ATHLETISME : HUGUES FABRICE ZANGO S’IMPOSE AU MEETING DE PARIS INDOOR

Meeting Paris indoor 2023
Le Béthunois Hugue Fabrice Zango remporte le triple saut à Bercy (photo KMSP/FFA)

Quelques jours avant Liévin, l’Accor Arena de Bercy accueillait le meeting de Paris indoor 2023. Plusieurs athlètres régionaux participaient à cette réunion axée sur le sprint et les concours. Le Burkinabé d’Artois Athlétisme, Hugues Fabrice Zango remporte le triple saut (17m43) et reste le meilleur performer mondial de la saison. Les athlètes du LMA Cyrena Samba-Mayela (60m haies) et Jeff Erius (60m) parviennent chacun en finale dans un plateau relevé.

Beaucoup de monde samedi soir à Bercy (8 120 spectateurs exactement) pour l’athlétisme. Vu la taille réduite de la salle, pas de piste extérieure et donc pas de courses supérieures à 60m. Avec en plus deux sautoirs pour la perche et le triple saut. Malgré ce programme réduit, le public a eu droit à un vrai spectacle avec des performances de haut-niveau.

Troisième succès à Bercy pour Zango

Pour sa troisième apparition au Meeting de Paris Indoor, le médaillé mondial Hugues-Fabrice Zango a ainsi signé une troisième victoire de rang en ce 11 février 2023. S’il n’a pas battu le record d’Afrique, contrairement à ses deux premières à l’Accor Arena, le Burkinabé de l’Artois Athlétisme a tout de même signé un concours solide pour s’imposer avec 17,43 m, devant le Cubain Lazaro Martinez (17,24 m). Ses compatriotes ont dominé le concours féminin, achevé sur un doublé : Liadagmis Povea l’a emporté avec 14,26 m, soit un nouveau record du meeting, et huit centimètres de marge sur Leyanis Perez Hernandez.

« J’ai réalisé mes 17m43 rapidement, sans grande qualité technique »

Hugues-Fabrice Zango, Artois Athlétisme

« A chaque fois que je viens ici, l’ambiance est magique« .« , explique le Béthunois d’adoption. « Ça faisait trois ans que je n’avais pas sauté ici, et le public était encore très présent. J’étais venu avant tout pour gagner, parce qu’avec le champion du monde en titre et le dernier vainqueur de la Diamond League, ce n’était pas fait d’avance. Je pensais que le record du Meeting allait être battu, et j’étais prêt à répondre à tout. J’ai réalisé mes 17,43 m un peu rapidement, sans grande qualité technique, donc c’est prometteur pour la suite. Cela faisait longtemps que je n’avais pas gagné de concours, et je viens d’en gagner trois de suite depuis le début de la saison. Ça fait du bien. »

La Lilloise Cyrena Samba-Mayela (au centre) termine 5ème du 60m haies (photo KMSP/FFA)

Deux sociétaires du Lille Métropole Athlétisme (LMA) sont aussi parvenus en finale de leur épreuve. La championne du Monde Cyrena Samba-Mayela a un peu déçu dans le 60m haies remporté par la Néerlandaise Nadine Visser (7″86). La Lilloise classe 5ème en 7″98, juste devant Laëtitia Bapté (8″03), vainqueure il y a un an au meeting de Liévin. Avant, Cyrena avait remporté sa série en 7″90.

La régularité de Jeff Erius

Sur le 60m masculin, le jeune Jeff Erius termine 2ème de sa série en 7″70 et se qualifie pour la finale. Dans cette finale, Méba Mickaël Zézé s’est emparé de la troisième place en signant son meilleur chrono de la saison (6’’66), au terme d’une course remportée par le Kenyan Ferdinand Omanyala (6’’56). Sixième, Jeff Erius  peut quant à lui se satisfaire de sa régularité en ce début de saison hivernale, avec une nouvelle course conclue dans ses standards actuels : 6’’70.

Sur le 60m féminin du meeting de Paris indoor 2023, la Luxembourgeoise du RC Arras, Patrizia van der Wecken prend la 6ème place en 7″37.

