BASKET-BALL : L’ESBVA PERD LE CHOC CONTRE L’ASVEL… ET SON INVINCIBILITÉ

ESBVA ASVEL Ligue Féminine basket
La déception des Villeneuvoises après leur défaite contre l'ASVEL (photo JMD/Sports 5962)

L’ESBVA Lille Métropole s’incline dans les dernières secondes face à l’ASVEL lors de la 9ème journée de Ligue féminine de basket-ball (82-84). Les Guerrières perdent pour la première fois de la saison en championnat. Une défaite qui laisse des regrets vu le scénario, à l’issue d’un match de haut-niveau entre les deux meilleures équipes françaises.

Le Palacium était plein à craquer pour ce qui ressemblait fort à une revanche. L’ESBVA, battue en Coupe de France, en Eurocoupe et en Ligue Féminine par l’ASVEL la saison dernière, recevait sa meilleure ennemie dans un contexte complètement différent. Les Villeneuvoises sont invaincues en championnat et marchent bien en Euroligue. Tout le contraire des Lyonnaises qui ont raté leur début de saison.

Mais cette fois, Lyon-Villeurbanne avait récupéré deux de ses vedettes: Gaby Williams et Marine Johannés, rentrées des Etats-Unis. Ce qui bien sûr changeait beaucoup de choses. Manquait quand même Sandrine Gruda, toujours blessée. Mais remplacée par une Américaine, championne olympique de basket 3×3, l’impressionnante Stéfanie Dolson, en tant que joker médical ! c’est dire le niveau.

Un vrai match au sommet

Ce choc au sommet a en tous cas tenu toutes ses promesses. L’ASVEL prend l’ascendant en début de match. Mais les Guerrières ne lâchent pas et prennent à leur l’avantage sous l’impulsion de Shavonte Zellous, Janelle Salaun et Kariata Diaby. Car fait inhabituel: Kamiah Smalls et Kennedy Burke étaient totalement muettes et il fallait attendre la dernière seconde pour voir cette dernière marquer son premier panier (23-22).

Le second quart-temps est du même acabit. La lutte est sévère sous les paniers. Mais les tirs passent devant des défenses un peu trop souples. Au repos, l’avantage est légèrement pour les Lyonnaises, supérieures au rebond (47-49).

On attendait donc la même réaction que mercredi face à Basket Landes, où les Guerrières ont assommé leurs adversaires dans le 3è quart-temps. Ce ne sera pas le cas. Celles-ci butent en effet dans la défense lyonnaise. Les tirs ne rentrent plus dans cette partie intense. Sans vraiment lâcher, l’ESBVA voit l’écart atteindre 10 points; le plus gros écart du match. Avec effectivement un 0-10 qui ne pardonne pas.

Le tir assassin de Marine Johannés

Pourtant, un panier à 3 points de Caroline Hériaud permet cependant de revenir tout près (74-77) à 2’30 de la fin. Et dans le « money time » cher à Georges Eddy, l’ESBVA revient même à un point (81-82). Le chaudron du Palacium est en ébullition. Mais la « tueuse » Marine Johannés place un panier à trois points assassin dans les dernières secondes. L’arrière internationale tue ainsi le match malgré un ultime panier villeneuvois.

L’ASVEL met ainsi fin à la série villeneuvoise de 7 victoires (82-84). Mais que de regrets sur ce 0-10 et cette fin de rencontre. Rachid Méziane cachait mal son mécontentement à l’issue de la rencontre, notamment quant au rendement de certaines joueuses cadres (Burke, Smalls et à un degré moindre, Hirsch).  » On a failli à ce moment du match (NDLR: -10) avec des individualités sur le terrain qui ne sont pas dans le plan, dans le projet de jeu. A ces gens-là d’apprendre… On les a encensés quand elles étaient performantes. Il faut savoir leur dire aussi que sur le coup, elles coûtent cher à l’équipe. » Voilà qui est clair et sans langue de bois…

Il n’y a désormais plus d’équipe invaincue en LFB. Mais les Guerrières veulent retrouver la victoire dès mercredi en Euroligue, avec un déplacement à Polkowice.

LES RÉACTIONS

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Rachid Méziane, entraîneur de l’ESBVA, en conférence de presse après ESBVA-ASVEL. Il parle du tournant du match.

David Gautier, entraîneur de l’ASVEL. « On montre que l’ASVEL est une équipe compétitive, maintenant que nous avons récupéré des joueuses. Cela permet des rotations. On savait que ce serait un match difficile face à Villeneuve. Tous les voyants sont au vert pour aller chercher deux victoires la semaine prochaine. »

La satisfaction de David Gautier en conférence de presse.

La feuille de match

ESBVA – ASVEL: 82-84 (23-22, 24-27, 13-21,15-15)

8ème journée de Ligue féminine de Basket (LFB). Palacium de Villeneuve-d’Ascq. 2150 spectateurs.

Arbitres: MM.Hosselet, Pierre et Sissoko.

ESBVA LM: Zellous (21), Smalls (10), Gueye (3), Hériaud (cap, 3), Hirsch (8), Diaby (15), Burke (6), Salaun (16), Lisowa-Mbaka. Entraîneur: Rachid Méziane

LDLC ASVEL: Jocyte (6), Williams (14), Fauthoux (4), Chery (cap, 12), Ciak (2), Allemand (13), Johannés (11), Dolson (9), Myem (13). Entraîneur: David Gautier

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.