TOUR DE BELGIQUE. LA « DER » POUR CAVENDISH. LE GENERAL POUR EVENEPOEL

Fin du Tour de Belgique avec la victoire de Cavendish
Mark Cavendish triomphe à Beringen (photo David Pintens - la Baloise Belgium Tour)

Fin du Tour de Belgique. Mark Cavendish a remporté la dernière étape. Le Britannique de la formation Deceuninck-Quick.Step s’est imposé devant Tim Merlier et Pascal Ackermann au terme d’un sprint acharné. Remco Evenepoel s’adjuge lui la victoire finale et se succède à lui-même au palmarès.

La cinquième et dernière étape de ce Baloise Belgium Tour est traditionnellement promise aux sprinters. Ce fut encore le cas cette année. Corné Van KesselCyril LemoineRyan KampPiotr Havik et Jordy Bouts se sont glissés dans l’échappée de la journée au cours d’une première heure de course disputée à une moyenne de 50 km/h.

Les fuyards n’allaient cependant jamais être en position de croire réellement en leurs chances de victoire. Emmené par les équipes de sprinters, le peloton contrôlait en effet l’écart en permanence. Celui-ci ne dépassera ainsi par les trois minutes. On notera tout de même l’image inédite d’un Lemoine qui se trompait de route à un rond-point, le Français retrouvant toutefois vite sa place dans l’échappée.

Le train supérieur de la Deceuninck Quick Step

Le regroupement général s’opérait ensuite à dix kilomètres du but. Les différents trains étaient alors déjà en place. Lotto-Soudal pointait alors devant, mis en confiance par les succès de Caleb Ewan les deux jours précédents. Alors qu’il visait la passe de trois à Beringen, l’Australien a cependant perdu la roue de Jasper Debuyst dans la dernière ligne droite et devait finalement se contenter d’une neuvième place sur la ligne.

Le sprint s’est mieux déroulé chez Deceuninck-Quick.Step. Mark Cavendish a bénéficié du travail de l’inévitable Michael Morkov. Le Danois a ainsi parfaitement lancé le sprint, d’assez loin. Le Britannique a fait le reste. De l’autre côté de la route, Tim Merlier est encore parvenu à remonter Cavendish mais le sprinter de la formation Alpecin-Fenix a échoué d’une roue sur la ligne. Pascal Ackermann terminait lui troisième. Les Français Nacer Bouhanni et Bryan Coquard prennent les 5ème et 6ème place.

Le sprinter britannique, qui remplaçait ici Sam Bennett au pied levé, était radieux après cette 5ème victoire de la saison (après les quatre au modeste tour de Turquie). « Après l’occasion manquée à Scherpenheuvel, nous étions déçus, mais Tom Steels (NB son directeur sportif) avait une idée derrière la tête et nous a énormément motivés. L’équipe a fait un travail fantastique. Je ne cours pas souvent avec Morkov, mais quand vous pouvez compter sur lui pour vous emmener, vous savez que vous allez gagner. Avec Lampaert et Keisse en plus de Morkov, c’était un rêve de rouler avec cette équipe cette semaine. »

Evenepoel a tout maîtrisé

Remco Evenepoel était manifestement très heureux de la victoire de Mark Cavendish. « C’était un final très mouvementée, mais je pense que nous avons fait un dernier tour parfait en tant qu’équipe. Nous étions toujours à l’avant. J’ai aussi pu faire ma part du boulot en emmenant les gars. Que Cavendish gagne ensuite est vraiment chouette. Une victoire d’étape supplémentaire et le classement final. Ça ne peut pas être plus beau. »

Remco Evenepoel a dominé ce Tour de Belgique du début à la fin. Le coureur de Schepdaal a pris la tête du général dès la première étape dans les Ardennes flamandes, a remporté sa première victoire depuis son retour dans le contre-la-montre de Knokke-Heist et a facilement contrôlé l’étape ardennaise.

 » Cette victoire signifie beaucoup pôur moi. C’est un signe que je suis de retour à mon meilleur niveau« 

Remco Evenepoel, vainqueur du Tour de Belgique 2021

« Cette victoire finale est très importante pour moi », a déclaré Evenepoel. « Après tout ce qui s’est passé, en sachant d’où je viens, cette victoire fait simplement beaucoup de bien. Cela signifie beaucoup pour moi. C’est un signe que je suis de retour à mon meilleur niveau. Avec cette victoire, je veux aussi remercier tous ceux qui m’ont aidé et soutenu pour revenir ici. Il y a certainement encore une marge de progression, mais j’ai désormais le sentiment que tout ira bien. »

Remco Evenepoel gagne pour la 2ème fois le Tour de Belgique (photo JMD)

Remco Evenepoel et son équipe ont survolé ce Tour de Belgique au relief limité, du début à la fin. Il a lui-même évoqué un parcours sans grandes difficultés. Effectivement, les sprinters ont ainsi remporté 3 des 5 étapes, y compris la plus difficile samedi. Ce qui n’a pas empêché la vieille épreuve d’avoir le meilleur vainqueur possible au palmarès.

Le classement de la 5ème étape

  1. Mark Cavendish (GB – Deceuninck QS) 3h50’31
  2. Tim Merlier (Bel- Alpecin Fenix) à 0 seconde
  3. Pascal Ackermann (All- Borah Hansgrohe) mt
  4. Dylan Groenewegen (PB – Jumbo Visma) mt
  5. Nacer Bouhanni (FRA – team Arkéa Samsic) mt
  6. Bryan Coquard (FRA – B&B Hôtels) mt
La course a manqué de difficultés pour les coureurs (photo (JMD)

Classement général final

  1. Remco Evenepoel (Bel – Deceuninck QS) 11h51’31
  2. Yves Lampard (Bel – Deceuninck QS) à 45 secondes
  3. Gianni Marchand (Bel – Tarteletti Isorex) à 53 sec.
  4. Finn Fisher-Black (NZ – Jumbo Visma) à 1’01
  5. Koen Bowman (PB – Jumbo Vismaà à 1’07.
A propos de JEAN-MARC DEVRED 174 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.