AUTOMOBILE : ADRIEN FOURMAUX VAINC LA MALEDICTION DU RALLYE D’YPRES

Rallye d'Ypres 2023 Adrien Fourmaux
Adrien Fourmaux vainqueur tranquille du rallye d'Ypres (photo JMD/Sports 5962)

Le Seclinois Adrien Fourmaux remporte le rallye d’Ypres 2023 aux côtés de Alexandre Coria sur une Ford Fiesta Rally2. Une victoire sans souci après la sortie de route de son principal rival, l’autre Nordiste Stéphane Lefebvre vendredi. Il met ainsi fin à une incroyable série noire sur le rallye belge, où il était sorti deux fois de route lors du championnat du Monde. Et surtout, Fourmaux conforte sa première place en tête du championnat britannique.

Adrien Fourmaux et son copilote Alexandre Coria avaient le sentiment du travail bien fait samedi soir sur la grand place d’Ypres. Le public était nombreux, sous le soleil, pour voir l’arrivée des voitures qui se sont affrontées durant deux jours sur les routes sinueuses du Westhoek. Leur Ford Fiesta Rally2 est donc montée la première sur le podium d’arrivée. Le Nordiste n’a pas manqué de poser un drapeau tricolore sur le parebrise avant de recevoir le trophée de vainqueur, et d’arroser le public. Non pas de champagne, mais avec un magnum de bière. Normal lorsque l’on est en Belgique…

Vidéo Dailymotion Sports 59/62. La réaction de Adrien Fourmaux après sa victoire à Ypres

Un duel nordiste qui tourne court

Il y avait certainement aussi une part de soulagement pour le pilote nordiste. Une véritable malédiction semblait peser sur lui à Ypres. On se souvient ainsi de sa violente sortie de route en août 2021 qui a détruit sa Ford Puma hybride. Rebelote l’an dernier quand Adrien va à la faute aussi le dernier jour. Alors qu’il filait vers la 6ème place finale. Les deux fois, dans le cadre du championnat du Monde WRC. Ces deux erreurs lui ont coûté son volant en WRC, même si l’écurie britannique M-Sport lui a conservé sa confiance en lui confiant cette saison une Rally2, avec laquelle il vient donc de s’imposer à Ypres, le rallye le plus proche de chez lui.

Mais pour cela, Adrien a dû lutter ferme samedi avec son rival et copain nordiste Stéphane Lefebvre. Le Noeuxois sera ainsi en tête, sur sa Citroën C3, durant les 6 premières spéciales, avant de partir à la faute dans la 7ème. Vendredi soir, le Seclinois terminait en tête avec une quinzaine de secondes d’avance sur son autre rival, l’Anglais Chris Ingram, qu’il affronte aussi dans le championnat WRC2.

Adrien Fourmaux va creuser l’écart sur Ingram lors de la première boucle dimanche, avant de gérer son avance dans la seconde. Il subit ainsi un souci mécanique dans la spéciale de Dikkebus qui lui fait perdre une douzaine de secondes. Le fantôme du rallye d’Ypres apparaît … avant de réaliser à nouveau le meilleur temps dans la spéciale suivante. Ouf !

Une alerte sans suite

Néanmoins, Fourmaux s’impose sans réelle inquiétude dans la rallye d’Ypres 2023 après cette petite frayeur. Il compte finalement 17 secondes d’avance sur Ingram. Les suivants, tous Belges sont loin, à plus d’une minute, avec le Wallon Maxime Potty qui fait une bonne affaire au championnat de son pays en terminant 3ème.

Le Français résume ainsi sa victoire en conférence de presse. “Après trois tentatives, je monte sur la plus haute marche du podium à Ypres. Je suis évidemment très satisfait de cette victoire, même si j’aurais préféré me battre davantage avec Stéphane Lefebvre… Les routes restent particulièrement piégeuses. C’est pourquoi j’ai pris un peu moins de risques samedi. A Dikkebus, j’ai soudainement perdu 12″ parce que l’électronique est tombée en panne pendant un moment. J’ai essayé de réinitialiser le Stage Mode, mais cela n’a pas fonctionné dans la spéciale. Dans le championnat britannique, je réalise un trois sur trois, et le titre semble tranquillement à portée de main.”

Cette course aura comme prévu été dominée par les Nordistes. Stéphane Lefebvre a été le premier leader de l’ES1 à l’ES6 avec 4 temps scratch. Adrien Fourmaux lui succède de l’ES7 jusqu’à la dernière, l’ES18; avec 6 scratches. Ils laissent les miettes à Ingram (3 scratches), et aux Belges. Le vétéran Freddy Loix, Maxime Potty et Cédric Cherain gagnent chacun une épreuve spéciale.

Maintenant, Adrien Fourmaux et Alexandre Coria vont à nouveau se consacrer au championnat WRC2, dans l’espoir de s’imposer enfin sur une course. Et de disputer sans doute le rallye d’Irlande pour prendre de l’avance dans le championnat britannique.

En tous cas, le pilote Nordiste a réussi à vaincre la malédiction d’Ypres. Il reprend ainsi une trajectoire positive réconfortante pour la suite de la saison.

Classement final du rallye d’Ypres 2023

Rallye d'Ypres 2023 Fourmaux
Le podium du rallye d’Ypres 2023 (photo JMD/Sports 5962)
  • 1) Adrien Fourmaux (Fra) Ford Fiesta Rally2 
  • 2) Chris Ingram (GBR) VolksWagen Polo GTi R5 à 17″6
  • 3) Maxime Potty (Bel) Citroën C3 Rally2 à 1:07.4
  • 4) Cherain (Bel) Hyundai i20N Rally2 à 1:07.6
  • 5) Reynvoet (Bel) Citroën C3 Rally2 à 1:15.7
  • 6) Vanneste (Bel) VW Polo GTi R5 à 1:34.3
  • 7) Verschueren (Bel) Skoda Fabia R5 à 1:59.3
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.