VOLLEY-BALL : LES CHAMPIONS OLYMPIQUES TOMBENT DE HAUT A ORLEANS

Volley-ball France-Argentine
Les Nordistes Chinenyeze (1) et Louati (19) n'ont pu éviter la défaite des Bleus (photo Philippe Montigny/FFVB)

L’équipe de France s’est inclinée mercredi soir en quatre sets face à une solide Argentine (25-22, 24-26, 20-25, 20-25) à l’occasion de son premier match de la poule 4 de la Ligue des Nations de Volley au CO’Met d’Orléans. Les Bleus tenteront de se reprendre vendredi soir face à Cuba.

La Ligue des Nations rassemble chaque année les 16 meilleures équipes mondiales masculines de volley-ball. Elle se dispute sous forme de plusieurs tournois de part le Monde. Lors de la première phase à Nagoya, au Japon, avec une équipe bis rajeunie, l’équipe de France retrouvait ses champions olympiques pour la 2ème étape à Orléans.

Exit les jeunes comme les Tourquennois Thibaut Loubeyre et Simon Roehrig. Les tauliers étaient de retour avec notamment le Dunkerquois Barthélémy Chinenyeze et le Tourquennois Yacine Louati qui rejoignaient le central du Tourcoing LM Daryl Bultor.

Une bonne entame de match

L’équipe de France espérait s’offrir une victoire face à l’Argentine, autre nation majeure du volley. Malheureusement, les Bleus se sont en effet inclinés en quatre sets à l’issue d’une rencontre qui avait pourtant bien commencé. Le premier set aura vu les hommes d’Andrea Giani bien entrer dans le match, avec une réception solide et de la percussion en attaque, grâce notamment au tandem Stephen Boyer (15 points sur l’ensemble du match)-Kevin Tillie (13 pts), ce qui leur a permis d’empocher cette première manche (25-22).

Le deuxième set sera très serré, avec deux premiers breaks français. Les Argentins réussissent à recoller à chaque fois, puis à prendre l’avantage en entrée de money-time (20-22). Les Bleus reviennent à leur tour, grâce notamment à une bonne fin de set de Yacine Louati (23-23). Mais Stephen Boyer manque de peu d’offrir une balle de set à la France en sortant son attaque à 24-24. L’Argentine égalise dans la foulée à une manche partout (24-26).

Sans doute un tournant du match car derrière, les champions olympiques ne parviennent pas à contrôler les services adverses. Notamment ceux du Tourangeau Luciano Palonsky (16 points sur le match), mais également à se défaire de la pression au contre du central Agustin Loser (15 points, 11/15 en attaque, 4 blocs), et en attaque du deuxième pointu Pablo Kukartsev, auteur d’une bonne entrée (9 points).

Le TLM très présent

Ce match France-Argentine de volley avait d’ailleurs une forte coloration tourquennoise avec, hormis la présence de Bultor et Louati côté français, celle des trois anciens joueurs du TLM Matias Sanchez, Agustin Loser et Luciano Palonsky; et celle des nouveaux Matias Giraudo (passeur) et Pablo Kukartsev (pointu), côté argentin.

Eprouvés physiquement, les Bleus, dont une bonne partie disputaient leur premier match de la saison internationale, ont peu à peu baissé de pied pour perdre finalement les deux derniers sets de cinq points (20-25, 20-25). L’Argentine remporte sa quatrième victoire (sur six matchs) sur cette Volleyball Nations League 2023.

La balle de match sur le service de Barthélémy Chinenyeze

Avec un succès pour quatre défaites, la France est en retard sur son tableau de marche si elle veut espérer se qualifier pour le Final 8 de Gdansk (17-23 juillet). Elle devra battre Cuba vendredi avec le soutien du public orléanais.

Les réactions

Andrea Giani, entraîneur de l’équipe de France : « Dans la deuxième partie du match, nous avons fait des fautes au service, les joueurs m’ont dit qu’ils avaient manqué de lucidité à cause de la fatigue dû à leur manque de rythme. Maintenant, il faut enchaîner les matchs pour trouver ce rythme, j’avais demandé aux joueurs six victoires sur les huit derniers matchs, le prochain va être important. »

Jenia Grebennikov, libéro de l’équipe de France : « On gagne le premier set avec une sorte d’euphorie de commencer la compétition pour certains. Je pense qu’on aurait pu remporter le deuxième et peut-être clôturer le match, et finalement, on perd 3-1 contre des Argentins qui jouent très bien les deux derniers sets. »

Antoine Brizard, passeur et capitaine de l’équipe de France : « Je pense qu’on s’est un peu écroulés physiquement, on a manqué de lucidité, on a fait beaucoup de fautes à l’attaque et au service, ça ne nous ressemble pas trop, on s’est pas mal fait dominer sur ces deux sets au service/réception. On savait que ça allait être dur physiquement, qu’on allait souffrir, pas de surprise là-dessus, on est encore en phase de travail. »

Volley-ball France-Argentine
Le public d’Orléans a vibré mercredi soir (photo Philippe Montigny/FFVB)

Les joueurs sélectionnés pour l’étape VNL à Orléans

Liberos : Jenia Grebennikov (St-Pétersbourg, RUS), Benjamin Diez (Tours, FRA)

Passeurs : Kellian Motta Paes (Paris, FRA), Antoine Brizard (Piacenza, ITA)

Pointu : Jean Patry (Milan, ITA), Stephen Boyer (Wegiel, POL)

Réceptionneur-attaquants : Kévin Tillie (Varsovie, POL), Trevor Clevenot (Wegiel, POL), Yacine Louati (Fenerbahçe, TUR), Timothée Carle (Berlin, ALL)

Centraux : Quentin Jouffroy (Narbonne, FRA), Daryl Bultor (Tourcoing, FRA), François Huetz (Nantes, FRA), Barthélémy Chinenyeze (Civitanova, ITA)

Présence des joueurs suivants en reprise : Benjamin Toniutti (Wegiel, POL) et Nicolas Le Goff (Montpellier, FRA)

Entraîneur: Andrea Giani

Infos FFVB/Agence Blanco Negro

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1578 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Volley France Argentine 1-3 à Orléans

Les commentaires sont fermés.