VOILE: THOMAS RUYANT A REMIS SON BATEAU A L’EAU AVANT SA VENUE A DUNKERQUE

Thomas Ruyant 2022
Thomas Ruyant et LinkedOut à la base nautique de Lorient (photo Jean-Marie Liot/TR Racing)

La saison de course au large vient de commencer avec les 1000 Milles des Sables (voir ci-dessous). Les monocoques IMOCA n’y sont pas. Néanmoins, Thomas Ruyant a remis à l’eau son voilier LinkedOut, mardi à Lorient. Après un chantier d’optimisation de quelques mois, le foiler est prêt pour une nouvelle saison de navigation. Thomas Ruyant est impatient de retrouver la mer et viendra en escale à Dunkerque. Il attaquera ensuite la saison 2022 après une année 2021 riche en enseignements et couronnée d’une magnifique victoire sur la Transat Jacques Vabre.

Avant d’attaquer la compétition avec la Guyader Bermudes, du 8 au 12 mai, le Dunkerquois tiendra une promesse. Présenter son voilier « LinkedOut » et son équipe à ses supporters de la Cité Corsaire.

Thomas Ruyant et son voilier à foils « LinkedOut » seront à Dunkerque les 28, 29, 30 avril et 1er mai.  Le marin présentera donc aux Nordistes son monocoque, son équipe et son défi multidimensionnel sportif, solidaire, technologique et culturel.

Des visites scolaires, de nombreuses animations et des sensibilisations… seront proposées autour de cette venue alors que le voilier pour l’Inclusion, accéléré par Advens, sera amarré le 30 avril et le 1er mai au bassin de la Marine au cœur de la cité du corsaire Jean Bart.

Le programme de Thomas Ruyant à Dunkerque

Jeudi 28 avril : Navigations à Dunkerque
 
Vendredi 29 avril 
09H00 – 17H00  Accueil des scolaires – IMOCA dans le Bassin de la Marine  
18h30 : Diffusion du Film : « Thomas Ruyant : A la conquête du Vendée Globe » au studio 43 
19h45 – 20h30 : Echange et Q&A avec Thomas Ruyant à la suite de la diffusion 
 
Samedi 30 avril :  
10h00 – 18h00 —> 
– Village sensibilisation inclusion et cybersécurité 
– Visite de l’IMOCA 
– Rencontre avec Thomas Ruyant / séance dédicace 
– Animations (essais et régate sur le plan d’eau du Bassin de la Marine) 
 
16h30 : Remise des prix de la régate  
19h30 : Soirée supporter – organisée par les Corsaires 
 
Dimanche 1er mai 
10h00 – 16h00 —> 
– Village sensibilisation inclusion et cybersécurité 
– Visite de l’IMOCA 
– Rencontre avec Thomas Ruyant / séance dédicace 
– Animations (essais et régate sur le plan d’eau du Bassin de la Marine) 
 
Billetterie : https://my.weezevent.com/visite-imoca-linkedout
 
Cinema : Réservation conseillée au 03 28 66 47 89 ou contact@studio43.fr

Une dernière saison sur le 1è LinkedOut

Après cette escale sentimentale à Dunkerque, Thomas Ruyant et son équipe se rendront à Brest pour prendre le départ de la 3ème Guyader Bermudes 1000 Race. Ce sera le premier rendez-vous de la classe IMOCA en 2022. 24 skippers, dont Thomas, sont engagés dans ce qui ressemblera à un avant-goût de la Route du Rhum 2022.

Pour Thomas, ce sera aussi la dernière saison disputée sur l’actuel monocoque, en attendant la sortie des chantiers du nouveau foiler construit à Port-la-Forêt.

Les Nordistes pourront voir de près le voilier vainqueur de la Transat Jacques Vabre, dans la classe IMOCA, alors que la compétition a démarré dans d’autres catégories. C’est le cas pour les Ocean Fifties (multicoques de 50 pieds) aux Sables d’Olonne.

SAM GOODSCHILD REMPORTE LES 1000 MILLES DES SABLES

L’Américain Sam Goodschild vainqueur de la 1è course de la saison aux Sables d’Olonne (photo Vincent Olivaud/1000 Milles des Sables)

Ce mardi 12 avril à 16h50, Sam Goodchild a bouclé les 1000 milles du parcours de la 2e édition de la 1000 Milles des Sables après un peu plus de trois jours de mer, terminant ainsi premier dans la catégorie des Ocean Fifty. Le skipper de Leyton qui s’est installé aux commandes de la flotte peu après le passage de la bouée BXA au lendemain du départ, a fait preuve d’une belle maîtrise sur l’ensemble de la course.

Cette course de multicoques a été marquée par ailleurs par les abandons de Sébastien Rogues (Primonial) et d’Erwan Le Roux (Koesio) mais aussi et surtout par le chavirage d’Armel Tripon au large des côtes galiciennes. Le Britannique, qui s’était déjà illustré lors de la première édition en 2018 en terminant deuxième chez les Class40, a, dans tous les cas, fait forte impression pour une toute première confrontation en solitaire à bord de son trimaran, confirmant ainsi qu’il sera l’un des hommes à battre lors de la prochaine édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, épreuve à laquelle il est aujourd’hui désormais qualifié.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.