ATHLETISME : LE GRAND CHELEM DU SPRINTER LILLOIS JEFF ERIUS

Jeff Erius LMA
Jeff Erius remporte le 60m devant Michaël Zézé (photo KMSP/FFA)

La nouvelle recrue du Lille Métropole athlétisme (LMA), Jeff Erius est devenu champion de France en salle du 60m en battant son record de France junior. Le jeune sprinter se qualifie ainsi pour les prochains championnats d’Europe indoor. Avec lui, 4 autres Nordistes sont montés sur le podium lors de la première journée des championnats de France qui ont lieu ce week-end à Aubière, près de Clermont-Ferrand.

C’était pluie de performances, ce samedi sur la piste flambant neuve du Stadium Jean-Pellez, théâtre des Championnats de France Elite indoor, tout au long de ce week-end. Dès le premier jour de compétition, quatre hurdleuses ont ainsi couru leur 60m haies en moins de 8’’. Au premier rang d’entre elles, Laeticia Bapté a conservé son titre après avoir porté son record à 7’’90 en séries. La combinarde Léonie Cambours, la perchiste Margot Chevrier, le sprinter Jeff Erius et les sauteuses en hauteur Solène Gicquel et Nawal Meniker ont également profité de l’atmosphère particulièrement compétitive de l’agglomération clermontois.

Jeff Erius (LMA) a donc fait tomber par deux fois la marque de référence du 60 m juniors, ce samedi. Déjà codétenteur de ce record national avec Christophe Lemaitre en 6’’64, Jeff Erius l’a raboté de deux centièmes en deux temps : 6’’63 en série, puis 6’’62 en finale, pour aller remporter son premier titre national Elite. Une suite logique après les meetings de Paris et Liévin, auxquels il participait la semaine dernière.

Le sprinter de Lille Métropole Athlétisme courrait après depuis plusieurs semaines, mais il galérait, selon ses propres termes. «Il fallait juste le temps que je me règle, et c’est sorti aujourd’hui. Je suis parti du principe qu’en championnats, le chrono n’importait pas, que seule la place était importante. C’est finalement ça qui m’a aidé à me concentrer sur la course ». Un chrono qui lui permet en outre d’obtenir son billet pour les Europe d’Istanbul dans quinze jours.

Ilionis Guillaume championne de France au triple saut

Après Jeff Erius, Le LMA obtient un second titre lors de cette première journée des championnats de France. Ilionis Guillaume gagne le triple saut féminin avec un triple bond à 13m48. La Lilloise précède Clémence Rougier (13m24), et l’Amiénoise Amita Ndiaye (13m00).

Petite déception en revanche pour le LMA dans le 60m haies féminin. Avec quatre filles sous les 8’’ dès les séries, et donc sous les minima européens, la finale du 60 m haies a commencé un peu plus tôt que prévu, au moins dans les têtes.

Sur la ligne de départ, Laeticia Bapté se présentait avec le statut de double tenante du titre, et avec la confiance gonflée d’un record porté à 7’’90 lors de sa première course de l’après-midi. Mais avec Cyrena Samba-Mayela, la championne du monde de la spécialité, à ses côtés, le défi était de taille, sans compter Judy Chalcou et Solenn Compper, toutes les deux néo-membres du club des moins de 8’’. « Je suis très fière de moi, le travail paie, se réjouissait-elle à l’arrivée, au terme d’une finale remportée en 7’’95. Je savais que j’allais devoir me battre pour être récompensée. Mon départ était moins bon que lors de la série, mais la niaque et l’envie ont fait la différence sur la fin de la course. J’arrive à être présente quand ça compte, donc ça me rassure pour les championnats d’Europe ».

Deuxième en 7’’98, Cyrena Samba-Mayela (Lille MA) devrait se rendre en Turquie dans quinze jours avec la même idée en tête. « Les jambes n’étaient pas là aujourd’hui, je n’ai pas su faire sans, soufflait-elle. Cela ne change pas mon objectif, qui est de gagner les championnats d’Europe. »

Dehaynin et Denissel sur le podium

La 3ème place en revanche de Alix Dehaynin au saut à la perche constitue une réelle satisfaction. C’est le premier podium de la jeune perchiste lilloise. Avec un saut à 4m40, Alix est battue pour la 2ème place aux nombre d’essais par Ninon Chapelle (4m40). Le titre revient à la Niçoise Margot Chevrier (4m61).

La dernière médaille nordiste revient à l’expérimenté Simon Denissel. Le Catésien termine 2ème du 3 000m en 7’58″22. A l’attaque dans le dernier tour, Denissel est finalement repris par le Berrichon Bastien Augusto, vainqueur en 7’58″22. On notera aussi la 2ème place sur le 3 000m féminin de l’Amiénoise Aude Clavier (9’13″51), battue par la favorite Alice Finot (9’03″08).

Avec 2 médailles d’or, 2 d’argent et une de bronze, la délégation nordiste a bien entamé ces championnats de France en salle. Elle espère poursuivre sur sa lancée lors de la seconde journée.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1510 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.