AUTOMOBILE : ADRIEN FOURMAUX FORFAIT AU RALLYE DE L’ACROPOLE

Rallye Acropole Fourmaux
Adrien Fourmaux au paddock lors du rallye d'Ypres (ohoto JMD/Sports 5962)

Le pilote de Seclin Adrien Fourmaux ne participera pas au rallye de l’Acropole en Grèce, prochaine manche du championnat du Monde des rallyes WRC (8-11 septembre). La nouvelle est tombée un peu brutalement mercredi après-midi. Mais elle n’a pas vraiment surpris. Après une nouvelle sortie de route au rallye d’Ypres dimanche, le Nordiste semble un peu sur la sellette au sein de l’écurie britannique M-Sport. Apparemment, sa Ford Puma Rally1 ne pourra pas être réparée à temps pour le rallye de Grèce.

Sur la route du Westhoek, Adrien Fourmaux est sorti pour le 5ème fois de la route depuis le début de la saison. Et il a de nouveau fortement endommagé sa voiture, alors qu’il figurait à la 5ème place du classement. A quelques kilomètres de la fin…

Le rallye Acropole trop court pour Fourmaux

Celle-ci ne pourra apparemment pas être réparée pour le 8 septembre. C’est la raison officielle communiquée par M-Sport. L’arceau de sécurité est touché, ce qu’a confirmé le team manager Richard Millener. Adrien a été le premier à l’annoncer sur les réseaux sociaux.

Au même moment, dans un autre tweet, Le Seclinois remerciait le patron de l’écurie Malcolm Wilson et l’ensemble du team « pour la confiance et la patience qui me sont accordées, avec pour seul objectif de leur prouver qu’ensemble, nous pouvons faire de grandes choses. » Il confirmait également qu’il irait quand même avec son co-pilote Alexandre Coria en Grèce pour effectuer les reconnaissances. Visiblement, il y avait une volonté de ne pas dramatiser la situation après la déroute de Ford au rallye d’Ypres.

Quand la nouvelle est tombée, les media spécialisés en rallye ont tout de suite évoqué une mise à l’écart du Français. Et une crainte sur la suite de la saison. La question sur son avenir dans l’écurie lui avait été posée en conférence de presse avant le rallye d’Ypres. Adrien Fourmaux avait alors botté en touche.

Vidéo SPORTS 59/62. Adrien Fourmaux avant le rallye d’Ypres, le 17 août.

Stop ou encore ?

Ce qui est sûr c’est qu’au rallye de l’Acropole, M-Sport voulait engager 6 voitures (!), avec les trois titulaires Graig Breen, Gus Greensmith et Adrien Fourmaux. Mais aussi pour les trois « pigistes » Sébastien Loeb (seul vainqueur de l’écurie au Monte-Carlo en janvier), Pierre-Louis Loubet et Jari Huttunen. Donc pas de voiture de réserve pour notre Nordiste.

Mais s’il n’est pas sanctionné pour ce nouvel abandon dû à une faute de pilotage manifeste (Adrien était également malade dimanche), on peut se demander si l’un des trois pilotes supplémentaires ne pourrait pas lui prendre sa place pour les derniers rallyes de la saison.

Quelles décisions va prendre le team manager Malcolm Wilson dans les prochaines semaines ? (photo JMD/Sports 5962)

Sébastien Loeb est en effet le seul à avoir gagné cette année. Et le Corse Loubet a été plus performant que Fourmaux en moins de courses. Au classement général du championnat, il pointe en 14è position avec 18 points. Alors que le Lillois est 16è avec seulement 9 points (et dernier des pilotes officiels WRC).

On sait aussi que l’Irlandais Greg Breen est contesté dans son rôle de n°1 qu’il a du mal à assumer. C’est pourquoi la rumeur annonce des contacts de M-Sport avec l’Estonien Ott Tänak, un peu en froid avec son écurie Hyundai, malgré ses deux succès consécutifs en Finlande et en Belgique.

C’est pourquoi on suivra de près la prestation des cinq pilotes Ford au rallye de l’Acropole. L’avenir de Adrien Fourmaux en WRC pourrait s’y jouer, sans qu’il ait la possibilité de participer.

Classement du championnat du Monde WRC

1Kalle Rovanperä17293030142530235    203
2Ott Tänak052210250152727    131
3Elfyn Evans401319318221522    116
4Thierry Neuville1121151351512113    106
5Takamoto Katsuta41481291511811    92
6Craig Breen151144188040    64
7Esapekka Lappi1502101515    57
8Sébastien Loeb2708    35
9Dani Sordo1915    34
10Sébastien Ogier19015    34
A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.