TOUR DE FRANCE : PRESENTATION DE LILLE – ARENBERG, L’ETAPE DES PAVES TANT ATTENDUE

Tour de France 5è étape
Florian Sénéchal ici sur les pavés de Cassel figure parmi les favoris de l'étape (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Après le coup de force de Wout Van Aert dans le cap Blanc-Nez, le Tour de France aborde son premier tournant avec la 5è étape. Celle-ci mènera les coureurs de Lille à Arenberg sur 157 km. Un parcours archi-plat, sinon qu’il sera parsemé de 11 secteurs pavés représentant un total de 19,4 km. Les favoris du Tour redoutent tous cette étape qui pourrait faire des dégâts. Tous les documents nécessaires pour suivre la course.

Les coureurs démarreront devant le siège de la Métropole européenne de Lille (MEL). Les premiers kilomètres seront compliqués car tortueux sur un parcours urbain avec de nombreux virages et même, des passages sur les rails du tramway entre Lille, Villeneuve-d’Ascq, Marcq et Mons-en-Baroeul. Pas le parcours le plus touristique de ce Tour…

Un parcours totalement plat, mais avec 11 secteurs pavés @ASO

Ensuite, le peloton passera sur les routes plus campagnardes du Pévèle-Mélantois et du Douaisis, avant d’aborder les premiers pavés à Fressain (km 77,3). Ce sera peut-être le premier tournant de cette 5è étape du Tour de France.

L’itinéraire et les horaires de la 5ème étape, à télécharger sur SPORTS 59/62

Le profil des secteurs pavés

Les 11 secteurs pavés de la 5ème étape sont répartis sur la seconde moitié de course. Il y en aura au total 19,4 km répartis sur environ 80 km. Cela n’a rien à voir avec Paris-Roubaix. D’autant qu’ils seront secs. Mais ils feront certainement mal aux gabarits légers (les grimpeurs), et aux non-spécialistes, ceux qui ne disputent jamais les classiques flandriennes.

L’avis de Cédric Vasseur

Déjà au Danemark, la question revenait régulièrement pour les coureurs: » pensez-vous à l’étape des pavés et la craignez vous ? » Le déroulement des quatre premiers jours de course confirme ce que l’on annonçait: le premier rendez-vous important sera bien la 5ème étape du Tour de France 2022. Selon la formule consacrée, personne ne gagnera le Tour à Arenberg. Mais certains l’auront certainement perdu. C’est ce que nous a confié Cédric Vasseur au départ à Dunkerque mardi.

Cédric Vasseur, le manager de Cofidis, évoque l’étape des pavés

L’équipe Cofidis comptera beaucoup sur Max Walscheid sur cette étape des pavés. Le géant allemand a en effet gagné le Grand Prix de Denain cet hiver. Une course Coupe de France qui empruntait plusieurs tronçons pavés du Tour 2022.

Pour Patrick Lefévère, le patron de l’équipe Quick Step Alpha Vynil,  » ce sont les coureurs qui font la course. Tout le monde sera très nerveux. Là, tu peux perdre le Tour. Pas le gagner mais le perdre. Mais nous avons la chance de n’avoir aucun coureur pour le classement général. Je ne suis pas inquiet. »

 » Je pense qu’il y a des coureurs qui vont mal dormir cette nuit »

Florian Sénéchal

Néanmoins, son équipe est armée pour gagner cette étape avec des Flandriens comme Yves Lampaert, Kasper Asgreen et surtout Florian Sénéchal, l’invité de la dernière heure. Le nouveau champion de France attend impatiemment cette étape, même s’il ne veut pas trop en dire.  » « Vu comment c’était nerveux aujourd’hui (mardi), je pense que ça va être encore plus nerveux et chaotique. J’ai hâte d’y être, mais je pense qu’il y a des coureurs qui vont mal dormir cette nuit… C’est excitant mais après, je sais qu’il va y avoir pas mal de chutes. Il faut aussi avoir de la chance et courir devant. On va voir avec Lampaert et Asgreen. Moi, je me sentais super bien aujourd’hui (mardi) et que j’aurais les mêmes jambes demain (mercredi). »

Tour de France 5è étape
Max Walscheid fait partie des favoris de la 5è étape (photo JMD/Sports 5962)

Pour Guillaume Martin, le leader de Cofidis, » ce sont plus les chutes en amont qui font peur que les pavés eux-mêmes. J’ai reconnu l’étape à l’entraînement et ça se passait bien. Je n’ai donc pas d’appréhension particulière… Je vais sans doute perdre un petit peu de temps, mais ce n’est pas très grave. L’essentiel c’est d’arriver en montagne en pleine possession de mes moyens. »

Départ de la 5ème étape: 13h35. Arrivée prévue aux alentours de 17h30

A propos de JEAN-MARC DEVRED 912 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour de France Simon Clarke le roi des pavés

Les commentaires sont fermés.