et François Pervis à participer en tant que guides, à s’investir dans cette aventure paralympique.

Avec le succès que l’on sait. Kevin Le Cunff ne doit pas regretter d’avoir choisi Dunkerque comme point de chute après la fin de sa carrière professionnelle.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.