TENNIS : KRISTINA MLADENOVIC A LA CROISEE DES CHEMINS

Kristina Mladenovic à Lyon
Kristina Mladenovic à l'entraînement à Roland-Garros avec son frère (photo JMD/Sports5962)

L’année 2023 débute timidement pour Kristina Mladenovic. La Saint-Poloise n’a pas passé les qualifications du simple dames à l’Open d’Australie. Pire: elle est éliminée dès le 2è tour de son épreuve fétiche, le double dames, avec son équipière hongroise Timea Babos, qu’elle retrouvait cette année. De retour en France, Kristina Mladenovic tombait également dès le premier tour du tounoi de Lyon, où elle était invitée cette semaine. Mais elle a bien résisté à la Croate Petra Martic (6-3, 3-6, 5-7). La Nordiste pense être quand même sur la bonne voie, même si les résultats tardent à venir.

Kristina Mladenovic semblait fataliste, sinon abattue, après sa défaite contre Martic, lorsqu’elle est venue en conférence de presse. Aujourd’hui classée 145è joueuse mondiale en simple, elle peine à retrouver son meilleur niveau.

« Martic est une joueuse qui sert bien. Cela s’est joué à peu de chose. Il y a beaucoup de choses positives. Je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup donné dans les moments-clés… A chaud, c’est frustrant de ne pas avoir plus de réussite. Gagner ce match m’aurait fait du bien dans pas mal de choses. Mais ce n’est que le début de saison. C’est mon 2ème tournoi en simple après l’Open d’Australie. »

Vidéo Tennis Actu. Kristina Mladenovic en conférence de presse à l’Open de Lyon.

Un Open d’Australie frustrant

A Melbourne, la Saint-Poloise disputait le tableau des qualifications pour la première fois depuis longtemps. Elle échoue au 3è tour directement qualificatif pour le tableau final face à l’Américaine Volynets, qui parviendra ensuite au 3è tour de l’Open d’Australie.

« C’est un peu dur d’accepter que cela ne passe pas. Mais il n’y a rien d’autre que de continuer sur cette voie-là », poursuit « Kiki ». Elle envisage maintenant de jouer plutôt des challengers WTA afin de marquer des points, et de remonter au classement mondial.

« 150è, ce n’est pas le classement que je mérite. Mais c’est mon classement actuel. Je travaille pour revenir à un meilleur niveau « , conclue dans un sourire Kiki. A 29 ans, la joueuse nordiste se trouve à la croisée des chemins. L’année 2023 risque d’être décisive pour la relance d’une carrière en dents-de-scie.

COUPE DAVIS : UGO HUMBERT REMET LA FRANCE A EGALITE AVEC LA HONGRIE

Ugo Humbert a rempli sa mission en bon soldat (photo FFT)

En même temps que l’Open de Lyon féminin, la Coupe Davis reprenait cette semaine. Pour son premier match en Coupe Davis, Ugo Humbert a remporté un succès épatant face au n°1 hongrois, Marton Fucsovics. Il permet à la France d’égaliser à 1-1 face à la Hongrie après la défaite de Benjamin Bonzi. Samedi sera décisif pour ce match de qualification disputé (presque) selon l’ancienne formule.

Coupe Davis, tour qualificatif, à Tatabánya (Hongrie)

Hongrie-France, 1-1


Vendredi 3 février 2023 
Zsombor PIROS (HUN) b. Benjamin BONZI (FRA) 7/6(4) 6/3
Ugo HUMBERT (FRA) b. Marton FUCSOVICS (HUN) 6/3 6/2

Samedi 4 février 2023 (à partir de 12h00)
MAHUT / RINDERKNECH (FRA) – VALKUSZ / MAROZSAN (HUN), suivi de 
Benjamin BONZI (FRA) – Marton FUCSOVICS (HUN), suivi de
Ugo HUMBERT (FRA) – Zsombor PIROS (HUN) 

Ugo Humbert termine sur un ace
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.