AUTOMOBILE : ADRIEN FOURMAUX (7è) SE RETROUVE AU RALLYE D’ESTONIE

Rallye d'Estonie Fourmaux
Adrien Fourmaux et Alexandre Coria au rallye d'Estonie (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool )

Kalle Rovanperä (Toyota) remporte le rallye d’Estonie, devant son équipier Elfyn Evans et l’Estonien Ott Tänak (Hyundai). Le jeune Finlandais a survolé cette 7ème manche du championnat du Monde WRC. Ce 5ème succès en 2022 lui permet de prendre le large au classement général. Le Nordiste Adrien Fourmaux (Ford Puma) assure la 7ème place dans ce rallye d’Estonie pour son écurie M-Sport après un parcours brillant. Le pilote de Seclin se relance ainsi après une demi-saison ratée.

Sur les six premiers rallyes du championnat du Monde en effet, Fourmaux est sorti trois fois de route et a subi deux pannes mécaniques. Hormis une 9ème place au Portugal, il n’a jamais terminé une course normalement, dans une saison galère. Cette fois, Adrien a un peu sauvé son team M-Sport, victime d’une nouvelle déroute avec les abandons de Graig Breen, Gus Greensmith et Pierre-Louis Loubet.

Le 3ème scratch pour Fourmaux

Adrien Fourmaux a fait preuve cette fois d’une belle maîtrise sur sa Ford Puma Rally 1 très performante. Il a longtemps lutté pour la 5ème place avec le Japonais Takamoto Katsuka (Toyota), après avoir notamment réalisé le meilleur temps scratch dans la dernière épreuve spéciale de samedi. C’est la 3ème fois qu’il gagne une spéciale après deux au Kenya l’an passé et cette année. Le Seclinois montre ainsi qu’il est aussi rapide que les meilleurs pilotes mondiaux.

Mais son écurie lui a demandé d’assurer le résultat dans l’ultime spéciale disputée sous le déluge. Adrien Fourmaux n’a pris aucun risque, contrairement au Finlandais Esapekka Lappi (Toyota), qui lui souffle la 6ème place dans cette ES 24. S’il avait abandonné, M-Sport aurait perdu des points importants au Championnat constructeurs.

Mais au-delà des 4 points marqués lors de ce rallye d’Estonie, Adrien Fourmaux retrouve totalement sa confiance, et celle de son écurie, après ce début de saison éprouvant.

Rallye d'Estonie Fourmaux
Adrien Fourmaux et Alexandre Coria à l’attaque du côté de Turku (photo Janus Ree/Red Bull Content Pool)

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) prend la 4ème place finale. Kalle Rovanperä lui prend le large et prend une sérieuse option pour le titre 2022, et pour succéder au Français Sébastien Ogier.

Prochain rendez-vous pour Rovanperä, Fourmaux et le plateau WRC: du 4 au 7 août en Finlande pour le mythique rallye des 1000 Lacs. Ensuite, ce sera quasiment chez nous, en Belgique, du 18 au 21 août au rallye d’Ypres, qui figure pour la 2è fois consécutive au calendrier du championnat du Monde.

Classement final du rallye d’Estonie

1Finland K. RovanperäToyota2:54:29.0
2United Kingdom E. EvansToyota+1:00.9
3Estonia O. TänakHyundai+1:55.7
4Belgium T. NeuvilleHyundai+3:53.3
5Japan T. KatsutaToyota+4:13.4
6 Finland E. LappiToyota+4:49.1
7France A. FourmauxM-Sport+5:09.2
8Norway A. MikkelsenSkoda+11:01.8
9Finland T. SuninenHyundai+11:27.1
10Finland E. LindholmSkoda+13:04.8
Kalle Rovanperä (FIN) et son copilote Jonne Halttunen sur le podium du rallye d’Estonie (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 747 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.