Le jeune Lillois Jeff Erius (2ème en partant de la droite) se classe 6ème du 60m

Parmi les autres temps forts de la réunion, on notera le saut à la perche féminin. La plupart des concurrentes participaient ainsi deux semaines auparavant au concours Perche en Or à Roubaix. Vainqueure au Stab Vélodrome, la Slovène Tina Sutej récidive à Bercy.

Comme Zango, Tina Sutej est souvent apparue en compétition en France ces dernières années, notamment sur le Perche Elite Tour. Mais bizarrement, la perchiste slovène n’avait jamais sauté à Paris, ni en salle, ni en plein air. Cependant, elle n’a pas tardé à trouver ses repères, et a rapidement fait monter la barre, tout comme la Canadienne Alysha Newman et la Finlandaise Wilma Murto. Elle a finalement pris le meilleure sur ses rivales en s’affranchissant de la barre placée à 4,78 m, et ce dès sa première tentative.

PML donne rendez-vous à Liévin

Dans le même concours, Marie-Julie Bonnin (Stade Bordelais) a pris la quatrième place comme à Roubaix, en égalant son record en salle, 4,45 m. « C’est la plus belle compétition que j’ai pu disputée jusqu’ici, celle où j’ai eu les meilleures sensations, savourait-elle. L’été dernier, je faisais de petites compétions. Maintenant, il faut que j’apprenne à sauter avec des filles qui vont haut. Le show comme ça, c’est tout ce que j’aime. Toutes ces personnes sont derrière moi, alors qu’il y a quelques années, c’était moi qui courais derrière les célébrités. Je repars d’ici avec le cœur rempli d’amour. » Ninon Chapelle (EA Cergy Pontoise) a franchi 4,35 m mais a buté sur la barre située dix centimètres plus haut. 

Pascal Martinot-Lagarde a mis l’ambiance dans les tribunes et sur la piste de l’Accor Arena, en se classant troisième du 60 m haies en 7’’53, son meilleur chrono de la saison. Une course remportée par le Suisse Jason Joseph en 7’’48, record national et du meeting.

Arrivé dans la capitale avec un meilleur chrono en 7’’63, le Français donne rendez-vous au meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais. « Je ne m’attendais pas spécialement à ce que le chrono descende maintenant, confie-t-il. Je pensais plutôt que ça serait le cas à Liévin (mercredi 15 février, NDLR). Le pic de forme est prévu pour plus tard. »

Infos Blanco Negro/FFA

Les résultats du meeting de Paris indoor 2023

  • Perche Dames: Tina Sutej (Slovénie) 4m78
  • Triple saut Dames: Liadagmis Povea (Cuba) 14m26
  • Triple saut Messieurs: Hugues-Fabrice Zango (Burkina-Faso) Artois Athlétisme 17m43
  • 60m féminin: Kayla White (USA) 7″13
  • 60m masculin: Ferdinand Omanyala (Kenya) 6″56
  • 60m haies Dames: Nadine Visser (Pays-Bas) 7″86
  • 60m haies Messieurs: Jason Joseph (Suisse) 7″48

JIMMY GRESSIER REPREND LE RECORD D’EUROPE DU 5 KM

Jimmy Gressier remporte le 5 km Herculis à Monaco avec un chrono record (photo Monaco Run)

Il y a trois ans, Jimmy Gressier établissait le record d’Europe du 5 km sur route à Monaco. Après l’avoir perdu, le Boulonnais l’a repris au même endroit, ce dimanche 12 février à la Monaco Run. L’épreuve phare le 5km Herculis, a vu le triomphe du Nordiste en 13mn12. Une performance énorme pour l’athlète qui rentre tout juste d’un stage au Kenya.

Grâce à ce chrono, Gressier récupère le record d’Europe pour 2 petites secondes à l’Italien Yemaneberhan Crippa. Un record qu’il avait déjà eu en sa possession de 2020 à 2022 après sa performance sur le Monaco Run 2020 (13:18). Dominic Lobalu (13:24) et Oscar Chelimo (13:32) complètent le podium.

Cependant, le Boulonnais ne participera pas mercredi au meeting de Liévin, car il pépare le semi-marathon de Paris.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Meeting de Liévin record du monde sur 3 000m
  2. Jeff Erius LMA champion de France du 60m

Les commentaires sont fermés.