AUTOMOBILE : ADRIEN FOURMAUX SUR SA LANCEE DU RALLYE D’ESTONIE ?

Rallye de Finlande Fourmaux
Adrien Fourmaux avant la première spéciale du rallye de Finlande (photo Janus Ree/ Red Bull Content Pool)

Le Rallye de Finlande (ex rallye des 1000 lacs) se déroule ce premier week-end d’août. Ce sera la 8ème manche du championnat du monde WRC. Le coureur local Kalle Rovanperä est bien parti pour le titre puisqu’il a remporté 5 des 7 manches déjà disputées. Le Nordiste Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Puma Rally1) prendra le départ du rallye de Finlande avec l’ambition de faire encore mieux qu’au rallye d’Estonie, où il a mis fin à une série noire.

Après 5 abandons en 7 courses, le pilote de Seclin a retrouvé un peu de confiance au rallye d’Estonie. Il marque des points précieux au championnat et met fin à une mauvaise passe. Il aurait même pu viser la 5ème place si son écurie M-Sport ne lui avait pas demandé d’assurer le résultat dans la dernière spéciale.

En Finlande, Adrien Fourmaux aura peut-être les coudées plus franches. Il sera en effet bien entouré puisque l’écurie britannique Ford engage pas moins de cinq voitures aux mains des trois titulaires Graig Breen, Gus Greensmith et Adrien Fourmaux. Ainsi que du Français Pierre-Yves Loubet et aussi du Finlandais Jura Huttunen, qui fera ses débuts dans l’élite, après un calendrier en WRC2.

L’incroyable bond de Fourmaux au rallye de Finlande

L’année dernière, Adrien Fourmaux avait établi un « record du monde » au rallye de Finlande. Il avait réalisé un saut spectaculaire de presque 70m. Ce « jump » a fait le tour des réseaux sociaux. Autant dire que le public finnois, très connaisseur en sport automobile, attend avec impatience le retour du « Français volant ».

Le saut spectaculaire de Fourmaux au rallye de Finlande 2021

Le Secto Rally Finland est l’une des épreuves les plus cotées du championnat du Monde WRC. Créé en 1951, le mythique rallye des 1 000 lacs va changer d’appellation en 1993, après avoir vu s’inscrire au palmarès les plus grands noms. Mais surtout une forte majorité de pilotes finlandais.

L’équipe organisatrice propose cette année un nouveau parcours, avec environ 50 % du tracé modifié par rapport à l’année dernière. 10 % de l’itinéraire est nouveau pour le WRC. Mais il s’agit toujours d’une course disputée sur pistes, et non sur le bitume.

Le rallye démarre ce jeudi soir avec la passionnante spéciale urbaine de Harju (3,48 km). Cela devant une foule nombreuse dans le centre de Jyväskylä. EIle a fait l’objet d’une refonte majeure pour 2022, avec 2 tours de circuit.

Vidéo. Le clip officiel du Rallye de Finlande.

Un parcours fortement renouvelé

La boucle d’ouverture de vendredi emmène les équipages au nord de la base de Paviljonki. Cela commence par Laukaa (11,75 km), suivi de Lankamaa, la plus longue spéciale du rallye (21,69 km). Les deux se répètent après l’assistance, avec le deuxième passage suivi d’une course d’un tour de Harju (2,01 km). Lankamaa revient pour la première fois depuis 2017 et se déroule à deux pas de la ferme où a grandi le quadruple champion du monde Juha Kankkunen.

Le samedi est concentré autour de Jämsä, avec 150,30 km de spéciales. Soit près de la moitié de la distance chronométrée du rallye. La finale de dimanche a été modifiée par rapport à l’année dernière, avec les routes fluides d’Oittila (10,84 km) et les grands sauts de Ruuhimäki (11,12 km). Le deuxième passage de Ruuhimäki sera la Wolf Power Stage qui rapporte des points bonus. 

Les 22 étapes totalisent 322,61 km. L’édition 2021, décalée en octobre à cause de la pandémie, est revenue au Gallois Elfyn Evans sur Toyota. Adrien Fourmaux, avec son nouveau co-pilote Alexandre Coria, terminait lui à la 7ème place au volant de sa Ford Fiesta WRC. Le pilote de Seclin espère faire au moins aussi bien sur un parcours qu’il apprécie visiblement.

Mais sur ses terres et face à son public, Kalle Rovanperä partira grand favori. Le champion local aura le désir d’assurer un peu plus son premier titre mondial. Et de succéder ainsi au Français Sébastien Ogier.

NEUVILLE PREND LES DEVANTS. FOURMAUX 10è

Rallye de Finlande Fourmaux
Adrien Fourmaux et Alexandre Coria (FRA) lors des essais chronométrés jeudi matin (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Le Rallye de Finlande a débuté dès jeudi soir avec la première épreuve spéciale. Disputée sur 3,48km à Jyväskylä, elle a vu la domination de Thierry Neuville (Hyundai), vainqueur en 2’41″7. Le pilote belge précède son équipier Ott Tanak et le Japonais Takamoto Katsuta.

Côté Français, Pierre-Louis Loubet a pris la huitième place à quasiment quatre secondes de Thierry Neuville. Adrien Fourmaux, lui, pointe à la 10eme position à cinq secondes. “C’est seulement la première spéciale et ce sera très différent demain. Il ne fallait pas faire d’erreur. Je n’ai pas très bien roulé mais ça va aller, on ne voulait pas perdre trop de temps quand même« , a déclaré le Nordiste.

Les choses sérieuses vont effectivement démarrer ce vendredi avec pas moins de neuf spéciales au programme.

Classement de la première spéciale

1- Thierry Neuville – Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) en 2’41 »7
2- Ott Tänak – Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 1 »2
3- Takamoto Katsuta – Aaron Johnston (JAP-IRL/Toyota) à 2 »6
4- Kalle Rovanperä – Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 2 »7
5- Jari Huttunen – Mikko Lukka (FIN-FIN/Ford M-Sport) à 3 »2

8- Pierre-Louis Loubet – Vincent Landais (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 3 »8

10- Adrien Fourmaux – Alexandre Coria (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 5 »0

A propos de JEAN-MARC DEVRED 923 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.