ATHLETISME : HAPPIO ET BELOCIAN PASSENT LES OBSTACLES AUX MONDIAUX DE BUDAPEST

Mondiaux d'athlétisme
Sasha Zhoya et Wilhem Belocian (ici à Albi) se sont qualifiés pour les 1/2 finales du 110m haies (photo KMSP/FFA)

Six Nordistes participent actuellement aux championnats du Monde d’athlétisme à Budapest. Hormis le Boulonnais Jimmy Gressier, 5 coureurs du Lille Métropole Athlétisme sont sélectionnés. Les hurdlers William Happio et Wilhem Belocian étaient les premiers à entrer en lice ce dimanche, lors de la 2è journée de ces Mondiaux d’athlétisme. Débuts réussis puisqu’ils se sont qualifiés tous les deux pour les demi-finales du 400m haies et du 110m haies.

On attendait les séries du 110m haies avec impatience ce dimanche, lors de la 2ème journée des Mondiaux d’athlétisme à Budapest. Les trois Français engagés figurent en effet dans l’élite mondiale. A commencer par le Guadeloupéen du LMA Wilhem Belocian. Celui-ci remporte en patron la 2è série au couloir 8, en 13’’31. « Le principal est fait. Les sensations étaient bonnes, même si la chaleur use un peu », soulignait le licencié lillois. « La piste renvoie bien, même si elle était un peu plus molle que vendredi à cause de la météo. J’ai pris du plaisir. J’étais souriant au départ, ce qui est bon signe. Maintenant, place à la récup’ pour faire le maximum de jus. Je vais kiffer en demi-finales. »

Les deux autres Français, Sasha Zhoya, et Just Kwaou-Mathey se sont également qualifiés pour les demi-finales du 110m haies qui auront lieu lundi en début de session.

Ce lundi, Belocian s’alignera dans la demi-finale 3, à 20h21. En espérant le retrouver un peu plus tard en finale (21h40), où tous les espoirs sont permis, y compris le podium.

Happio se paye Warholm

Autre qualification, avec la manière, lors de cette 2è journée des Mondiaux d’athlétisme: celle de Wilfried Happio sur le 400m haies. Quatrième l’an passé aux Mondiaux de Eugene (USA), le hurdler lillois a en effet remporté sa série en 48″63. Happio se permet même de devancer le Norvégien Karsten Warholm. Mais le champion olympique et champion du monde a totalement relâché en fin de course, se contentant d’assurer sa qualification en 48″76.

« C’était important pour moi de bien entrer dans le championnat, de montrer que j’étais là« , déclarait ensuite Happio sur le site de la FFA.  » Il ne faut pas me laisser une porte entrouverte car je vais m’y glisser. C’est bien pour la confiance (de gagner la série) et c’est bien aussi pour les doutes des adversaires, car ils se disent que je ne vais pas me laisser faire. J’ai rempli les critères pour avoir un bon couloir en demi-finales. Je me sens en forme. Je n’ai pas vomi donc ça veut dire que je n’ai pas tout donné (rires). Techniquement, je suis bien. Je sens que je peux partir encore plus vite demain. »

Esther Turpin termine quand même

L’autre Français Ludwy Vaillant s’est également aisément qualifié pour les demi-finales en terminant 2è de sa série en 48″27. Cela promet pour la suite avec les deux grands rivaux qui disputeront également les demi-finales ce lundi. Happio sera dans la 3è demi-finale qui partira à 19h53.

On notera aussi le panache de l’ancienne arrageoise Esther Condé-Turpin dans l’heptathlon. Malgré son zéro au saut en longueur, la championne de France termine 2è de sa série sur 800m. Avec 5 266 points, elle doit ainsi se contenter de la 18è place. « Cela n’était pas possible d’abandonner. Je me suis entraînée pour ça. Je devais aller jusqu’au bout. En plus, je savais que j’étais bien sur 800 m. J’avais envie de courir. Je me fais coiffer à la fin, mais je suis contente de ma course et de finir comme ça. C’était bien de finir sur cette note. »

La Réunionnaise donne d’ores et déjà rendez-vous l’an prochain. Avec le ferme espoir d’aller à ses premiers Jeux Olympiques à Paris.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1624 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.