TOUR DE FRANCE : C’ETAIT LE CARNAVAL D’ETE A BINCHE

Tour de France Binche
Une foule énorme à Binche pour voir les coureurs (photo JMD/Sports 5962)

Trois ans après, Binche retrouvait le Tour de France. La cité du Hainaut belge accueillait pour la 2ème fois le départ de la 6ème étape du Tour de France, longue de 220 km jusqu’à Longwy. Après trois jours de folie au Danemark, et deux belles journées dans le Nord, les coureurs évoluaient dans le pays du vélo. Et les Wallons et Flamands mélangés ont fait le carnaval autour de leur héros national, Wout van Aert, vêtu du maillot jaune qu’il va honorer durant une journée incroyable.

Binche est célèbre grâce à son carnaval classé au patrimoine mondial de l’UNESCO avec ses tout aussi réputés Gilles et leurs oranges. La ville est en fête durant plusieurs jours de mars pour ce carnaval. Cette fois, la fête n’a duré qu’une matinée cette journée de juillet. Mais les spectateurs étaient présents par milliers autour des remparts de la ville, et de la longue avenue pavée qui sert de centre-ville. Cela 24 heures après l’étape des pavés très spectaculaire.

Binche un nouveau fief du Tour de France

Ce n’est pas sa cité médiévale qui vaut à Binche son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO… mais son carnaval, où se rassemblent chaque Mardi gras les Gilles, personnages hauts en couleurs rappelant la mainmise espagnole sur la région au XIVe siècle.

L’amateur de cyclisme s’y rend plutôt à l’automne pour assister à la semi-classique Binche-Chimay-Binche (appelée également Mémorial Franck Vandenbroucke). Par ailleurs, la ville a déjà accueilli à plusieurs reprises les championnats de Belgique ainsi que le départ en 2013 et 2017 de La Flèche Wallonne. En 2019, Binche avait également donné le départ d’une étape belgo-française du Tour, remportée à Épernay par Julian Alaphilippe.

Le village-départ auquel seuls ont accès les VIP et une partie des suiveurs était particulièrement animé, plus qu’à Dunkerque ou Lille, pour ce passage du Tour en Belgique. Les invités ont eu droit à une inauguration protocolaire sur le podium du village implanté face à l’hôtel de ville, lieu habituel d’arrivée de la course Binche-Chimay-Binche, organisée en octobre par Jean-Luc Vandenbroucke.

Tour de France Binche
Eddy Merckx a capté l’attention au village-départ (photo JMD/Sports 5962)

Bernard Thévenet et surtout Eddy Merckx, 7 Tours de France à eux deux, sont montés sur le podium jaune aux côtés des élus du secteur. A commencer par le bourgmestre de cette cité de 33 000 habitants, Laurent Devin. Christian Prudhomme, a rappelé combien Binche était un fief du vélo. Le patron du cyclisme chez ASO a aussi remercié le public pour sa ferveur.

Binche et son équipe professionnelle

A l’extérieur du village, les gens se pressaient autour du podium où sont présentées les équipes. La plus acclamée a été Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux. Le team wallon a en effet vu le jour dans cette ville, avec l’entreprise de BTP Wanty Gobert. Au départ, la firme soutenait le vélo club amateur. Depuis, Intermarché WGM est devenu un team professionnel de l’UCI World Tour, la première division mondiale.

C’est pourquoi cette journée était importante pour l’équipe de l’Arrageois Adrien Petit.  » Le début de course sur nos terres va être très important. Il y a du vent et un final très très dur. On va voir comment cela va se passer. Mais ce serait bien d’avoir de l’Intermarché Wanty Gobert aujourd’hui dans l’échappée. »

Adrien Petit au paddock à Binche (photo JMD/Sports 5962)

Hormis les coureurs de l’équipe locale, d’autres coursiers ont été fêtés par le public de Binche. Le plus ovationné est incontestablement Wout van Aert. Le maillot jaune flamand réussit à fédérer les Belges dans ce territoire wallon. Autour de la petite reine, les deux communautés se rejoignent parfaitement. Face à cette ferveur, les coureurs vont se prêter aux selfies, notamment du côté du paddock. Et cela même si le covid incite toujours à la prudence.

Les cafetiers et restaurateurs eux sont contents. La bière coule à flot sur les terrasses malgré le temps gris qui n’était pas celui annoncé. Tout le public se déplace ensuite vers la ligne de départ. Peu après 12 heures, le peloton du Tour de France quitte Binche direction les Ardennes françaises et la Lorraine. C’est le début d’une incroyable étape dont les Binchois se souviendront longtemps (voir encadré).

LE PANACHE DE VAN AERT, LA FORCE DE POGACAR

Wout Van Aert, échappé ici avec Quincy Simmons, est le héros malheureux de la journée (photo Pauline Ballet/ASO)

Cette 6ème étape Binche-Longwy a donné lieu à un scénario incroyable. Elle promettait une explication entre puncheurs, mais aurait pu sourire à un beau groupe d’échappés. C’était en tout cas le plan imaginé par Wout van Aert pour tenter de conserver son Maillot Jaune à Longwy. Mais l’aventure s’est achevée en solo à 11 kilomètres du but, après avoir roulé une grande partie de la journée avec Jakob Fuglsang et Quinn Simmons.

Dans le final, les puncheurs ont bien eu leur match, remporté avec autorité par le coureur le plus complet du moment : Tadej Pogacar n’a laissé aucune chance à ses rivaux en plaçant une accélération foudroyante dans les 250 derniers mètres de la côte des Religieuses. Il remporte ainsi sa 7e étape sur le Tour de France et endosse le Maillot Jaune qu’il retrouve pour s’attaquer demain à l’étape de la Super Planche des Belles Filles.

Classement de la 6è étape

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) les 220 km en 4:27:13
2 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) m.t
3 – GAUDU David (Groupama – FDJ) m.t
4 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) m.t
5 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) m.t
6 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious ) m.t
7 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) m.t
8 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) m.t
9 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) m.t
10 – BARDET Romain (Team DSM) m.t

Tadej Pogacar endosse (déjà) le maillot jaune à Longwy (photo Pauline Ballet/ASO)

Le classement général

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 20:44:44
2 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) + 0:04
3 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:31
4 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) + 0:39
5 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:40
6 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 0:46
7 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 0:52
8 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) + 1:00
9 – BARDET Romain (Team DSM) + 1:01
10 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 1:02

A propos de JEAN-MARC DEVRED 747 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.