BASKET-BALL : LA PREMIERE VICTORIEUSE DE LAURENT LEGNAME AU BCM GRAVELINES

BCM Le Mans
Laurent Legname effectuait ses débuts à Sportica (photo JMD/Sports 5962)

Il y a une semaine, JD Jackson était débarqué du bateau gravelinois tanguant en pleine tempête. Deux jours après l’élimination peu glorieuse en Coupe de France face à Roanne, le coach franco-canadien était évincé et tout de suite remplacé par Laurent Legname à la tête de l’équipe pro. Celui-ci était à Cholet mais en tribune car il ne pouvait encore officier sur le terrain. Vendredi soir à Sportica, le nouvel entraîneur du BCM effectuait donc ses vrais débuts avec sa nouvelle équipe face au Mans. Un match fort attendu par les supporters et les partenaires de Gravelines, déjà lassés par un nouveau début de saison raté.

La défaite à Cholet (76-64) chez le nouveau leader de la Betclic Elite n’a bien sûr pas arrangé la situation. Mais personne n’espérait réellement un exploit dans les Mauges. Sous la direction de l’entraîneur adjoint Sébastien Devos, les maritimes ont tenu une mi-temps, avant de céder dans la seconde. Mais le public de Sportica comptait bien sur une réaction de son équipe huit jours après le changement d’entraîneur. Le 5ème en quatre ans…

Laurent Legname savait déjà qu’il jouait une carte importante dès ses débuts, vu la situation inconfortable de l’équipe au classement (15è avec3 victoires pour 7 défaites) . Durant la semaine, il lui fallait remotiver les troupes. Et définir sa méthode en match comme à l’entraînement.

Sportica était bien garni pour voir le premier match de Laurent Legname (photo JMD/Sports 5962)

Sportica à fond derrière son équipe

Les tribunes de Sportica étaient à nouveau bien pleines pour ce match « de la relance ». Hormis le nouveau coach, l’attitude des joueurs cadres était observée. Notamment les recrues américaines Robinson, Johnson et Seeley, car ceux-ci n’ont pas été exemplaires depuis le début du championnat. Et JD Jackson ne le cachait pas après la défaite contre Roanne.

Face au Mans Sarthe Basket, 6è au classement, le BCM démarre fort: 19-14 dans le premier quart-temps grâce à un solide Szilard Benke (8 points avec 100% de réussite dans les tirs). Mais les maritimes ont du mal à contenir la réaction des Manceaux, parmi lesquels les Américains Matt Morgan et Brynton Lemar particulièrement efficaces. Ceux-ci parviennent à égaliser en fin de mi-temps, avant un ultime panier de Mathieu Gauzin qui donne un mince avantage (39-37) au repos.
Durant cette première mi-temps, on a vu Legname effectuer de fréquentes permutations de joueurs, probablement pour maintenir un rythme de jeu élevé. Et concerner tout son banc, pourtant moins fourni que celui du MSB.

« Si les joueurs me donnent satisfaction ils joueront », expliquera plus tard le nouvel entraîneur gravelinois. « S’ils me donnent moins satisfaction, ils joueront moins. Cela dépend des matches. Là, j’ai impliqué tout le monde. Tous le méritait après la semaine de travail. Tout le monde a apporté quelque chose. Donc là, je n’allais pas m’en priver. »

Le début de la seconde période voit le réveil de Justin Robinson, discret durant la première. Le meneur de jeu gravelinois plante d’entrée un « trois points » qui permet au BCM de prendre un peu d’air devant une équipe sarthoise complètement inefficace dans le domaine offensif. Gravelines comptera ainsi 12 points d’avance.

Des permutations permanentes

Laurent Legname continue à faire tourner son banc. Tous les joueurs participent; et huit d’entre eux marquent. Seuls Fofana et Morency, pourtant des tauliers du BCM, restent muets dans ce duel contre Le Mans. Si bien qu’à l’issue d’un 3ème quart-temps convaincant, Gravelines mène 60-54. Rien n’est fait pour la victoire. Mais les bonnes intentions en tous cas sont réelles.

Laurent Legname durant un temps-mort (photo JMD/Sports5962)

Tout se joue dans le dernier quart-temps. Les Sarthois retrouvent un peu d’efficacité et parviennent à recoller au score (61-61). Mais ils ne parviennent à aucun moment à prendre l’avantage. Avec Dominique Olejniczak en feu, le BCM creuse à nouveau l’écart face au Mans. Mais les Nordistes vont souffrir jusqu’au bout car les visiteurs ne lâchent rien. Ils parviennent à nouveau à égaliser (72-72), à trois minutes du dénouement.

La fin de la rencontre est tendue. A 20 secondes de la fin, le BCM compte quatre points d’avance. Les deux coaches donnent les dernières consignes dans un match devenu très tactique. Les Gravelinois DJ Seeley et Justin Robinson réussissent leurs lancers francs. Juste avant un ultime panier de DJ Seeley. Le BCM s’impose 82-74 contre Le Mans, et met fin à la mauvaise série de quatre défaites.

Une victoire qui fait du bien

« Ce soir nous avons souffert« , conviendra quand même Laurent Legname devant les media présents. « On a laissé Le Mans revenir deux-trois-quatre fois dans le match. Par moment, nous avons été intéressants et plutôt efficaces, aussi bien défensivement qu’offensivement. Ce qui nous a permis de faire des écarts tout au long du match. Mais on fait encore beaucoup d’erreurs. Les dix joueurs sont à féliciter ce soir car chacun à un moment donné du match a apporté quelque chose de positif à l’équipe. Il faut garder cet état d’esprit là. On n’est pas encore consistant comme je le souhaiterais. Mais c’est normal. Cette victoire en tous cas fait du bien. »

Vidéo Sports 59/62. Laurent Legname en conférence de presse évoque son groupe.

Il faudra maintenant confirmer ce nouveau départ dans une semaine face à Limoges, toujours à Sportica qui a retrouvé de la voix et des couleurs.

Lors de la même soirée, Le Portel en revanche s’incline 98-72 à Roanne. L’ESSM reste dernière au classement de la Betclic Elite alors que le BCM gagne une place et revient à la 14ème place.

Les autres réactions

Vafessa Fofana, ailier du BCM Gravelines. « Le changement de coach a été un électrochoc, ou une prise de conscience pour certains. Soit on reste comme cela et c’est la saison galère. Soit on agit. Aujourd’hui nous avons pris les choses en mains et nous avons agi plutôt que d’être en réaction. »

Kaza Kajimi-Keane, meneur du Mans SB. « Gravelines a un très bon coach. Il est exigeant comme on l’a vu la saison passée à Bourg. Il y a une très bonne ambiance ici à Sportica. Les supporters sont fiers de leurs joueurs. Pour moi qui vient du Canada, c’est bien de voir qu’ici dans le Nord où il fait plus froid, le public est chaud derrière son équipe. »

Elric Delord, entraîneur du MSB. « Je suis très content de revoir Laurent sur un banc car c’est pour moi un des tout meilleurs entraîneurs français. Mais je suis déçu aussi pour JD (Jackson) avec qui j’ai travaillé depuis plus de trois ans. Mais la vérité, c’est que Gravelines est toujours difficile à jouer chez elle. Et il nous a manqué ce lien qui doit être plus fort entre les joueurs. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. BCM Dominik Olejniczak au All Star Game

Les commentaires sont fermés.