BASKET-BALL : LE BCM GRAVELINES-DUNKERQUE TERMINE SON RECRUTEMENT

recrutement BCM
Mathieu Gaurin est la première recrue du BCM (photo DR Dominique Breugnot MSB)

La Betclic Elite, le championnat de France de 1è division masculine, débutera le week-end du 24 septembre. Comme lors des cinq dernières saisons, deux clubs de la Côte d’Opale y participent: l’ESSM Le Portel, et le BCM Gravelines-Dunkerque. Après ces saisons décevantes, contrariées par le covid, les dirigeants gravelinois tentent une nouvelle fois de bâtir un effectif performant, pour lui permettre de retrouver les places européennes. Le recrutement du BCM pour la saison 2022-2023 est désormais bouclé avec la signature de Justin Robinson.

Le BCM Gravelines débutera le championnat à Sportica, en accueillant Boulogne-Levallois, un gros morceau. D’ici le 24 septembre, les maritimes auront une longue préparation qui débutait cette semaine. Et il y aura déjà plusieurs nouvelles têtes autour de JD Jackson, qui entame sa 2ème saison complète comme coach.

Des joueurs bien ciblés

Le staff du BCM a fait signer sa première recrue dès le 31 mai. Il vient du Mans Sarthe Basket, l’ancien club de JD Jackson. C’est le jeune meneur/arrière Matthieu Gauzin (1,92m – 21 ans). Malgré son jeune âge, il a déjà livré deux saisons pleines dans l’élite, à Châlons-Reims où il était prêté en 2020/21, et dans son club formateur, le MSB, la saison écoulée (6.0 points, 1.8 rebonds, 2.4 passes en 17 minutes de jeu).

JD Jackson aura un groupe expérimenté et de qualité (photo Julie Dumélié/BCM)

Le directeur sportif du BCM Olivier Bourgain explique son choix. « Sa vitesse, sa clairvoyance et sa défense peuvent vraiment nous aider à franchir un cap, et je souhaite que ce soit mutuel et que lui aussi franchisse un cap par son travail et son professionnalisme. »

Ont suivi en quelques semaines les joueurs suivants. Tout d’abord l’intérieur américain JaJuan Johnson (33 ans, 2,07m). Celui-ci vient renforcer la raquette de l’équipe. Déjà tout proche de s’engager avec le BCM l’été dernier avant de finalement rejoindre la Turquie, JaJuan Johnson était l’une des priorités de la cellule de recrutement du BCM. Evoluant en Europe depuis 10 saisons après une première saison professionnelle aux Celtics de Boston (drafté en n°27 en 2011), il s’est principalement illustré en Turquie, en Italie, en Russie et en Allemagne. Il jouait ainsi la saison dernière à Ankara.

Ensuite, le BCM enregistre la signature de Szilard Benke (27 ans ; 1,96m). Adversaire de l’Equipe de France dernièrement en Vendée, l’ailier Hongrois va faire ses tout premiers pas en Betclic Elite. Il arrive du Falco Szombathely dans le championnat hongrois (13,7 points, 3,3 rebonds et 3 passes). C’est le premier Hongrois à jouer à Gravelines.

La filière américaine dans le recrutement du BCM

La suite du recrutement du BCM est totalement américaine, avec pour commencer Vince Edwards (26 ans, 2,03m). Fils de Bill Edwards (meilleur étranger de Betclic Elite en 2001 avec Lyon-Villeurbanne), le jeune ailier-fort essayera lui aussi de se faire un nom dans notre championnat. La saison dernière, il évoluait du côté des Iowa Wolves, équipe bien connue des anciens joueurs du BCM (Hamady N’Diaye, Paul Harris, Pat Carroll, Demetris Nichols…). Durant cette saison dans l’Iowa, Vince a pu largement s’exprimer : 15,1 points, 6,2 rebonds et 2,9 passes.

DJ Seeley (32 ans; 1,93m) arrive sur la Côte d’Opale avec dans ses bagages une très bonne connaissance des rouages européens. Après un cursus universitaire en Californie, DJ a pris directement la direction du vieux continent en 2013. Petit à petit, il se fait un nom et rejoint des clubs prestigieux comme le Maccabi Tel Aviv, Beşiktaş JK, BC Gran Canaria, Rytas Vilnius et plus récemment le FC Bayern en Allemagne (10,9 points, 2,5 passes). L’an passé avec le club monténégrin de Buducnost Podgorica, il tournait à 12,2 points, 2 rebonds et 2,8 passes. A Gravelines, il retrouve Jajuan Johnson, avec qui il jouait au Bayerne en 2020-2021.

Justin Robinson, le meneur de poche

La dernière recrue, cette semaine, s’appelle Justin Robinson. Ce meneur de jeu de poche (27 ans, 1m74) est bien connu en France. Il a en effet joué à Chalons-sur-Saöne de 2018 à 2020. Robinson termine sa première saison en France sans aucune fausse note : 15,1 points, 3 rebonds et 8,2 passes décisives. Il remporte également le concours des meneurs du All Star Game et finit meilleur passeur du championnat. Sa saison suivante en Saône-et-Loire est du même acabit.

Après deux saisons à Pesaro (Italie) puis Bamberg (Allemagne), Robinson retrouve donc la BetClic Elite. Un renfort essentiel pour Olivier Bourgain. « On cherchait quelqu’un qui puisse jouer avec Matthieu Gauzin et DJ Seeley qui sont des 2 qui peuvent jouer 1. On voulait vraiment un vrai meneur de jeu. Il est très vif, capable de voir des changements de direction très important. C’est un excellent passeur avec des pourcentages qui sont corrects à 3 points qui flirtent les 40%. On est très content en fin de marché de trouver ce type de joueur. »

Avec la prolongation des contrats de Vafessa Fofana, Dominique Olejniczak et Fabien Damase, le BCM joue également la carte de la stabilité et boucle son recrutement. Le club maritime a désormais son effectif au complet. JD Jackson a désormais six semaines pour amalgamer ce groupe et en faire une équipe de guerriers. C’est du moins ce que recherchent les dirigeants. Plusieurs rencontres amicales sont prévues dans le cadre de cette préparation, avant le début du championnat contre Boulogne-Levallois, le 24 septembre.

SPORTS 59/62 vous offre le calendrier officiel de la Betclic Elite, à télécharger.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 747 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.