AUTOMOBILE : ADRIEN FOURMAUX REVIENT EN WRC AVEC UN PROGRAMME COMPLET

Rallye d'Ypres 2023 Adrien Fourmaux
Adrien Fourmaux vainqueur tranquille du rallye d'Ypres (photo JMD/Sports 5962)

C’est sans doute le plus beau cadeau de Noël que pouvait espérer Adrien Fourmaux. Le pilote de Seclin revient cette année dans le championnat du Monde des rallyes WRC (le top mondial). Il retrouvera la Ford Puma Rally1 pour un programme complet parmi l’élite. L’écurie britannique M-Sport lui conserve en effet sa confiance. Le team Ford privé aura d’ailleurs l’accent français en 2024 puisque le second pilote officiel sera le Wallon Grégoire Munster. Après une saison réussie en 2023 en WRC2, le rallyman nordiste compte bien exploiter cette 2ème chance dans la F.1 du rallye. Adrien Fourmaux sera d’ailleurs le seul pilote français à disputer la totalité des manches du championnat WRC.

L’écurie M-Sport hésitait à repartir en WRC. Finalement, elle y sera bien en 2024. Mais avec un changement total de pilotes. L’Estonien Ott Tanäk repart chez Hyundai après une saison et deux victoires. Le Français Pierre-Louis Loubet n’est pas reconduit, faute de résultats. Le team britannique donne sa chance à ses deux jeunes loups qui conduisaient en 2023 en WRC2, le Français Adrien Fourmaux (28 ans) et le Belge Grégoire Munster (25 ans), qui courre sous licence luxembourgeoise.

A trois jours de Noël, ce choix fait l’effet d’un magnifique cadeau pour Adrien Fourmaux. Après son abandon prématuré au Japon, une certaine incertitude planait en effet sur son avenir. Et ce malgré une saison très probante en WRC2 au volant de la la Ford Fiesta R2. Adrien avait gagné en effet le rallye de Finlande dans la catégorie, ainsi que le titre national … en Grande-Bretagne, en remportant toutes les courses, dont le prestigieux rallye d’Ypres; l’épreuve de chez lui ou presque.

Adrien Fourmaux seul Français en WRC

Si bien qu’il annonçait la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux le 22 décembre.  » Vous avez vu que le Père Noël est passé en avance avec l’annonce de cette semaine. Vous ne pouvez pas imaginer comment je suis content de revenir dans la catégorie reine. Il faut toujours croire en ses rêves ! « 

En 2024, Adrien Fourmaux disputera (en principe) toutes les manches du championnat WRC avec le Montpelliérain Alexandre Coria; son copilote depuis 2021. Ce sera le seul équipage français dans ce cas. Les anciens champions du monde Sébastien Ogier ou Sébastien Loeb ne feront au mieux que des « piges ». Quant à Pierre-Louis Loubet, le Corse a perdu le volant qu’il avait cette année chez M-Sport. Mais comme Adrien Fourmaux en 2022, Loubet a accumulé les galères et se retrouve sur le marché.

WRC Adrien Fourmaux
Adrien Fourmaux au rallye du Japon avec la Ford Puma hybride (photo Janus Ree/Red Bull Content Pool)

Sur les réseaux de M-Sport, Fourmaux déclare: « j’ai apprécié participer au développement de la Fiesta Rally2 en 2023, et je pense que cela m’aidera pour la saison à venir avec la voiture Rally1. Ce sera une saison très intéressante pour tout le monde, surtout avec le nouveau règlement et le nouveau système de points. « 

Une saison de relance

Pas d’objectif de victoires, ni même de place ne sont ainsi définies. Le chef d’écurie Richard Millener évoque en effet une année de transition et de reconstruction avec deux jeunes pilotes prometteurs. “2024 nous verra adopter une approche nouvelle et différente par rapport aux 12 derniers mois. Développer et aider les jeunes talents à faire leurs preuves est une façon passionnante d’aborder une saison en WRC, et comme plusieurs des meilleurs pilotes ne participent pas à l’ensemble du championnat, nous avons l’opportunité de réaliser des performances fortes et surprenantes. Nous avons encore tous les ingrédients pour obtenir des résultats et l’équipe est motivée pour recommencer dans quelques semaines avec une feuille presque vierge sur ce que nous pouvons réaliser.”

Le premier rendez-vous arrive vite. Ce sera le rallye de Monte-Carlo, du 25 au 28 janvier. Une course mythique qu’il n’a pas terminé en 2022, avant une décevante 6è place en WRC2 l’an passé.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1624 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.